Jacques Dufilho

Acteur
Né à Bègles (France) le 19 février 1914, mort le 28 août 2005
Connu pour...

Biographie de Jacques Dufilho

Originaire du sud-ouest de la France, il fait des études d'agriculture (il se qualifiera d'ailleurs lui-même de "comédien-paysan" et parlera souvent de son amour des chevaux). Il quitte son pays natal pour monter à Paris afin d'y vivre sa passion pour la peinture et la sculpture. Mais grâce à son mentor, le grand homme de théâtre Charles Dullin, il fait ses débuts au café théâtre dans les années 1930. Il apparait à l'écran en 1948, avec un rôle dans la Ferme des sept péchés de Jean Devaivre.
Grand homme de théâtre, il obtient un Molière du meilleur acteur en 1988 pour son rôle dans Je ne suis pas Rappaport de Herb Garner. Son interprétation de L'Avare en 1962 reste un moment époustouflant de théâtre ; il joue également dans Colombe de Jean Anouilh, est l'interprète de Marcel Aymé, à chaque fois sous la direction d'André Barsacq, et dans des oeuvres de Jacques Audiberti. Il obtient un vif succès dans Le Gardien d'Harold Pinter en 1969, ainsi que dans L'escalier, mis en scène par Georges Wilson, avec lequel il montera également Les Aiguilleurs et Léopold le bien aimé. Sa carrière cinématographique, souvent dans des seconds rôles, en France et en Italie, est énorme (plus de 160 films). Il a joué dans des films parfois médiocres mais son talent fait qu'il y est, lui, toujours excellent, voire mémorable.
Il joue en particulier dans des films de Jean Delannoy, André Hunebelle, Yves Robert, Louis Malle, Michel Audiard, Claude Chabrol, Jean Becker, Claude Sautet...
En 1978, il obtient le César du meilleur acteur dans un second rôle pour sa prestation dans Le Crabe-tambour de Pierre Schoendoerffer, qu'il obtient à nouveau 2 ans plus tard avec Un mauvais fils de Claude Sautet en 1980. Il est nommé pour un nouveau César du second rôle pour sa participation à C'est quoi la vie ? en 1999, film pour lequel il obtient la récompense du Meilleur Acteur, au Festival International du Film de San Sebastian (1999). En 1988, il remporte le Sept d'or du meilleur comédien dans un téléfilm, Une femme innocente (tourné en 1986).
Lors de la sortie du film de Jean Marboeuf Pétain en 1993, il dit clairement qu'il est monarchiste et affirme que l'Action française comptait beaucoup de résistants dans ses rangs pendant la guerre.
Jacques Dufilho a participé à la Seconde Guerre mondiale au sein du 29e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (GRDI), groupement issu du 2e régiment de Hussards. Il a pour cela reçu la Légion d'honneur au sein de ce régiment en 1998. En signe d'hommage, le cinéma du 2e régiment de Hussards a été baptisé "cinéma Jacques Dufilho" le 4 juin 2006.
Il publie en 2003 une autobiographie intitulée Les Sirènes du bateau-loup (Fayard).
Homme de convictions, passionné par les chevaux et les automobiles Bugatti, il était catholique traditionaliste et monarchiste légitimiste.
Il meurt le 28 août 2005 à Ponsampère (Gers), où il s'était retiré. Ses obsèques ont lieu en l'église Sainte-Marie de Mirande, et son inhumation au cimetière de Ponsampère.

Filmographie de Jacques Dufilho

  • Là-haut, un roi au-dessus des nuages
    Le cinéaste Henri Lanvern tourne un film s'intitulant Un roi au-dessus des nuages dans les hautes régions de Thaïlande. Un soir, à la fin du tournage, il réunit son équipe et annon...
    1h42
    Ma note :
  • C'est quoi la vie ?
    Taux de satisfaction de la communauté
    89%
    un film de François Dupeyron
    Nicolas, fils et petit-fils de paysans, vit encore a la ferme. Sa vie est rythmee par les sorties en boite, les vaches qui mettent bas. Cependant son pere s'est endette et Nicolas ...
    1h55
    Ma note :
  • Les Enfants du marais
    Taux de satisfaction de la communauté
    51%
    un film de Jean Becker
    "On est des gagne-misère, mais on n'est pas des peigne-culs", telle est la philosophie de Garris, homme simple, généreux et quelque peu poête qui vit au bord d'un étang avec son am...
    1h55
    Ma note :
  • Pétain
    Taux de satisfaction de la communauté
    28%
    Pétain (1993)
    un film de Jean Marboeuf
    Un portrait du marechal Petain, elu en juillet 1940 pour diriger le gouverne ment de Vichy en collaborant avec l'oc cupant allemand. Les actes de l'homme ne sont pas ici seulement ...
    2h13
    Ma note :
  • Stirn et Stern
    un film de Peter Kassovitz
    Ma note :
  • La Vouivre
    La Vouivre (1988)
    un film de Georges Wilson
    1919. Arsène Muselier, jeune paysan disparu à la guerre, réapparaît un jour au village au grand étonnement de tous. Mais une autre nouvelle met le village en émoi, l'apparition de ...
    1h42
    Ma note :
  • Mangeclous
    Taux de satisfaction de la communauté
    01%
    Mangeclous (1988)
    un film de Moshe Mizrahi
    Milieu des années 1930 : aspirant à revoir les membres de la branche cadette de sa famille, Solal, jeune et brillant fonctionnaire de la Société des Nations, bloqué à Genève, monte...
    Ma note :
  • A notre regrettable époux
    un film de Serge Korber
    Dans son château tombant quelque peu en ruine, Hermione apprend le décès de son mari, elle apprend du même coup qu'il était un grand escroc bigame de surcroit, ayant dérobé une ...
    Ma note :
  • L'Homme qui n'était pas là
    un film de René Féret
    Charles Elaine va de succès en succès. Acteur célèbre, sa carrière se déroule sans heurts, grâce aux conseils de Strosser et sa fille Isabelle, ses avocats. Mais quelqu'un, dans...
    1h23
    Ma note :
  • Tabûnat al-sayyid Fabre
    un film de Ahmed Rachedi
    Ma note :

Avis sur les films de Jacques Dufilho

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -