Colin Salmon

Acteur
Né à Bethnal Green, London, England le 6 décembre 1962
Connu pour...

Biographie de Colin Salmon

Colin Salmon est né à Bethnal Green, qui est une zone (ou une région) situé dans le district londonien de Tower Hamlets, dans l'East End de Londres ; c'est une région londonienne dont la particularité est d'être peuplée par diverses populations d'origine étrangère.
Par la suite, il a passé son enfance dans la ville de Luton ; il est le fils d'une infirmière (Sylvia Ivy Brudnell Salmon). Il allait à l'école primaire à la Ramridge Primary School, et par la suite il a fait son secondaire à la Ashcroft High School.
Pendant sa scolarité à la Ashcroft High School, Salmon découvre sa voie dans la musique et souhaite devenir musicien au lieu de poursuivre sa scolarité. A 16 ans, il est renvoyé de la Ashcroft High School, et il devient batteur par la suite, et forme avec trois camarades de classe de la Ashcroft High School un groupe de rock punk dont le nom est The Friction ; ils avaient l'habitude de jouer aux alentours de la ville de Luton vers la fin des années 1970 et le début des années 1980. Il a aussi brièvement travaillé avec un autre groupe dont le nom était les Tee vees.
Malgré son succès dans la musique, Colin Salmon est très ambitieux et parfaitement conscient qu'il possède de nombreux dons artistiques, et surtout un physique avantageux, c'est pour cette raison qu'il décide par la suite de s'orienter vers les arts dramatiques, afin de suivre une formation d'acteur. Il débuta d'abord comme acteur de théâtre, et bien qu'il soit devenu un acteur par la suite, en dehors des tournages il est parfois trompettiste, et joue avec son propre quartette de jazz dans des lieux comme le Dorchester Grill Room, le restaurant du célèbre hôtel (5 étoiles) londonien le Dorchester hotel, ou dans des évènements comme le Cheltenham Festivals du Royaume-Uni.
La deuxième saison de Suspect n°1 débute ses enquêtes policières dans un quartier jamaïcain, et le choix de Colin Salmon (à la suite d'un casting) pour le rôle de l'inspecteur Robert Oswalde était un choix judicieux ; car il fallait pour le rôle un acteur noir talentueux qui connaisse le milieu jamaïcain tout en ayant la classe et le flegme britannique et qui soit capable de donner la réplique à Helen Mirren qui est non seulement l'actrice principale de la série, mais aussi une des plus grandes actrices britanniques.
Certes, Colin Salmon n'est pas l'acteur principal de la série mais c'est lui que la deuxième saison de Suspect n°1 met en valeur aux yeux du public en le présentant notamment comme un acteur doté d'un physique majestueux , et d'une taille avantageuse et noble (il mesure 1,94m ); le mérite de la série c'est d'avoir su si bien mettre en valeur l'un des atouts majeurs de son physique majestueux : son port de tête altier .
Dans la deuxième saison de la série policière Suspect n°1 Colin Salmon incarne l'inspecteur Robert Oswalde, un inspecteur personnifiant le modèle de beauté de la population noire masculine, et dont la mission consiste à enquêter sur un crime à caractère sexuel commis dans un quartier jamaïcain de Southampton, et doit en plus lutter contre le racisme de certains de ses collègues policiers qui ne le considère pas à sa juste valeur parce qu'il est noir ; le point d'orgue de cette lutte contre le racisme dans la deuxième saison de Suspect n°1 sera sa rivalité sur le plan esthétique qui l'oppose à Craig Fairbrass qui incarne un collègue inspecteur blanc ayant un physique avantageux (il mesure 1,91m), et personnifiant le standard de beauté de la population blanche masculine, mais raciste. Vers la fin de l'année 1992, quand la série passe sur les petits écrans en Grande-Bretagne, elle reçoit les acclamations du public.
Le passage de la deuxième saison de la série policière Suspect n°1 (Saison 2) dans le reste de l'Europe et aux États-Unis est un triomphe . La rivalité sur le plan esthétique qui oppose Colin Salmon à Craig Fairbrass dans cette série policière va concéder à Colin Salmon par la suite un statut de fierté retrouvé sur le plan esthétique auprès du public noir dans le monde cinématographique bien que Suspect n°1 (Saison 2) ne soit que le deuxième épisode d'une série télévisée britannique et non un film issue du cinéma.
La performance de Colin Salmon dans Suspect n°1 (Saison 2) (1992) combiné à la performance de Denzel Washington dans Malcolm X (1992) et dans L'Affaire Pélican (1993) en outre-Atlantique aura pour effet d'une part, de bousculer le monde du cinéma dans ses préjugés sur les acteurs noirs, et d'autre part de révolutionner et de redéfinir les standards de l'acteur noir qui était définis par Eddie Murphy durant toutes les années 1980 .
Du jour au lendemain, sa performance dans la peau de l'inspecteur Robert Oswalde dans la deuxième saison de la série policière Suspect n°1 va concéder à Colin Salmon par la suite un statut d'icône de la beauté noire masculine parmi les acteurs et les célébrités noirs, il devancera notamment le basketteur Afro-Américain Clyde Drexler dans le classement des « 50 plus belles célébrités du monde » (« 50 Most Beautiful People ») publié par People Magazine's 50 Most Beautiful People en 1993 ; devenant ainsi le rival noir de Denzel Washington sur le plan esthétique. Tandis que la performance de Denzel Washington dans la peau de Malcolm X (1992) va octroyer à Denzel Washington par la suite un statut de leader charismatique parmi les acteurs noirs ; et sa performance dans L'Affaire Pélican (1993) va le révéler au public comme la célébrité noire masculine la plus séduisante, devenant ainsi le premier acteur noir de l'histoire du cinéma à être désigné « Homme vivant le plus sexy » du monde (« Sexiest man alive ») par le magazine People en 1996.
Durant les années 1990, Denzel Washington et Colin Salmon vont incarné un nouveau type d'acteurs noirs. Grâce à leurs charismes, à leurs jeux d'acteurs efficaces, et à leurs présences physiques à l'écran, ils vont être à l'origine de l'engouement du public pour les acteurs noirs; ils ont ouvert des voies à des rôles qui étaient auparavant innaccessibles aux communs des acteurs noirs. Durant les années 1990, ils feront figurent de précurseurs et de fers de lance pour tous les autres acteurs noirs l'un (Denzel Washington) à Hollywood, et l'autre (Colin Salmon) dans la série des James Bond.
Entre-temps en 1993, il apparaît respectivement dans le téléfilm Tomorrow Calling, dans la série télévisée Lovejoy (The Kakiemon Tiger) (Saison 5 épisode 4), et dans la série télévisée Between the lines (The Fifth Estate) (Saison 2, épisode 7). En 1994, il débute au cinéma avec le film Passion Sous Surveillance. En 1995, on le retrouve dans le film ALL Men Are Mortal . Fort de sa performance dans la peau de l'inspecteur Robert Oswalde (Suspect n°1 saison 2 ), le réalisateur Isaac Julien lui offre le rôle de Frantz Fanon un psychiatre martiniquais qui a lutté contre les complexes d'infériorités des noirs, et contre le colonialisme en Algérie, dans le film Frantz Fanon:Peau Noire, Masque Blanc , et c'est avec ce film qu'il conclut ses remarquables débuts d'acteurs en 1996.
En 1996, Albert R. Broccoli décède, c'est à sa fille Barbara Broccoli et à son beau-fils Michael G. Wilson que reviennent la responsabilité de continuer la série des James Bond. Ils souhaitent que Demain ne meurt jamais le film qu'ils doivent produire soit dédié à la mémoire d'Albert R. Broccoli.
Michael Kitchen qui a tenu le rôle de Chef d'état-major de M dans GoldenEye (1995) était indisponible pour reprendre son rôle de chef d'état-major dans Demain ne meurt jamais en raison de son emploi du temps trop chargé . Pour remplacer Michael Kitchen dans son rôle de Chef d'état-major, les producteurs Barbara Broccoli et son demi-frère Michael G. Wilson voulaient un acteur personnifiant l'ouverture du cinéma britannique aux autres ethnies et qui puisse compléter parfaitement la prestation de Judi Dench dans son rôle de M, d'où le choix de Colin Salmon pour remplacer Michael Kitchen dans le rôle de chef d'état-major pour le film Demain ne meurt jamais ce qui va s'avérer être encore une fois de plus un excellent choix . Il possède le physique et le charisme indispensable pour incarner un agent secret dans la série des James Bond et le duo qu'il forma avec Helen Mirren dans Suspect n°1 (Saison 2) marqua les esprits du public en Angleterre et en outre-Atlantique, et le fait qu'il incarne un agent secret (Charles Robinson) et qu'il complète le jeu de Judi Dench peut être considéré comme une suite logique du rôle d'inspecteur qu'il tenait déjà dans Suspect n°1 (Saison 2), étant donné qu 'il y a de nombreuses similitudes entre Helen Mirren et Judi Dench notamment par le fait qu'elles sont toutes les deux considérées comme de très grandes actrices en Angleterre, et l'autre particularité c'est qu'elles possèdent une même présence physique à l'écran et une personnalité similaire c'est-à-dire qu'elles sont deux actrices réputées pour incarner des femmes fortes à l'écran, et surtout il y a des similitudes entre le rôle que tient judi dench dans la série des James Bond, et celui de d'Helen Mirren dans la série policière Suspect n°1 (Prime Suspect) : elles incarnent des femmes chefs d'une unité qui se battent pour s'imposer dans un monde conçu par les hommes.
Colin Salmon a incarné l'agent secret Charles Robinson le chef d'état-major de M dans 3 films de James Bond, les 3 films ont été produits par la société de production EON Productions:
  • 1997 : Demain ne meurt jamais (Tommorow Never Die), réalisé par Roger Spottiswoode
  • 1999 : Le Monde ne suffit pas (The World Is Not Enough), réalisé par Michael Apted
  • 2002 : Meurs un autre jour (Die Another Day), réalisé par Lee Tamahori

Sa performance dans la peau de Charles Robinson dans Demain ne meurt jamais en 1997 a été loué par les critiques. Les auteurs Lee Pfeiffer et Dave Worral l'ont décrit dans le livre James Bond le guide officiel comme « un bel homme qui possède une voix de baryton qui force le respect » , et ils ont aussi ajouté que « son approche froide et efficace du rôle complète élégamment la prestation de Judi Dench » . En 1999, dans Le Monde ne suffit pas le personnage qu'il incarne apparaît dans un rôle plus développé .
En 2002, dans Meurs un autre jour, Colin Salmon n'est pas satisfait de sa performance car, ses apparitions dans la peau du chef d'état-major Robinson ont été réduites . Les auteurs Lee Pfeiffer et Dave Worral sont eux aussi insatisfaits par le fait que les apparitions de Colin Salmon dans Meurs un autre jour soient réduites en déclarant dans le livre James Bond le guide officiel que « A l'encontre du rôle important qu'il tenait dans le film précédent, l'emploi du Chef d'état-major de M dans Meurs un autre jour, qui consiste à se faire « assassiner » au cours d'une mission d'entraînement au sein du MI6, se réduit à une peau de chagrin » ils ont cependant ajouté que « Le talentueux Colin Salmon possède pourtant, avec sa voix de baryton et son imposant présence physique, un charisme indéniable. Espérons que, le personnage de Robinson, en tant que allié de poids de 007 sur le terrain, s'imposera avec plus de force à l'avenir   . »
Malheureusement, les souhaits des auteurs Lee Pfeiffer et Dave Worral de voir Colin Salmon et le personnage qu'il incarne s'imposer dans la série des James Bond ne seront pas exaucés. Lassé par le refus des producteurs de développer le personnage de Charles Robinson, il quitte le rôle, et souhaite succéder à Pierce Brosnan pour le rôle de James Bond.
En 2003, Salmon va accomplir ce qu'aucun acteur noir n'a jamais fait avant lui : il déclare sa candidature pour le rôle de James Bond afin de succéder à Pierce Brosnan.
Le 24 octobre 2003, dans une interview avec le London Evening Standard, il affirma avoir reçu le soutien de Pierce Brosnan pour sa candidature pour le rôle de James Bond, c'est en employant les termes convenables qu'il exprima cela en déclarant, catégorique : « Que puis-je dire? C'est l'accolade finale. Il y a de grands candidats pour le rôle en dehors de moi, mais Pierce m'a regardé tourner cinq ou six bouts d'essais, et il sait que je suis capable  » . Le 2 décembre 2004, les bookmakers anglais arrêtent de parier sur celui qui va incarner James Bond après Pierce Brosnan. Le 15 février 2005, Pierce Brosnan déclare lors d'une interview avec le Daily Mirror que « Colin Salmon serait un excellent James Bond mais ils (les producteurs) n'ont pas le cran » (« Colin Salmon would be brilliant but they don't have the bottle. »). Le 05 octobre 2005, lors d'une interview avec ContactMusic Colin Salmon a avoué avoir été en discussion secrète avec les producteurs de la série des James Bond pour le rôle de James Bond, et il déclara que « Si je n'obtiens pas le rôle, je ne penserais pas que c'est parce que je suis noir. Les producteurs ont montré qu'ils pouvaient faire des choix courageux en choisissant Pierce Brosnan. Si on avait dit dans les années 1970 qu'un Irlandais incarnerait un jour James Bond, les gens auraient cru à une plaisanterie. Le processus est plus politique que la politique mais je veux vraiment être Bond. Je sais que le public anglais est derrière moi (Salmon fit une telle déclaration parce qu'il était convaincu que les producteurs allait dépasser la couleur de peau mais rechercher avant tout du charisme pour l'attribution du rôle de James Bond.)».
Le 14 octobre 2005, le choix de Daniel Craig pour la succession de Pierce Brosnan fut une grosse surprise pour les fans de l'agent 007, et pour Salmon. « J'ai seulement su que je n'avais pas eu le rôle quand c'était annoncé que Daniel l'avait eu » confiat-il. Salmon a rendu hommage à Daniel Craig en disant notamment que « Daniel est un bon gars et un grand acteur » Cependant, il a aussi présumé que sa carrière dans la série des James Bond était terminé .
Bien qu'il n'ait pas eu le rôle de James Bond, Salmon avait toujours eu la conviction qu'il aurait pu incarner l'agent 007, mais il avait aussi eu l'impression que depuis ses apparitions réduites dans la peau de Robinson dans Meurs un autre jour (2002) les producteurs ont agi de manière à réduire son rayonnement dans la série des James Bond, et pour sa candidature pour le rôle de James Bond sa couleur de peau joua contre lui. En octobre 2006, quelques semaines avant la sortie de Casino Royale, dans une interview avec ContactMusic il a voulu faire part de sa déception face à l'attitude des producteurs de la saga James Bond qui a consisté à lui proposer le rôle du célèbre agent secret, alors qu'il n'avait pas l'intention de s'orienter vers la voie d'un « Black James Bond » (« James Bond noir »); il n'a pas aussi apprécié que le choix de Daniel Craig se fasse sous forme de complot à son égard, étant donné qu'il était le seul acteur pressenti pour la succession de Pierce Brosnan, et que Daniel Craig ne figurait même pas à l'origine parmi les candidats pressenti pour la succession de Pierce Brosnan; et par dessus tout, il s'est sentit snobé par les producteurs de la série des James Bond parce que ces derniers n'ont pas pris la peine de lui signaler le choix de Daniel Craig, mais c'est par la voie des médias qu'il apprit le choix de Daniel Craig. « Les producteurs de James Bond m'ont snobé pour le rôle de 007 parce que je suis noir » dénonça-t-il, et sur le choix de Daniel Craig il livra le fond de sa pensée:« Les producteurs ont choisi Daniel Craig parce qu'ils craignaient que les cinéphiles rejetteraient un James Bond noir ». En effet, on peut dire que ce n'est pas sur la base de son talent d'acteur qu'il a été évincé du rôle, étant donné que les auteurs Lee Pfeiffer et Dave Worral l'ont loué pour ses talents d'acteurs quand il était dans la peau de Robinson, et que Pierce Brosnan déclara « qu'il aurait pu être un excellent James bond mais que les producteurs n'ont pas le cran de l'imposer aux fans des films de James Bond » (les fans des films de James Bond sont connus pour ne pas tolérer le moindre changement sur le personnage crée par Ian Fleming, le physique de Daniel Craig fut au début un excellent exemple de leur intolérance).
Si le public et les médias Britanniques lui ont manifesté leur soutien pour sa candidature au rôle de James Bond et firent preuve d'ouverture à l'idée d'un « Black James Bond » (« James Bond noir »), les producteurs eurent malgré tout le pressentiment que dans le fond les Britanniques dans leur majorité n'étaient pas prêts à voir un acteur noir britannique incarner au cinéma le célèbre agent secret, c'est la raison pour laquelle ils choisirent Daniel Craig aux dépens de Salmon; mais ce dernier rappela toutefois que le choix des producteurs d'avoir choisi un acteur blond pour succéder à Pierce Brosnan ne fit pas non plus l'unanimité auprès du grand public. « C'est dommage je n'ai pas eu le rôle. Mais il n'y aura jamais un Bond noir. Seigneur, ils (les producteurs) ne peuvent même pas avoir un Bond blond sans que tout le monde ne devienne fou »; et à propos du fait que les producteurs fassent du film Casino Royale le début de la carrière du célèbre agent il ajouta aussi que:« Cela ne rime à rien. Ils (les producteurs) se sont débarrassés de Q, Miss Moneypenny est absente dans le film, mais le choix d'avoir conservé Judi Dench dans son rôle de M dans ce film est déroutant (Judi Dench pose un problème de continuité étant donné qu'elle avait déjà incarné M dans les précédents épisodes, et elle était censé remplacer les précédents M (Bernard Lee et Robert Brown) dans GoldenEye. Mais la production affirma par la suite que le film débutait une nouvelle série d'aventures cinématographiques de James Bond, et qu'il est inutile de rechercher à travers ce film une suite des précédents opus. ) ».
Pour certains, s'il n'a pas eu le rôle de James Bond c'est parce que les producteurs ont voulu respecté les volontés d' Ian Fleming dans le sens où le personnage de l'agent 007 a été créé pour qu'il soit incarné par des acteurs blanc (cela n'a rien de racial, mais c'est un fait); mais même une telle hypothèse n'est pas valable, pour la bonne et simple raison que si Ian Fleming était vivant il n'aurait certainement ni choisit Daniel Craig, ni Salmon, mais il aurait conservé Pierce Brosnan parce qu'il est des trois acteurs celui dont le physique se rapproche le plus du personnage créé par Ian Fleming , bien que ce soit Sean Connery qui soit le plus le ressemblant, et pour certains le meilleur interprète du célèbre agent secret, et aussi celui qui a posé les bases physiquement au cinéma. Les choix de Colin Salmon et par la suite de Daniel Craig, sont des preuves que les producteurs ont voulu faire une rupture avec les goûts d'Ian fleming; et qu'ils ont choisi Daniel Craig au lieu de Colin Salmon pour ne pas trop s'éloigner physiquement du personnage (ils ont voulu faire en quelque sorte une rupture légère), et aussi afin que la colère des fans soient moins importante. C'est pour cette raison que Salmon accusa les producteurs de ne pas lui avoir offert le rôle parce qu'il est noir.
Pour ses admirateurs, le problème qui opposa Salmon aux producteurs est dû à l'origine aux refus des producteurs de développer le personnage de Charles Robinson ce qui est contraire aux souhaits des critiques des auteurs Lee Pfeiffer et Dave Worral qui ont « Espéré voir le personnage de Robinson, en tant qu'allié de poids de 007 sur le terrain, s'imposer avec plus de force à l'avenir .»
En 1998, c'est-à-dire un an après sa première apparition dans le rôle de Robinson, il joua dans le film fantastique La Sagesse des crocodiles avec l'acteur britannique Jude Law. L'année de sa dernière apparition dans la peau de Robinson, il est aussi apparu dans la minisérie de science-fiction à succès Dinotopia (2002) ; il incarne dans cette série le personnage fictif d'Oonu le chef des skybax.
Le réalisateur Paul W.S. Anderson avec lequel il avait déjà tourné Resident Evil (2002) écrivit pour lui le scénario du film à gros budget américain Alien vs. Predator (2004); dans ce film il incarne Maxwell Stafford qui est un des rôles principaux du film; la particularité de ce film c'est qu'il meurt de la même manière que dans Resident Evil (2002).
En 2005, le réalisateur mythique Woody Allen le sollicite pour qu'il fasse une apparition dans son film dramatique Match Point , afin qu'il incarne le personnage secondaire d' Ian.
En 2008, il incarna Hakim Jamal un personnage secondaire dans Braquage à l'anglaise. Dans une interview avec The Den of Geek Salmon a voulu exprimer sa reconnaissance à l'égard des producteurs Michael G. Wilson et Barbara Broccoli de lui avoir offert notamment le rôle de l'agent secret Charles Robinson dans les films de la saga James Bond, il loua aussi le public britannique de l'avoir soutenu pour sa candidature au rôle de James Bond et d'avoir fait preuve d'ouverture pour un James Bond noir.« Bond a été comme Noël: ne peut attendre qu'il a à venir autour de. Etre dans les films m'a apporté un public global et j'ai eu l'occasion de rencontrer des gens incroyables. La spéculation est sorti de nulle part et a été une expérience réconfortante et une leçon d'humilité qui encore obtient mention sur une base hebdomadaire. Le soutien du public a été incroyable et le débat très éclairant. Je n'ai pas réalisé combien le public était ouvert pour un James Bond noir ». Il joua le rôle du Doctor Moon un vilain fictif de l'univers DC Comics dans deux épisodes de la série télévisée culte de science-fiction Doctor Who , mais c'est son interprétation de Louis un videur de boîte de nuit dans le film The Club qui va accroître sa notoriété auprès de la critique et du public. La même année, il joua dans le film Punisher: War Zone, il incarna l'agent secret du F.B.I Paul Budiansky qui est un des personnages principaux de ce film.
L'année suivante, il a voulu devenir le premier acteur noir a incarner Doctor Who mais le rôle a été offert à Matt Smith. Omid Djalili lui offrit le rôle de James Bond dans deux épisodes de sa série The Omid Djalili Show (The Omid Djalili Show est une comédie à sketches Britannique ). Il joua le rôle d'un surveillant d'examen dans Exam , un thriller d'origine Britannique qui fut bien accueilli par la critique et dirigé par le réalisateur Stuart Hazeldine.
Salmon est marié depuis 1988 avec la peintre Fiona Hawthorne, ils ont quatre enfants: Sasha, Rudi, Eden, et Ben. Il est responsable chez Apple du programme notschool.net; c'est un programme dont le but est d'aider les enfants en difficulté scolaire.
En Septembre 2010, il fut invité au Shooting Stars Benefits 2010 Golf Tournament (un tournoi de golf de 3 jours) organisé en Suisse par son ami l'acteur Afro-Américain Samuel L. Jackson.
Le but de ce tournoi était de recueillir des fonds pour la fondation de Samuel L. Jackson et la Croix-Rouge suisse afin de construire un hôpital à Takéo, l'une des provinces les plus pauvres du Cambodge. Cette hôpital permettra de traiter les gens gratuitement.

Filmographie de Colin Salmon

  • Arrow
    Taux de satisfaction de la communauté
    38%
    Arrow (2012 - 2016)
    une série de Greg Berlanti, Marc Guggenheim...
    Les nouvelles aventures de Green Arrow/Oliver Queen, combattant ultra efficace issu de l'univers de DC Comics et surtout archer au talent fou, qui appartient notamment à la Justice...
    Ma note :
  • Criminal, un espion dans la tête
    Taux de satisfaction de la communauté
    14%
    un film de Ariel Vromen
    Dans une ultime tentative pour contrecarrer un complot et une terrifiante catastrophe, les autorités décident d'implanter la mémoire et la savoir-faire d'un agent de la CIA décédé ...
    1h53
    Ma note :
  • La chute de Londres
    Taux de satisfaction de la communauté
    30%
    un film de Babak Najafi
    Les plus grands leaders du monde occidental sont attendus à Londres aux funérailles du Premier ministre britannique, mort dans des circonstances plus que douteuses.Mais ce qui avai...
    1h38
    Ma note :
  • Limitless
    Limitless (2015 - ?)
    Après avoir consommé une mystérieuse drogue, la NZT, la vie de Brian Finch prend un tournant extraordinaire. Grâce à elle, il a désormais accès à la totalité de ses capacités céréb...
    Ma note :
  • Strike Back
    Taux de satisfaction de la communauté
    74%
    Strike Back (2010 - 2015)
    une série de Chris Ryan
    Adaptée des romans de Chris Ryan, cette minisére suit les aventures des forces spéciales anglaises en 2003, au Moyen-Orient, lors de guerre d'Irak. La section 20 du MI-6 déploie s...
    Ma note :
  • No Offence
    No Offence (2015 - ?)
    Au sein d’une unité de police très soudée installée dans un quartier miteux de Manchester, au nord-ouest de l’Angleterre, une équipe d’agents de police dévoués lutte contre le crim...
    Ma note :
  • 24 Heures Chrono
    Taux de satisfaction de la communauté
    75%
    24 Heures Chrono (2001 - 2014)
    une série de Robert Cochran et Joel Surnow
    Agent fédéral et responsable de la Cellule Anti-Terroriste de Los Angeles, Jack Bauer a 24 heures pour mener à bien sa mission, empêcher que des terroristes ne mettent leur plan à ...
    Ma note :
  • Resident Evil: Retribution
    Taux de satisfaction de la communauté
    11%
    un film de Paul W.S. Anderson
    Le terrifiant virus mis au point par Umbrella Corporation continue à faire des ravages partout sur terre, transformant les populations en légions de morts-vivants affamés de chair ...
    1h35
    Ma note :
  • Shank
    Shank (2010)
    un film de Mo Ali
    Londres, 2015 : dans la capitale britannique dévastée, la guerre des gangs fait rage. Seuls les Paper Chaserz restent à l’écart du tumulte. Mais lorsque l’un d’entre eux est assass...
    1h30
    Ma note :
  • Exam
    Taux de satisfaction de la communauté
    17%
    Exam (2009)
    un film de Stuart Hazeldine
    8 candidats ont atteint le dernier stade de sélection pour rejoindre une mystérieuse mais très puissante entreprise. Réunis dans une salle d'examen, ils ont 80 minutes pour répondr...
    1h37
    Ma note :

Avis sur les films de Colin Salmon

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -