L'auteur
Joseph Boinay
zephsk
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Joseph Boinay
Cannes inside

Découvrez la sélection officielle du Festival de Cannes 2018

Festival / Récompenses | Par Joseph Boinay | Le 12 avril 2018 à 13h59

Thierry Frémaux et Pierre Lescure ont annoncé ce matin la sélection officielle du Festival de Cannes : de grands absents mais une très belle compétition en perspective (et encore quelques espoirs). 

Avant même l’annonce de la sélection, une première nouvelle avait fait l’effet d’une petite bombe par la voix de Ted Sarandos, président de Netflix : aucune production du géant américain ne fera le voyage jusqu’à la Croisette. Exit donc les films d’Alfonso Cuarón, Paul Greengrass, Jeremy Saulnier et Orson Welles. Visiblement vexé de voir ses films relégués hors compétition (ou en obligation d’être distribués en salles), il n’a pas souhaité donner suite. La chronologie des médias française continue de faire débat... Du côté des autres absents, Ni Audiard (pour des questions stratégiques sans doute liées aux Oscars), ni Dolan (qui a refusé l’invitation et a préféré remonter son film) ne fouleront les marches du Palais Lumière. 

Suspens

L’autre question qui se posait encore était la présence ou non du Don Quichotte de Terry Guilliam, en procès avec son ancien producteur Paulo Branco : c’est pour le moment encore saillant, donc a priori (et malheureusement) très mal engagé. Le dernier film de Paolo Sorrentino quant à lui est aussi sur la sellette puisqu’il sort en deux parties en Italie, dont une avant le festival, ce qui a rendu la décision d’une projection à Cannes compliquée (c’est encore en réflexion). La bonne nouvelle nous vient d’Iran avec la sélection de Three Faces, de Jafar Panahi, tristement et toujours condamné dans son pays. Le Festival fait tout, selon Thierry Frémaux, pour lui permettre de venir représenter son film, en lien avec les autorités. Enfin, le délégué général a laissé entendre que la décision concernant la sélection du dernier film de Lars Von Trier était encore en suspens : une annonce tardive reste possible. Du côté des sélections parallèles, on se prend à espérer découvrir le dernier De Palma, qui sait, peut-être à la Quinzaine des réalisateurs…Pour les présents, on se réjouit d’une très belle compétition, avec Godard, Jafar Panahi, Kore-Eda, Matteo Garrone, Jia Zhang-Ke, David Robert Mitchell et le grand retour de Spike Lee (souvent nommé, jamais récompensé) ! Découvrez ci-dessous l'ensemble de la sélection officielle.

[Edit du 19/04/18]The House That Jack Built, de Lars von Trier et L’Homme qui tua Don Quichotte, de Terry Gilliam sont finalement sélectionnés hors compétition et Le Poirier sauvage de Nuri Bilge Ceylan est en compétition officielle. Tous les ajouts ici 

Compétition Officielle

Everybody Knows, d’Asghar Farhadi (ouverture)

En guerre, de Stéphane Brizé

Dogman, de Matteo Garrone

Le Livre d’image, de Jean-Luc Godard

Netemo Sametemo (Asako I & II), de Ryusuke Hamaguchi

Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré

Les Filles du soleil (Girls of the sun), d’Eva Husson

Ash Is Purest White, de Jia Zhang-Ke

Shoplifters, de Kore-Eda Hirokazu

Capharnaüm (Capernaum), de Nadine Labaki

Buh-Ning (Burning), de Lee Chang-Dong

Blackkklansman, de Spike Lee

Under The Silver Lake, de David Robert Mitchell

Three Faces, de Jafar Panahi

Zimna Wojna (Cold War), de Pawel Pawlikowski

Lazzaro Felice, d’Alice Rohrwacher

Yomeddine, d’A.B Shawky

Leto (L’Eté), de Kirill Serebrennikov

Hors compétition

Solo : A Star Wars Story, de Ron Howard

Le Grand Bain, de Gilles Lellouche

Séances spéciales

10 ans en Thaïlande, de Aditya Assarat, Wisit Sasanatieng, Chulayarnon Sriphol & Apichatpong Weerasethakul

The State Against Mandela and The Others, de Nicolas Champeaux et Gilles Porte

O Grande Circo Mistico (Le Grand cirque mystique), de Carlo Diegues

La Traversée, de Romain Goupil

Les Âmes mortes (Dead souls), de Wang Bing

À tous vents (To the four winds) de Michel Toesca

Le Pape François – Un homme de parole, de Wim Wenders

Séances de minuit

Arctic, de Joe Penna

Gongjak (The Spy Gone North), de Yoon Jong-Bing

Un certain regard

Gräns (Border), d’Ali Abbasi

Sofia, de Meyem Benm’Barek

Les Chatouilles, d’Andréa Bescond et Eric Métayer

Girl, de Lukas Dhont

Gueule d’ange, de Vanessa Filho

Long Day's Journey into Night, de Bi Gan

Euphoria, de Valeria Golino

Rafiki, de Wanuri Kahiu

Die Stropers (The Harverest), de Etienne Kallos

Mon tissu préféré, de Gaya Jiji

À Genoux les gars (Sextape), d’Antoine Desrosières

El Angel, de Luis Ortega

The Gentle Indifference of The World, de Adilkhan Yerzhanov

Manto, de Nandita Das

In My Room, d’Ulrich Köhler

 

Courts-métrages en compétition

Gabriel, d’Oren Gerner (France)

Judgement, de Raymund Ribay Gutierrez (Philippines)

Caroline, de Celine Held et Logan George (États-Unis)

Tariki (Ombre) de Saeed Jafarian (Iran)

III (film d'animation), de Marta Pajek (Pologne)

Duality, de Masahiko Sato, Genki Kawamura, Yutaro Seki, Masayuki Toyota, Kentaro Hirase (Japon)

On The Border, de Wei Shujun (Chine)

Toutes ces Créatures, de Charles William (Australie)

 

 

 

 

36 commentaires
  • Joe_Shelby
    commentaire modéré Je vais quand même saluer le fait que le cinéma asiatique est bien mis en avant cette année et ça fait plaisir. Bon le Solo Disney Star Wars, je cherche encore à comprendre (peut être parce que Ron Howard mais bon ...). Spike Lee a fait le tapin cette année pour être certain d'être bien placé favori, après s'être tant insurgé sur tous les réseaux sociaux du monde anti-raciste, quand la croisette continue à boycotter LVT.... ça va être bien terne cette année, à moins d'une bonne surprise d'outsiders.
    12 avril 2018 Voir la discussion...
  • Gotrek
    commentaire modéré Pas encore cette année pour moi, mais 2019 j'y suis normalement (en tant que journaliste, I hope).
    12 avril 2018 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @Joe_Shelby Hein ? Pourquoi le tapin ?
    12 avril 2018 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    commentaire modéré @zephsk j'ai marqué le tapin, j'aurais pu marquer la pleureuse la connotation négative revient au même : Comme tu l'as cité Spike Lee et Cannes c'est une histoire de "Je t'aime moi non plus" et il est difficile de ne pas constater ces derniers temps que Spike Lee a d'avantage fait parler de lui "pour ses prises de positions invectives" comme le boycott d'autres cérémonies sous l'égide du #OscarSoWhite formulé et relayé avec Will Smith.
    Perso, je me souviens ce débat ridicule accusant Tarantino de faire du racisme avec Django Unchained dénigrant ses us et coutumes d'utilisé le mot "Niger". La grosse blague quand on connaît le cinéma de l'ex protégé de Weinstein, qui a d'ailleurs réalisé un film en faveur de la Blackploitation avec Jackie Brown.
    En gros ce que je retiens de Spike Lee c'est un éternel insatisfait qui a fini par imposer des quotats dans les films primés, donc où la couleur de peau serait plus importante que la qualité artistique des acteurs, réalisateurs, etc .... Spike Lee est devenue l'antithèse du système cinématographique, un drôle de paradoxe quand on regarde sa filmographie. Mais force est d'admettre qu"aujourd'hui Un Lars Von Trier se verra basher ou boycotter pour avoir dit "qu'il comprenait Hitler" quand on autorise un Spike Lee à venir présenter son dernier film, lui qui a décrié "ne pouvoir voir de films sur l'esclavage noir qui serait un gagne pain nauséabond pour la production cinématographique allant même comparer ce genre de films à de l'holocauste".

    Voilà pourquoi je le dénigre sous la pleureuse et je serai prêt à mettre mon billet qu'il sera grand favori cette année (malheureusement).
    12 avril 2018 Voir la discussion...
  • Metaju
    commentaire modéré Jarnidieu !
    13 avril 2018 Voir la discussion...
  • juliano3169
    commentaire modéré Ils ont viré pas mal de grands noms, mais toujours quelques petites attentes.
    il y a 9 jours Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré #BreakingNews : LVT confirmé à demi-mot en sélection officielle sur Europe 1
    il y a 7 jours Voir la discussion...
  • LeaRhoudin
    commentaire modéré @zephsk Plus que demi-mot, même, franchement c'est carrément une confirmation pas assumée pour pas voler la vedette à l'annonce de la Quinzaine...
    il y a 7 jours Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @LeaRhoudin Tout en le faisant...
    il y a 7 jours Voir la discussion...
  • LeaRhoudin
    commentaire modéré @zephsk Grave, chien jusqu'au bout.
    il y a 7 jours Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -