L'auteur
Louis Lepron
à lire aussi
Vol au dessus d'un nid d'Oscars

The Dark Knight Rises, premiers avis : « Un nouveau palier a été franchi »

Buzz / Promo | Par Louis Lepron | Le 9 juillet 2012 à 16h01

The Dark Knight Rises n'est pas encore en salle qu'il fait déjà beaucoup parler de lui. Aux Etats-Unis, des journalistes et blogueurs ont eu la chance de découvrir le film en avant-première. A la sortie, les réactions étaient plus qu'enthousiastes.

Le choc de blockbusters aura bien lieu. Alors que The Amazing Spider-Man a totalisé plus de 140 millions de dollars de recettes rien qu'aux Etats-Unis en quelques jours, The Dark Knight Rises continue à dégainer ses armes promotionnelles à moins de deux semaines de la sortie. Comment ? En invitant à la fois des journalistes et des blogueurs triés sur le volet.

Même si les journalistes se doivent de tenir leurs langues jusqu'à la mi-juillet, les blogueurs, qui n'étaient pas invités par hasard, s'en sont donnés à coeur joie à la fin de la séance : critiques dithyrambiques et commentaires enthousiastes sur les sites et sur les réseaux sociaux. Certains ont même reporté une standing ovation après les 2 heures et 45 minutes du film.

Voici une petite sélection de réactions à emporter :

  • « The Dark Knight Rises est foutrement génial. Il y a eu une standing ovation à la projection [...] Tout ce que je peux dire c'est... soyez prêt à un VRAI choc. Très touchant, et très puissant. The Dark Knight est dépassé »
    NikoTiapula sur Twitter.
  • « Tous ceux qui doutaient de Anne Hathaway devraient s'agenouiller et lui lécher les pieds. Elle mérite d'être nominée aux Oscars »
    Jared Kraus ?sur Twitter.
  • « Anne Hathaway ne se contente pas d'éclipser la version de Michelle Pfeiffer, elle est purement et simplement hallucinante »
    Katy Purry de Manarchymag.
  • « Si The Dark Knight était Le Parrain et bien The Dark Knight Rises serait Le Parrain 2. Christopher Nolan s'est vraiment surpassé et a créé un chef d'oeuvre intemporel »
    Jared Kraus ?sur Twitter.
  • « Le 3e acte du film délivre une série de twists, de retournements de situation et un point culminant épique. La conclusion de Christopher Nolan emmène Batman et sa mythologie cinématographique à un niveau qu'on n'avait encore jamais vu »
    Geoff Boucher, journaliste pour Herocomplex.
  • « C'était... c'était de toute beauté. Images incroyables, la tension, l'émotion. Wow ! Un nouveau palier a été franchi ! »
    FilmSamurai sur Twitter.
  • « Certainement dans mes dix films préférés. Si ça ne suffit pas à briser les codes et gagner l'oscar du meilleur film, jamais un film de comics n'y arrivera »
    cmfcknw sur Twitter.
  • « Les dernières 20 minutes avec Batman et Bane comptent parmi les meilleures scènes de combat que j'ai jamais vues dans un film de superhéros »
    KnightOfTheFall du forum Superherohype.

En parallèle, la promotion de The Dark Knight Rises s'est poursuivie de plus belle ce week-end grâce à la diffusion d'un long making-of de 13 minutes. Le combat de The Amazing Spider-Man de Sony contre The Dark Knight Rises de Warner ne fait que commencer.

Source : Premiere | Image : © Warner Bros France

51 commentaires

  • commentaire modéré @Tyr4nt j'hésite vraiment à répondre avec intelligence vu qu'il y en à peu dans les tiens.

    Tu devrais lire les comics de Miller/Loeb sur lesquels se base le film de Nolan. Le propos pro-républicain/big brother à la limite du fascisme du comics ressort dans le film.
    Divers passages du film le montre comme celui avec l'espionnage des télécommunication, même si Lucius Fox dit que c'est mal, Wayne dit qu'il faut quand même l'utiliser pour combattre le mal, même si c'est mal, l'on nage ici en plein big brother message républicain.
    C'est mal de surveiller les gens, mais c'est pardonnable si on le fait pour une cause que l'on semble noble.
    Il y a aussi le passage des ferrys ou le joker propose en fait à la population de faire un choix par elle même, mais au lieu de ça, le film nous dit qu'il faut subir gentiment.
    Des exemples comme ça, le film en est remplit...

    Le film propose bizarrement le message opposé de V for Vendetta.

    Donc maintenant, je te laisse aller boire ton actimel. ;)
    13 juillet 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré Je ne parlerai pas du comics que je n'ai pas lu, mais du film que j'ai vu.

    Pour moi tu confonds fascisme et pragmatisme. Et même si l'univers du film met l'accent sur deux camps : autorité/chaos, jamais il en fait la propagande. Il expose juste deux visions. ( qui en réalité, sont mauvaises aussi bien l'une comme l'autre mais j'ai la flemme de développer le pourquoi)



    Dans le cas 1 ( des télécommunications). Batman à fait le meilleur choix à la situation qui s'exposait.

    Je veux dire il est pas la pour philosopher avec lucius sur le bien fondé ou non de ce qu'il fait , merde, c'est un peu un état d'urgence qui se pose. Ce serait comme s'engueuler avec sa femme en plein incendie pour savoir si c'est mieux de sauver tel ou tel meuble des flammes, pour en fin de compte, périr dans le feu.


    Pour le deuxième exemple ( le bateau) :

    Bah j'ai juste vu un type avoir les couilles d'envoyer l'interrupteur à la mer, et l'autre ne pas avoir les couilles d'appuyer sur le sien. Je vois pas du tout ou est le message ou quoi.


    Ce n'est pas parce que le film met en avant les idées politiques des protagonistes affiliées à des courants précis qu'il en fait forcement la propagande, aussi vrai que batman n'est pas un film de bagnole parce qu'il y a une batmobile dedans.


    Mais ce n'est que mon avis hein !

    ps : Boire un actimel ? euh... ça se boit t'es sûr ? Je veux dire, c'est pas un suppositoire à la base ?


    Oh Mer..
    13 juillet 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré @Alexander_R ... Oups, pardon!! Tu as raison et j'avais tout faux, autant pour moi!!
    14 juillet 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré @Alexander_R

    Oula y'a de sacré commentaires ici. pardonnez moi mais faut bien être un peu fêlé pour voir un message fasciste dans TDK...! Surtout qu'après tu compares avec V pour Vendetta, un film qui fait l'apologie d'un terroriste je me trompe?

    Bref, j'ai adoré V pour Vendetta moi aussi (peut-on parler de terrorisme pour un homme qui lutte pour la liberté d'un peuple opprimé?) mais c'était pour te faire comprendre que si tu creuses quasi n'importe quel film il y aura toujours une idéologie qui ressort. Batman c'est avant tout l'histoire d'un citoyen ordinaire qui se bat pour protéger sa ville et il me semble que le message dans TDK c'est plutôt : "les gens ne sont pas tout des cons, les citoyens sont capables de faire le bon choix" plutôt que "ils doivent subir passivement".
    18 juillet 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré @Wed V for Vendetta (comics comme film) ne fait pas l'apologie du terrorisme ou certains le voient l'apologie de l'anarchisme, on pourrait dire ça mais le propos est tellement plus beau et noble, il parle de prendre enfin la vrai liberté, d'acquérir la libre pensée, le libre arbitre, de ne pas avoir à subir le joug ou le courroux de certaines élite, d'être simplement libre et égaux...

    Pour TDK (comics comme film) prônent au contraire l'état totalitaire, le "big brother" et plusieurs passage le montre, même le Joker qui n'a aucune autre motivation que la destruction, est un grain de sable dans le rouage de la machine, un grain de sable qui échappe aux autorités.
    Prennons le passage de Wayne et Fox devant les écrans qui servent de sonar, Fox dit à Wayne que ce n'est pas bien moralement, lequel lui répond que c'est pour une bonne cause, mais comment peut-on mesurer si une cause est juste ou pas. cela renvoie à la scène ou le Joker brûle les billets, il est là pour détruire le petit monde capitaliste basé sur l'argent et à cette autre scène ou le Joker pose les deux bombes dans les ferrys, en fait le Joker n'offre ni plus ni moins aux gens de prendre leur liberté, d'agir selon eux et non pas selon la morale bien pensante. Et c'est là que l'on voit le message plutôt gerbant du film qui est "soyez des moutons" où même le prisonnier refuse de déclencher la bombe et part se réfugier dans une prière.
    Prenons encore exemple avec le personnage de Harvey Dent, qui bien que le retournement de veste soit très ridicule, montre après sa mort, cet état de fait qui consiste à cacher aux peuple la vérité pour pour pas qu'ils voient que le plus juste d'entre eux a finalement choisi de ne plus suivre les règle, de ne plus obéir gentiment...

    Des éléments comme cela il y en a plusieurs dans le film...
    18 juillet 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré Le film prône keudal, il émet juste plusieurs visions. Il montre des choses, à nos petits yeux. Il n'est pas en train de te dire : " ça c'est bien, ça c'est pas bien...ect

    T'en as fait la démonstration avec le joker qui agit en total opposition des hautes sphères de Gotham.

    Donc the Dark knight prône l'anarchie du coup ?
    Non plus. ( Surtout que dans Batman, les antagonistes sont souvent les héros, bien plus développés.)



    Et pour ce qui est de cacher au peuple la vérité, à part à Bisounours land, trouve moi un pays qui ne le fait stp. La vérité par définition n'est pas crédible.

    Bon allez je m'arrête, ça commence à ressembler à de la philosophie de comptoir pour hippie crasseux et puis de toute manière, je pense que t'en à rien à foutre aussi.

    tchuss !
    18 juillet 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré Totalement. En plus, sur TDK, @Alexander_R , tu sembles avoir zappé plusieurs passages du film. En effet, une fois que le Joker est neutralisé, Fox détruit la machine qui a permis à Batman de le localiser. Concernant Harvey Dent, si tu dis qu'on cache son retournement de veste pour montrer qu'il faut être de bons petits moutons, c'est encore une fois avoir zappé ce que Dent représentait pour Gotham, et surtout, avoir zappé le propos de "Begins", qui prend tout son sens dans la fin de TDK. Dans Begins, on apprend notamment que Gotham est une ville où le crime prolifère en raison de la grande pauvreté économique d'une partie de sa population. Pour pallier à cette pauvreté, certains se voient forcés de commettre certains délits. Et face à cette criminalité toujours en hausse dans Gotham, les citoyens perdent espoir d'avoir une vie tranquille dans leur ville.

    Dans le début de TDK, Harvey Dent symbolise justement l'espoir pour eux d'un retour à une vie normale, avec le démantelement de la mafia locale. Il est celui qui , au nom de la loi, va pouvoir restaurer l'ordre à Gotham. Mais, assoiffé de vengeance, il va lui même anéantir son image de rédempteur, de chevalier blanc venu pour sauver les citoyens. Le choix de cacher les vraies raisons de sa mort et d'en faire un sacro - saint, ça part justement du postulat qui veut que Dent reste un symbole d'espoir pour les habitants de Gotham.

    J'ajouterai que le Joker n'est évidemment, pas dépourvu de motivations. Si Dent est le catalyseur de l'espoir dans Gotham, le Joker, en piégeant les ferries, veut justement aller dans l'autre sens. Il veut les pousser à se sauter à la gorge les uns les autres; à s'entretuer.

    Voila, je pense bel et bien que les frères Nolan ne nous ont pas pris pour des cons en nous pondant un scénario aussi construit et au sens du détail aussi exacerbé. J'en veux pour preuve que même après un ènième visionnage, il y a toujours quelques répliques de plus qui cognent toujours autant, et qui permettent de mieux comprendre la philosophie de chaque personnage.

    A bon entendeur, salut!
    PS: Ce pâté ne se tartine pas sur du pain de campagne.
    18 juillet 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré @Alexander_R , @Tyr4nt

    Je suis d'accord avec Tyr4nt. Tu prends pour acquis que des opinions présentées dans le film sont les messages qu'il essaie de faire passer mais il y a plusieurs opinions et plusieurs points de vue. Quand je prenais l'exemple de V pour Vendetta c'était justement pour te faire comprendre qu'on peut prendre le message du film comme l'apologie du terrorisme selon qu'on prend en compte le point de vue de l'Etat (même si ça parait difficile) ou celui de V ou de Evy. Pourtant, comme tu le dis le message prône la liberté d'expression, la liberté tout court et c'est magnifique.

    Et pour l'exemple que tu prends entre Wayne et Fox, Fox représente justement l'homme qui dit ce qui est juste, celui qui dit : "je ne veux pas en être". Tu demandes comment mesurer si une cause est juste ou pas? La cause parait juste pour Fox et Wayne, mais le doute en Fox montre bien qu'il s'agit d'une exception et que celui-ci est contre l'espionnage de ses concitoyens.

    Quand tu parles de la scène où le Joker brûle les billets, on peut voir ça comme celui qui veut détruire le monde capitaliste ou alors, et ca me parait plus le message du film, comme un pur anarchiste/meurtrier qu'on ne peut pas acheter et dont la seule volonté est le chaos...

    La scène où le joker pose les deux bombes dans le ferrys, le message que j'y vois c'est justement pas : "soyez des moutons", mais au contraire : les citoyens peuvent prendre la bonne décision d'eux-mêmes et ils le prouvent. Quand le prisonnier refuse de déclencher la bombe et va prier c'est justement tout l'inverse d'un mouton, puisqu'il prend une décision alors même que c'est un prisonnier et que ce n'était pas à lui de le faire (d'où la réplique : "je vais faire ce que vous auriez du avoir le cran de faire il y a 20 minutes") et donc c'est tout sauf un mouton.

    Enfin, dernière remarque, Harvey Dent qui retourne sa veste (plutôt mal fait/rapide je suis assez d'accord) mais ils cachent la vérité au peuple non pas pour montrer que le plus juste d'entre eux avait dévié des règles, mais pour pas que le symbole de changement et de paix que je représentait Harvey soit anéanti, pour pas que les gens perdent espoir. Et, encore une fois, c'est Batman qui endosse le rôle du méchant, Batman le citoyen ordinaire qui a décidé d'agir comme cela lui paraissait juste et en dépit de ses journalistes qui se réunissent en disant "mais de quel droit il fait ça".

    Bref, c'est l'apologie du citoyen ordinaire Batman, du citoyen ordinaire capable d'outrepasser le pouvoir qui lui avait été donné et de faire ce qui lui semble juste.

    Je trouve que tu interprètes beaucoup trop le film dans une manière qui t'arranges.
    18 juillet 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré Niark, le pavé de @BabyFaceNelson est apparu entre temps, pendant que je rédigeais le mien :)
    18 juillet 2012 Voir la discussion...
  • commentaire modéré @Wed : Je craignais justement que ca n'arrive pour le mien, du coup je me suis un peu grouillé ^^' Les deux se complètent, c'est très bien comme ça =)
    18 juillet 2012 Voir la discussion...

Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...

Les derniers articles

On en parle...

Listes populaires

Vodkaster © 2007-2014 - Tous droits réservés - 2
Qui sommes-nous ? - Lire mes DVD à distance - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - Mentions légales

Voulez-vous vraiment supprimer ce commentaire ?

Voulez-vous vraiment supprimer cette micro-critique ?

Voulez-vous vraiment supprimer cette liste ?

Aidez-nous à comprendre pourquoi cette liste n'est pas pertinente :

Voulez-vous marquer tous les épisodes précédents comme vus ?

Voulez-vous marquer tous les saisons précédentes comme vues ?

Voulez-vous vraiment annuler cette offre ?

Voulez-vous vraiment refuser cette offre ?

Voulez-vous vraiment vendre votre DVD de "" pour  € ?

Souhaitez-vous retirer de la vente ?

Bravo, vous venez de faire l'acquisition du DVD de ce film.
Vous pouvez désormais le regarder en illimité.

Vos retours sont essentiels pour améliorer Vodkaster.
N'hésitez pas à nous remonter des bugs, des erreurs
dans la base de données ou à nous suggérer des idées.
On vous répondra !