Lance Armstrong

Acteur
Né à Dallas, Texas, Etats-Unis le 18 septembre 1971
Connu pour...

Biographie de Lance Armstrong

Lance Armstrong naît à Plano, localité proche de Dallas au Texas. Son père quitte la famille alors que Lance a deux ans - ils ne se sont jamais rencontrés depuis. Trois ans après la naissance de Lance, sa mère Linda Mooneyham se marie avec Terry Armstrong. Les relations entre ce dernier et son beau-fils sont mauvaises. D'après ses dires, Lance est élevé par Terry sévèrement, « brutalement ». Le sport lui permet de s'éloigner de Terry. Armstrong débute le sport à 13 ans avec le triathlon. Il dispute ses premières courses dans la catégories cadet à l'âge de 16 ans. Il découvre rapidement que son point fort est le cyclisme. À 17 ans, il reçoit une invitation pour participer à un camp d'entraînement de six semaines de l'équipe nationale junior de cyclisme. Comme l'administration scolaire de Plano lui refuse son diplôme sur la base de ces six semaines d'absence, il quitte cet établissement sans diplôme, mais l'obtient plus tard dans une école de Dallas. En raison du milieu conservateur de Plano, il déménage à Austin, qu'il considère aujourd'hui comme sa ville d'origine. Lance Armstrong passe professionnel en août 1992. Ses équipes successives sont : Motorola (1992 à 1996), Cofidis (1997), US Postal (1998 à 2004), Discovery Channel (2005), Astana (2009) et RadioShack en (2010). Après une excellente seconde place au GP de Zurich - course classée Coupe du monde - fin août 1992 (il n'est alors que néo-pro), Lance Armstrong se révèle véritablement à l'occasion du Tour de France 1993. Porteur du maillot de champion des États-Unis, il remporte au sprint l'étape de Verdun mais est lâché dans les cols. Il est également largement distancé dans les contre-la-montre, plus de 6mn de perdu sur Indurain lors de l'étape du Lac de La Madine. Quelques semaines plus tard à Oslo, en Norvège, il devient à 21 ans champion du monde de cyclisme sur route dans des conditions météorologiques difficiles et devant tous les favoris. En 1995, Lance Armstrong décroche sa deuxième victoire d'étape sur la Grande Boucle, à Limoges. Franchissant la ligne en solitaire, Lance Armstrong lève un doigt vers le ciel en hommage à son équipier Fabio Casartelli, victime d'une chute mortelle trois jours plus tôt dans la descente du col du Portet d'Aspet. Il ne parvient toujours pas à franchir décemment la haute-montagne malgré des progrès. Il termine 36e du Tour cette année-là. Armstrong s'affirme comme un coureur sur les courses d'un jour (victoire sur la Classique de San Sebastian en 1995, sur la Flèche Wallonne en 1996) mais également sur les courses à étapes d'une semaine avec une 2e place à Paris-Nice en 1996 et des victoires au Tour du Pont en 1995 devant Ekimov et en 1996 devant Pascal Hervé. Suite à ses performances dans cette course où il a dominé les grimpeurs dans les cols américains, Pascal Hervé mais aussi d'anciens coureurs tels Cyrille Guimard et Eddy Merckx, lui prédisent déjà un avenir doré dans le Tour de France si il perd les quelques kilos superflus qu'il a conservés de son passé de triathlète. Fin 1996, alors qu'il annonce son transfert dans l'équipe Cofidis pour la saison suivante, Lance Armstrong est classé 9e mondial par le classement de l'UCI et à son meilleur niveau depuis le début de sa carrière. En octobre 1996, on lui diagnostique un cancer des testicules qui lui vaut d'être écarté de la compétition pendant plus d'un an. Après une guérison et une longue rééducation, il reprend le vélo et signe un contrat avec l'équipe U.S. Postal en 1998. Lance Armstrong dispose de sa propre fondation pour la recherche contre le cancer : la Lance Armstrong Foundation (Livestrong). Il est proche de tout abandonner après un retour à la compétition difficile à l'occasion du Paris-Nice 1998. Il remporte néanmoins le Tour du Luxembourg et termine quatrième du Tour d'Espagne et du Championnat du monde sur route. Son nouveau directeur sportif, Johan Bruyneel, parvient également à le motiver et change ses méthodes d'entraînement, lui permettant d'améliorer sa technique de pédalage. Seulement intéressé par le Tour de France à partir de 1999 et les courses par étapes d'une semaine (vainqueur de deux Dauphiné libéré en 2002 et 2003, d'un Tour de Suisse en 2000 et du Midi Libre en 2002), il délaisse les autres grands tours et les classiques, à l'exception de l'Amstel Gold Race (2e en 1999 et 2001 ainsi que 4e en 2002) et de la doyenne des classiques à savoir Liège-Bastogne-Liège qui a constitué pendant plusieurs années le deuxième objectif majeur de sa saison. De 1999 à 2005 il gagne 7 Tours de France consécutifs. Le 19 avril 2005, il annonce sa retraite du cyclisme à l'issue du Tour de France 2005. Le 24 juillet 2005, il tient parole et quitte le cyclisme professionnel, sur une historique septième et dernière victoire sur le Tour de France. Suite aux révélations du journal L'Équipe concernant un possible dopage à l'EPO lors du Tour de France 1999, il envisagera un temps de revenir à la compétition pour, selon ses dires, « emmerder les Français ». À ce jour, il nie toute prise de produit dopant. Depuis son retrait des pelotons, Armstrong a participé à plusieurs marathons, celui de New York à deux reprises où il a établit en 2007 son record personnel de 2h46'43" ainsi que celui de Boston. Une salle qui retrace sa carrière lui est consacrée depuis début mai 2008 au musée des sports de New York. Enfin, cette même année 2008, il a fait un discours sur le fléau du cancer aux États-Unis et les 500 000 personnes qui meurent chaque année à cause de la médiocrité de la prévention dans le pays, du manque d'argent et du peu d'intérêt parfois de la classe politique américaine sur ce sujet. Le 8 septembre 2008, le site internet du magazine Velonews se fait l'écho de rumeurs sur un probable retour en 2009 du coureur sous les couleurs de l'équipe Astana pour cinq courses : le Tour de Californie, Paris-Nice, le Tour de Géorgie, le Critérium du Dauphiné libéré et le Tour de France. Démentie par Astana, l'information est cependant confirmée le lendemain par Lance Armstrong sur le site de sa fondation, avec pour objectif de gagner un huitième Tour de France et faire la promotion de sa fondation de lutte contre le cancer, mais sans préciser sa future équipe. Le coureur annonce officiellement son retour à la compétition le 24 septembre lors d'une conférence de presse. L'information selon laquelle il s'engagerait avec la formation Astana est cette fois confirmée par la fédération kazakhe. Armstrong est accusé d'être avantagé par l'UCI. Normalement contraint par le règlement de l'UCI à respecter un délai de six mois avant de reprendre la compétition, Armstrong a été autorisé a participer au Tour Down Under en janvier 2009, soit quatre mois seulement après avoir officialisé son retour. Armstrong a également annoncé sa participation, pour la première fois de sa carrière, au Tour d'Italie. Il effectue son retour à la compétition en Australie, sur le Tour Down Under, puis participe au Tour de Californie, qu'il termine à la septième place, et à Milan-San Remo, sa première course en Europe depuis son retour. Le 23 mars, Armstrong chute au cours de la 1re étape du Tour de Castille et Léon et se fracture la clavicule, l'écartant de la compétition pour près d'un mois. Il revient à la compétition au Tour of the Gila à la fin du mois d'avril au sein de l'équipe Mellow Johnny's, en compagnie de ses coéquipiers Levi Leipheimer et Christopher Horner. Il participe ensuite au Tour d'Italie du centenaire où il connait un début difficile, arrivant à près de trois minutes de Menchov dans la cinquième étape menant à l'Alpe di Siusi. Mais il se porte de mieux en mieux au fil des étapes, aidant même son coéquipier Levi Leipheimer à limiter la casse lors de la seizième étape avec l'ascension du Monte Petrano. Il termine à la 12e place au classement final. Lance Armstrong a épousé Kristin Richards en 1998, dont il a eu 3 enfants : Luke en 1999, et 2 jumelles, Isabelle et Grace, en 2001. Ils ont divorcé en 2003. De septembre 2005 à février 2006, il a été fiancé avec Sheryl Crow, avec qui il entretenait une relation depuis la fin de l'année 2004. Aujourd'hui, il est en couple avec Anna Hansen et ils ont eu un enfant, Max, né le 4 juin 2009.

Filmographie de Lance Armstrong

  • 1
    Tour De Pharmacy
    Taux de satisfaction de la communauté
    59%
    un film de Jake Szymanski
    En juillet 1982, la France est à nouveau traversée par le peloton du Tour de France. Au fil d'une enquête aussi improbable que loufoque, une fausse équipe de reporters tente de com...
    Ma note :
  • 2
    Le Mensonge Armstrong
    un film de Alex Gibney
    Quatre ans après sa retraite sportive, Lance Armstrong entreprend un come-back dans le but de remporter un huitième Tour de France. Avec sa caméra, Alex Gibney filme les coulisses ...
    2h02
    Ma note :
  • 3
    Toi et moi... et Duprée
    Taux de satisfaction de la communauté
    07%
    un film de Joe et Anthony Russo
    Jamais deux sans trois... Jeunes mariés, Carl et Molly Peterson sont à peine rentrés d'une brève lune de miel à Hawaii que débarque chez eux l'ineffable Randolph Dupree, célibatair...
    1h48
    Ma note :
  • 4
    Même pas mal ! (Dodgeball)
    Taux de satisfaction de la communauté
    39%
    Peter LaFleur est le charismatique et sous-estimé propriétaire d'un club de gym, pompeusement appelé Average Joe's. Mais l'endroit attire les convoitises de White Goodman, une puis...
    1h39
    Ma note :

Avis sur les films de Lance Armstrong

Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -