Retour au foyer

Une vidéo de Transamerica publiée par pauline le 20/03/2009 à 15h01

Voir toutes les vidéos

13 vidéos disponibles

Durée : 02:35 | 17 vues | 0 Fans
Plus d'informations
Contexte [éditer ]

Aucun contexte pour l'instant

Position de l'extrait dans le film
Dialogues

Vous regardez quoi ?
Il me paraissait inconcevable de passer si près de Callicoon sans y faire un crochet.
Où vas-tu ?
Ne fais pas l'enfant gâté !
Mon Dieu ! Est-ce possible ?
C'est mon petit ange !
Viens dans mes bras.
Tu mériterais que je te torde le cou.
Mon chouchou. Et pas un coup de fil pour me donner des nouvelles.
- J'ai jamais été ton chouchou. - Que tu crois.
De ma fenêtre, je le regardais jouer avec le grand chien.
- Il vivait près d'ici ? - Deux maisons plus loin.
Alors, qu'est-ce que tu deviens ?
Je veux tout savoir.
Il était à New York, il veut faire carrière dans le cinéma.
Je vais en Californie.
Il a toujours été un peu artiste.
Il avait un singe en peluche qu'il emmenait partout, même à l'école.
Vous êtes aussi dans le cinéma ?
Elle est missionnaire.
Alléluia !
Moi, je suis électrolyste.
Je peux vous épiler ces poils du nez en un rien de temps.
La patronne du salon a travaillé en Californie.
Il paraît que certaines beautés d'Hollywood sont poilues comme des gorets.
Voilà. Ils ne repousseront pas de sitôt.
Merci.
Tu devrais aller voir ton beau-père.
Je veux pas le voir.
Mais si. Cet homme t'a élevé, vêtu, nourri... pris sous son aile.
C'est ton père... d'un point de vue pratique.
Il a toujours été très sensible.
Vous l'emmenez jusqu'en Californie ?
J'ai besoin de prendre l'air. Pardon. Et merci.

A découvrir aussi sur Vodkaster et ailleurs sur le web

Communauté

Des choses à dire ? Réagissez à cette vidéo !
Pour commenter, vous devez vous vous connecter ou vous inscrire

Aucune activité pour le moment.

Dans la scène