Cabourg mon amour

Cabourg 2012 : le palmarès

festival recompenses | Par charlene salome | le 17 Juin 2012 à 20h10

La 26e édition du Festival du Film de Cabourg, qui se tenait du 13 au 17 juin a rendu samedi soir son palmarès. Six films concourraient au Grand Prix du Jury et une quinzaine au Prix du public, une sélection marquée par son éclectisme, preuve que l'on peut parler d'amour de bien des façons. Si Ma Bonne Etoile d'Anne Fassio avec la jeune Fleur Lise, également récompensée du Prix premier rendez-vous, remporte les faveurs du public, le grand gagnant de cette année est sans conteste Laurence Anyways de Xavier Dolan doublement auréolé du Grand Prix du Jury et du Prix de la jeunesse.

Bilan de cette 26e édition : 8 films visionnés en trois jours, de l'amour évidemment, parfois tumultueux, passionné, fusionnel ou impossible, beaucoup de larmes dont la majeure partie furent versées sur le seul film de Xavier Dolan, pas mal de bonnes surprises, et son lot de déceptions dont la plus grande revient à Confession d'un enfant du siècle de Sylvie Verheyde avec Pete Doherty en piètre avatar d'Alfred de Musset.

Le verdict a été rendu samedi soir au terme de quatre journées, faisant la part belle au cinéma romantique. Le jury présidé par Yann Samuell (La Guerre des Boutons) et composé entre autres, d'Amira Casar, Mathieu Demy, Marie Denarnaud et Christa Theret a tranché. Son coeur a flanché pour le troisième film du jeune Xavier Dolan (Les Amours Imaginaires, J'ai tué ma mère), Laurence Anyways, justifiant les centilitres de liquide lacrymal déversé pendant la projection. Le film évoque l'amour atypique et passionnel entre une femme et un homme qui désire changer de sexe. A noter qu'il faisait pourtant face au percutant A Perdre La Raison de Joachim Lafosse, également en compétition à Cannes dans la section Un Certain Regard. Comme chaque année le comité a tenu à récompenser lors de la cérémonie des Swann d'Or les meilleurs films romantiques de l'année écoulée, rendant justice à un des grands oubliés de Cannes, De rouille et d'os de Jacques Audiard, qui remporte le Swann d'Or du meilleur film romantique.


Compte rendu de soirée, extrait de De rouille et d'os

Voici le palmarès complet de cette 26e édition :

En attendant sa sortie en salles le 18 juillet prochain, voici la bande-annonce de Laurence Anyways :

Image : © Lyla Films

5 commentaires

  • FilmsdeLover
    Ah ah "Confession d'un enfant du siècle". Dieu que c'était mauvais. @sachaa tu peux faire une petite liste des films que tu as vu à Cabourg ? :) Merci !
  • FilmsdeLover
    Merci ! Bonne note pour "A royal affair", c'est cool. Sinon, on n'a pas vu beaucoup de films en commun. ^^
  • LeoL
    Je n'ai vu que Jane Eyre et A Royal Affair (ainsi que tous les courts-métrages). Si le premier est pas mal mais très classique, le second est vraiment une très bonne surprise, très fort, très bien interprété et avec une mise en scène très élégante.

    Sinon j'en profite pour remercier Vodkaster pour ce superbe week end!
  • sachaa
    Je suis d'accord avec toi @LeoL, A Royal Affair est vraiment une très bonne surprise, Mads Mikkelsen y est envoûtant. Pour Jane Eyre si la mise en scène est certes très classique, Fukunaga est parvenu à injecter, avec finesse et parcimonie le soupçon de fantastique qui traverse le roman. Et le couple Fassbender/Wasikowska fonctionne à merveille...
Des choses à dire ? Réagissez à cet article !
Pour commenter, vous devez vous vous connecter ou vous inscrire

Que pensez-vous d'eux ?


Christa Theret

Benoît Jacquot

Rubriques hebdomadaires

Recommandé sur Facebook