André Delvaux

Réalisateur, scénariste, acteur
Né à Heverlee le 21 mars 1926, mort le 4 octobre 2002
Connu pour...

Biographie de André Delvaux

Avant de devenir cinéaste, André Delvaux obtient une licence en philologie germanique et en droit à l'université libre de Bruxelles. Familier de la Cinémathèque royale de Belgique, il fait ses premiers pas au cinéma en accompagnant des films muets au piano, de 1952 à 1958, à L'Écran du séminaire des Arts, ancêtre du Musée du cinéma de Bruxelles. Il devient ensuite professeur de langue et de littérature néerlandaise à l'Athénée Fernand Blum à Schaerbeek où il fonde une classe de cinéma. Il réalise entre temps plusieurs courts métrages documentaires pour la télévision belge de 1956 à 1962, notamment sur Jean Rouch et Federico Fellini. Il se tourne ensuite vers la fiction avec Le Temps des écoliers en 1962, année où il co-fonde l'INSAS. Delvaux est le symbole du cinéma belge moderne, car il existait, bien évidemment, un cinéma belge avant lui, mais en 1966, son premier long-métrage, L'homme au crâne rasé, faisait entrer la cinématographie belge dans la modernité. Selon Dominique Nasta, directrice du master en Arts du spectacle, orientation cinéma de l'ULB, « il a eu beaucoup de chances, car il a tourné, de L'homme au crâne rasé à Benvenuta, en pleine période du respect de la notion d'auteur. Aujourd'hui, son cinéma ne serait plus accepté aussi facilement. »
André Delvaux meurt en 2002 des suites d'une crise cardiaque en Espagne où il assistait à la deuxième édition de la Rencontre mondiale des Arts de la ville de Valence .
Selon le réalisateur Jaco Van Dormael (Toto le héros), « C'est lui qui a ouvert la porte du cinéma belge dans laquelle nous nous sommes engouffrés. ».

Filmographie de André Delvaux

Avis sur les films de André Delvaux

Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -