Judith Anderson

Actrice
Née à Adelaide, South Australia, Australia le 10 février 1897, morte le 3 janvier 1992
Connue pour...

Biographie de Judith Anderson

C'est en 1915 que Judith Anderson débute au théâtre de Sydney. Elle se fait connaître alors sous le nom de Francee Anderson. Elle décide de tenter sa chance en Amérique, part en Californie, puis à New York, mais ce n'est qu'à partir de 1922 que la chance lui sourit, lorsqu'elle débute à Broadway sous le pseudonyme de Frances Anderson. Ce n'est que l'année suivante qu'elle adopte définitivement le prénom Judith. Elle connaît son premier grand succès sur scène dans la pièce Cobra aux côtés de Louis Calhern. En 1927 elle se produit en Australie où on la remarque dans trois pièces : Tea for Three, The Green Hat et Cobra. A partir des années 1930 et jusqu'aux années 1950, elle est reconnue à Broadway comme une grande tragédienne et impose son charisme, principalement dans Shakespeare. Elle est remarquable dans des productions de Luigi Pirandello, Eugene O'Neill, John Gielgud. Elle est applaudie à Londres en 1937 où elle incarne Lady Macbeth dans une production de Michel Saint-Denis face à Laurence Olivier. Elle reprend le rôle en 1941 à New York aux côtés de Maurice Evans dans une adaptation de Margaret Webster. En 1943, elle est acclamée pour son rôle d'Olga dans Les Trois Soeurs de Tchekhov qui réunit entre autres Ruth Gordon, Edmund Gwenn et Kirk Douglas. La pièce est un immense succès et fait la une de Time. En 1947, elle triomphe dans Médée d'Euripide, produit par John Gielgud, qui interprète aussi le rôle de Jason.
Bien que son univers reste avant tout celui du théâtre, le cinéma s'intéresse à elle. Hitchcock lui offre le rôle de la sinistre gouvernante, Mrs. Danvers dans Rebecca au début des années 1940. Ce rôle morbide où elle se révèle lugubre à souhait lui vaut une nomination aux Oscars pour un meilleur second rôle. Cette composition inaugure une longue série pour le cinéma de personnages tourmentés oscillant entre folie et crime. C'est la tante rivale de Gene Tierney dans Laura d'Otto Preminger (1944), la mère coupable de La Vallée de la peur de Raoul Walsh en 1947 et des Furies (The Furies) d'Anthony Mann en 1950, l'Hérodiade dans Salomé de William Dieterle en 1953. Mais à partir des années 1950, elle espace ses apparitions au cinéma et ne tourne son premier film australien qu'à la toute fin de la décennie suivante. C'est Un homme nommé cheval (A man called horse), d'Elliot Silverstein (1969).
Au cours des années 1980, au terme d'une brillante carrière, elle tient son ultime rôle pour la télévision et incarne l'une des vedettes de la série culte Santa Barbara dans le rôle de Minx Lockridge de 1984 à 1987.

Filmographie de Judith Anderson

  • Star Trek III : A la recherche de Spock
    Taux de satisfaction de la communauté
    44%
    un film de Leonard Nimoy
    Le Capitaine Kirk et son équipage volent l'Enterprise pour tenter de récupérer le corps de M. Spock, qui s'est sacrifié lors du combat contre Khan.
    1h35
    Ma note :
  • Un Homme nommé cheval
    Taux de satisfaction de la communauté
    87%
    un film de Elliot Silverstein
    Durant une partie de chasse, Lord John Morgan est capturé par un groupe d'indiens Sioux. Il comprend peu à peu à leur mode de vie, et finit par être considéré comme un des leurs.
    1h54
    Ma note :
  • Cendrillon aux grands pieds
    Taux de satisfaction de la communauté
    41%
    un film de Frank Tashlin
    Fowler doit s'occuper de sa belle-mère et de ses deux fils Maximilian et Rupert. Seuls ses rêves lui permettent d'échapper à la réalité. Un jour, une bon génie apparaît devant lui ...
    1h31
    Ma note :
  • La Chatte sur un toit brûlant
    Taux de satisfaction de la communauté
    85%
    un film de Richard Brooks
    Dans une villa du sud des États-Unis, la famille se réunit pour fêter l'anniversaire du patriarche malade, Big Daddy. Maggie et Brick forment un couple en pleine crise : Brick est ...
    1h48
    Ma note :
  • Les Dix commandements
    Taux de satisfaction de la communauté
    86%
    un film de Cecil B. DeMille
    Évocation de la vie de Moïse sauvé à sa naissance par la propre fille du pharaon qui avait décidé de mettre à mort tous les nouveaux-nés hébreux de peur que les fils d'Israël ne de...
    3h40
    Ma note :
  • Salomé
    Taux de satisfaction de la communauté
    62%
    Salomé (1953)
    un film de William Dieterle
    Sous le règne de l'empereur Tibère, le prophète galiléen Jean le Baptiste prêche contre le roi Hérode Antipas et son épouse, ex-femme de son frère, la reine Hérodiade (Herodias, en...
    1h37
    Ma note :
  • Les Furies
    Les Furies (1950)
    un film de Anthony Mann
    Au Nouveau-Mexique, Temple Jeffords est un riche propriétaire terrien régnant sur un immense domaine Les Furies. Sa fille Vance est destinée à hériter de la propriété, mais un j...
    Ma note :
  • Taïkoun
    Taïkoun (1947)
    un film de Richard Wallace
    En Amérique du Sud, quelque part dans les Andes, l'ingénieur Johnny Munroe travaille pour l'industriel Frederick Alexander, un homme dur et inflexible, sur le chantier d'une nouvel...
    2h08
    Ma note :
  • La Maison rouge
    Taux de satisfaction de la communauté
    79%
    un film de Delmer Daves
    Pete vit dans une ferme isolée avec sa fille adoptive Meg, dont les parents ont disparu il y a quelques années dans des conditions mystérieuses. Il embauche comme aide de ferme Nat...
    1h40
    Ma note :
  • La Vallée de la peur
    Taux de satisfaction de la communauté
    71%
    un film de Raoul Walsh
    Job, orphelin, a ete adopte par des fermiers et eleve avec deux autres enfants, Rose et Adam. Mais en grandissant Adam eprouve de la haine pour Job qui veut epouser sa soeur.
    1h41
    Ma note :

Avis sur les films de Judith Anderson

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -