The Master Piece ?

Venise 2012 : Le palmarès complet de la 69ème Mostra

festival recompenses | Par David Honnorat | le 8 Septembre 2012 à 19h20

La 69ème Mostra de Venise rend ce soir son palmarès 2012. Au terme de 10 jours de compétition le jury présidé par Michael Mann va récompenser ses favoris dans une sélection variée, dominée (selon nous) par les films américains. Découvrez le palmarès de Venise 2012...

Marquée par de nombreux films questionnant la religion et la tradition (Paradise : Faith, Fill the Void, La Belle endormie, Pieta, To the Wonder...) cette édition 2012 pourrait également voir récompensés, selon les dernières rumeurs, deux films consacrés à des époques charnières : The Master et Après mai.

Cette année aura également été marquée par de véritables propositions formelles. Qu'il s'agisse d'expérimentations visuelles (La cinquième saison, Betrayal) ou de recherches visant à fluidifier la narration (To the Wonder, Spring Breakers, Passion), plusieurs films ont, indépendamment de leur sujet, visé une certaine radicalité.

Qui succédera donc à Faust de Sokurov, lauréat du Lion d'or l'année dernière ? Voici le palmarès complet de la Mostra de Venise 2012 :

La cérémonie aura été particulièrement chaotique avec en point d'orgue une confusion entre le Lion d'argent et le Prix Spécial du Jury. Après avoir démêlé tout cela, voici le palmarès officiel complet.

  • Lion d'or :
    Pieta de Kim Ki-Duk
  • Lion d'argent du meilleur réalisateur :
    Paul Thomas Anderson pour The Master
  • Prix Spécial du Jury :
    Ulrich Seidl pour Paradise : Faith
  • Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine :
    Hadas Yaron dans Fill the Void
  • Coupe Volpi pour la meilleure interprétation masculine :
    Philip Seymour Hoffman et Joaquin Phoenix dans The Master
  • Prix Osella pour la meilleure contribution technique :
    Daniele Cipri pour Mon père va me tuer
  • Prix Osella pour le meilleur scénario :
    Olivier Assayas pour Après mai
  • Prix Marcello Mastroianni du meilleur jeune interprète :
    Fabrizio Falco pour Mon père va me tuer et La Belle endormie
  • Lion du futur (Meilleur 1er film) :
    Mold d'Ali Aydin
  • Prix Orizzonti :
    Three Sisters de Wang Bing

Les photos des lauréats

Après la remise des prix, lauréats et jurés se sont présentés les uns après les autres en conférence de presse. L'occasion de prendre quelques photos...

Le cinéaste Kim Ki-duk était aux anges. Et il peut. Avec ce Lion d'or il est tout simplement le premier réalisateur coréen à décrocher la récompense suprême dans l'un des trois grands festivals européens (Venise/Cannes/Berlin).

Et voilà à quoi ressemble son prix de près.

S'il a pu croire un instant qu'il remportait le Lion d'argent (qui revient en fait à Paul Thomas Anderson qui n'a pas pris la peine de venir le chercher), Ulrich Seidl a bien remporté le Prix spécial du jury pour son film Paradise : Faith (dont nous avions parlé en détails lors du Jour 3).

Lauréat du prix du scénario pour Après mai, Olivier Assayas avait l'air très heureux.

Daniele Cipri est le directeur de la photo de Marco Bellochio mais présentait également un film en tant que réalisateur : Mon père va me tuer. En lui remettant le prix de la meilleure contribution technique, le jury a-t-il cherché à lui faire passer un message ?

Philip Seymour Hoffman a fait le trajet depuis Toronto pour récupérer son prix du meilleur interprète. Pas Joaquin Phoenix avec lequel il le partage (bitch please).

Hadas Yaron, la jeune actrice de Fill the Void.

Fabrizio Falco, meilleur espoir pour ses rôles dans deux films italiens en compétition : Mon père va me tuer et La Belle endormie.

Photos : © David Honnorat

4 commentaires

Des choses à dire ? Réagissez à cet article !
Pour commenter, vous devez vous vous connecter ou vous inscrire

Que pensez-vous d'eux ?


Paul Thomas Anderson

Alexandr Sokurov

Rubriques hebdomadaires

Recommandé sur Facebook