Gafanova

“Dernier amour” de Benoît Jacquot : couvrez ce sein que je ne saurais voir

L'absurde séquence | Par Joseph Boinay | Le 8 février 2019 à 19h30

Relayée par Diaphana aujourd'hui, la bande-annonce du prochain film de Benoît Jacquot, Dernier Amour, apparaît sur les réseaux sociaux avec certaines parties du corps floutées : la nouvelle donne de la communication cinématographique à l'ère des GAFA ?

Casanova a été pris à son propre piège, une seule fois, et c'est tout le propos du prochain film de Benoît Jacquot : l'illustre séducteur et jouisseur qui les conquit toutes finit lui-même par trouver plus fort en la personne du “Charpillon”, courtisane qui fût donc, comme l'indique le titre, son “Dernier Amour”. On pourra d'abord s'étonner que Stacy Martin rivalise d'intrigues et de malice pour séduire un Vincent Lindon au crépuscule de sa vie, encore que c'est très coutumier au cinéma. Mais une chose frappe davantage encore et c'est la bande-annonce elle-même. Jugez plutôt : 

C'est très furtif, mais comme vous le voyez dans l'image d'illustration, sa poitrine est floutée, de même que quelques postérieurs pourtant bien timides à l'ère Nymphomaniac et Nicki Minaj : 

Franchement, qui voudrait se perdre là-dedans ?

Pourtant, sur la bande-annonce initiale, que les médias peuvent télécharger, l'anatomie de Stacy Martin ne souffre aucune espèce de pudeur. On imagine et on comprend que le distributeur a sans doute voulu éviter une censure sur Facebook ou Youtube. Reste qu'il est curieux de vouloir aguicher avec quelques scènes olé-olé, quand dans le même temps, on nous montre une bien pudique mélasse de pixels...

12 commentaires
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -