Michael Brown

Acteur, scénariste
Connu pour...

Biographie de Michael Brown

Michel S. Brown est né le 13 avril 1941, à Brooklyn, New York.
Il est le fils aîné d'Harvey Brown, un vendeur textile et Evelyn Brown, une ménagère. Sa soeur Susan est née trois ans plus tard. Quand Michel Brown avait 11 ans la famille déménagea à Elkins Parks, en Pennsylvanie, en banlieue de Philadelphie, où Brown fit sa scolarité au Lycée Cheltenham. Fasciné par les sciences, il obtient sa licence de radioamateur dès 13 ans. En même temps, il prend aussi gout au journalisme. Ces deux passions, science et écriture, sont restés essentielles pour Michel Brown, aujourd'hui encore.
Michel Brown obtient son diplôme de Chimie en 1962 de l'École des beaux-arts et des Sciences de l'Université de Pennsylvanie. Il a passé la plupart de son temps au quartier général du journal d'étudiant, le Pennsylvanian Quotidien, comme rédacteur des faits divers et brièvement comme le rédacteur en chef.
En 1966, Michel Brown est reçu Docteur en Médecine (M.D.) à l'Université de Pennsylvanie.
En 1964 il épouse Alice Lapin, une amie d'enfance. Brown et sa femme Alice ont deux filles : Elisabeth (né en 1973) et Sara (né en 1977).
De 1964 à 1966, il est Interne à l'Hôpital de Général du Massachusetts à Boston. C'est dans cet hôpital qu'il rencontre Joseph Goldstein, lui aussi stagiaire. Entre eux deux s'établit une amitié et un respect mutuel qui a mené à leur collaboration scientifique à long terme.
Il passe les années 1968-1971 à l'Institut National de Santé comme Associé Clinique en gastro-entérologie et maladies héréditaires. Il rejoint ensuite le Laboratoire de Biochimie, dirigée par Earl R. Stadtman, un pionnier sur la recherche des mécanisme enzymatiques. Avec lui, Brown apprend les techniques d'enzymologies et les principes fondamentaux du règlement métabolique. Brown contribue de manière importante au travail du Pr Stadtman, lorsqu'il découvre avec un collègue une enzyme régulatrice dans la synthèse de la glutamine, contrôlée par l'attachement covalent d'un nucléotide, l'uridine.
En 1971, Michel Brown rejoint la division de Gastro-entérologie du Département de Médecine Interne à l'Université du Texas à Dallas. La présence de Joseph L. Goldstein rencontré à Boston et son amitié pour celui-ci a fortement motivé son choix. À Dallas, Brown a été recruté par Donald W. Seldin, le Président du Département de Médecine Interne, une figure de la science médicale. Peu après son arrivée à Dallas, Brown épure partiellement le 3-hydroxy-3-methylglutaryl, une coenzyme-réductase. Cette enzyme qui catalyse l'enzyme de direction taux dans la biosynthèse de cholestérol, alors mystérieuse, était un grand sujet d'étude alors. Lui et Goldstein soutenaient l'hypothèse que les anomalies dans la régulation de cette enzyme étaient la cause de l'hypercholestérolémie familiale, une maladie génétique dans laquelle le cholestérol en excès s'accumule dans le sang et des tissus.
La collaboration scientifique officielle avec Goldstein a commencé un an plus tard, en 1972. Les deux jeunes médecins travaillaient au début dans des laboratoires séparés, mais dès 1974 les laboratoires sont fusionnés. Pendant les années 1970, malgré leur travail de recherche intense, Brown et Goldstein ont continué à fonctionner comme des médecins universitaires. Ainsi, ils travaillaient en clinique à l'Hôpital de Memorial Park pendant six à douze semaines par an. Ils ont tenu des postes d'enseignement en génétique médicale. Les contacts entretenus avec un certain nombre de collègues expérimentés et brillants, mais aussi avec des étudiants intéressés, ont facilité leurs efforts de recherche.
En 1974, Brown a été promu au rang de Professeur Associé de Médecine Interne à l'Université du Texas. Il devient Professeur en 1976. En 1977, il est nommé Professeur de Médecine et Génétique et Directeur du Centre pour Maladie Génétique à l'institution Paul J. Thomas. En 1985, Brown a été nommé le Professeur Regental de l'Université du Texas.
Brown a été élu à l'Académie Nationale des Sciences des États-Unis en 1980. Il est aussi membre de l'Académie américaine des Arts et des Sciences, de la Société américaine pour l'Enquête Clinique, de l'Association de Médecins américains, de la Société américaine de Chimistes Biologiques et de la Société américaine pour la Biologie Cellulaire. Il est un Diplomate du Conseil américain de Médecine Interne et élu au Collège américain des Médecins.
Il a été élu à Phi Beta Kappa et l'Alpha d'Oméga Alpha.
De 1974 à 1977 il est chercheur de l'Association américaine du Coeur. Il a fait partie de plusieurs comités de relecture incluant la Section d'Étude de Cytologie Moléculaire des Instituts Nationaux de Santé (1974-77) et les conseils de rédaction du Journal de Recherche sur les Lipides, le Journal de Biologie de la Cellule, l'Artérosclérose et la Science.
Il est membre du Conseil de Conseillers Scientifiques du Fonds d'Enfants de Jane Coffin depuis 1980.

Filmographie de Michael Brown

  • Merry Friggin' Christmas
    un film de Tristram Shapeero
    Boyd et sa famille sont obligés de passer les fêtes de Noêl dans la maison de ses parents avec son excentrique père, qu'il n'a pas vu depuis des années. Quand il réalise qu'il a ou...
    1h28
    Ma note :
  • Anonymous
    Taux de satisfaction de la communauté
    29%
    Anonymous (2011)
    un film de Roland Emmerich
    C’est l’une des plus fascinantes énigmes artistiques qui soit, et depuis des siècles, les plus grands érudits tentent de percer son mystère. De Mark Twain à Charles Dickens en pass...
    2h10
    Ma note :
  • Edward aux mains d'argent
    Taux de satisfaction de la communauté
    88%
    un film de Tim Burton
    Edward n'est pas un garçon ordinaire. Création d'un inventeur, il a reçu un cœur pour aimer, un cerveau pour comprendre. Mais son concepteur est mort avant d'avoir pu terminer son ...
    1h47
    Ma note :
  • Manny's Orphans
    un film de Sean S. Cunningham
    Ma note :

Avis sur les films de Michael Brown

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -