L'auteur
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de
Le journal du Festival

Cannes 2017 - L’essentiel du jeudi 18 mai: un début de Festival qui cafouille

Dossier | Par | Le 18 mai 2017 à 18h45

Alors que la compétition s’est ouverte avec Le Musée des merveilles, de Todd Haynes, et Faute d’amour, d’Andreï Zviaguintsev, les débuts du Festival ne sont pas simples, en raison des importantes mesures de sécurité qui l’entourent et de la forte actualité politique qui lui fait de l’ombre.

L’humeur du jour

Qu’est-ce qui peut perturber Cannes ? Médiatiquement, pas grand-chose. Jusqu’à ce début d’édition, il fallait remonter à l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn, à New York, en mai 2011, pour trouver un événement ayant radicalement volé la vedette à la Croisette… Or l’annonce de la composition du nouveau gouvernement a eu cet effet-là : pendant 24 heures, le centre névralgique de l’actualité siégeait entre Matignon et les différents ministères, reléguant les stars cannoises au rang de figurants.

Comme si cette ombre ne suffisait pas, les festivaliers ont vu se dérégler, jeudi matin, vers 8h30, et pour la première fois depuis des lustres, l’horlogerie de haute précision du Festival : les nouvelles mesures drastiques de sécurité à l’entrée du Palais ont provoqué retards et mauvaise humeur, laissant flotter un parfum de cafouillage et de fragilité dans un lieu qui n’a pas cette réputation. Il est temps de « passer à la séquence suivante », comme disent, de nos jours, les politiques… Louis Guichard

Les infos immanquables

Polémique Netflix, suite : la Fédération nationale des cinémas français a symboliquement décidé de ne pas délivrer d’invitations pour les séances cannoises d’Okja et The Meyerowitz Stories, les deux films en compétition distribués par le géant du streaming.

La Palme de la meilleure opé marketing sur la Croisette va pour l’instant au Monde secret des Emojis : l’acteur T. J. Miller (vu notamment dans la série Silicon Valley) a longé la côte en parachute ascensionnel, avant d’arriver tout mouillé sur la plage du Carlton.

Les MC du jour

La citation

« Sofia Coppola m’a dit un jour : “J’adore tes dents, ne les fait jamais réparer.” Je me souviens d’avoir fait plus tard un Spider-Man, et l’un des producteurs m’a fait genre “Il faut que je t’emmène chez le dentiste !” Ils ont même retouché mes dents sur l’affiche. Mais je savais que je ne ferais jamais ça. Sofia est la fille la plus chic et cool, et en plus elle trouve que mes dents sont super. » Kirsten Dunst, qui retrouve Sofia Coppola dans Les Proies, dans Variety.

2 commentaires
  • Sleeper
    commentaire modéré rhaaa je savais pas pour le remake deluxe des Proies sinon j'aurais régé depuis longtemps
    19 mai 2017 Voir la discussion...
  • Sleeper
    commentaire modéré *ragé
    19 mai 2017 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -