Philippe Caubère

Acteur
Né le 21 septembre 1950
Connu pour...

Biographie de Philippe Caubère

Entre 1970 et 1977, il est un des piliers du théâtre du Soleil que dirige Ariane Mnouchkine, avant de choisir de voler de ses propres ailes, non sans avoir goûté au « système » du théâtre « normal ».
Après un passage à l'Atelier théâtral de Louvain-la-Neuve, dirigé par Armand Delcampe en 1978-79, où il joue Lorenzaccio d'Alfred de Musset au festival d'Avignon et Les Trois Soeurs de Tchékhov dans une mise en scène d'Otomar Krejca, il se tourne vers l'écriture. Partant d'improvisations sur son enfance dirigées par Jean-Pierre Tailhade et de Clémence Massart (son ex-compagne dans la vie et au théâtre du Soleil), il crée en juillet 1981 au festival d'Avignon La Danse du diable, prologue à la saga Le Roman d'un acteur.
Le Roman d'un acteur est une oeuvre autobiographique monumentale, écrite, mise en scène et jouée par Philippe Caubère avec la collaboration de Jean-Pierre Tailhade, Clémence Massart, Véronique Coquet (sa compagne, rencontrée au théâtre du Soleil avec laquelle il fonde en 1985 la société de production La Comédie nouvelle) et Pascal Caubère (son frère). Composée de onze spectacles de 3 heures chacun, elle raconte la vie du jeune Ferdinand Faure - alter ego de Caubère - depuis l'enfance (La Danse du diable) jusqu'à la décision, après avoir quitté le théâtre du Soleil et le théâtre subventionné « classique », d'écrire et de monter lui-même ses spectacles (Le Bout de la nuit). Philippe Caubère a alors la trentaine.
L'auteur Caubère ne renie pas les influences de Proust, de Balzac, de Céline, comme celles de la commedia dell'arte et de Fellini : l'ampleur de l'oeuvre, le monde qu'elle met en scène (les années 1970), la multitude de personnages peuvent donner le vertige, surtout lorsqu'on songe qu'après avoir créé les spectacles au fur et à mesure, de 1981 à 1993, il les a ensuite joués en même temps au rythme d'un par jour. Cela suppose de posséder, outre les déplacements, les effets de mise en scène et la voix et attitude de tous les personnages, près de 36 heures de texte en mémoire. Mais Le Roman d'un acteur est plus qu'un simple marathon théâtral. Le ton de ses spectacles oscille, dit-il, « entre Tintin et la tragédie », et passe du comique burlesque au pathétique.
Philippe Caubère, avec le succès de son premier spectacle, est très vite considéré comme un grand comédien. Mais il exerce ses talents également en tant qu'auteur et metteur en scène. C'est un homme de théâtre complet, à qui il manque encore une troupe pour ressembler définitivement au Molière qu'il a immortalisé en 1978 au cinéma, aux côtés de Joséphine Derenne, sous la direction d'Ariane Mnouchkine (rôle créé dans la douleur, comme il le raconte dans Les Marches du Palais).
En 2005, vint-cinq ans après le premier spectacle, Philippe Caubère remet sur le métier l'oeuvre-matrice, La Danse du diable, en repartant des improvisations de l'époque, pour faire de ce spectacle de 3 heures un nouveau cycle, L'Homme qui danse, comprenant cette fois huit spectacles de 3 heures chacun, dont les deux derniers, La Ficelle et La Mort d'Avignon, constituent, de son propre aveu, « l'épilogue à une autobiographie théâtrale bouleversante et comique ». Dans le film documentaire qui lui est consacré, En plein Caubère, il s'en explique, considérant son impossibilité à jouer autre chose et avec d'autres gens comme une composante incontestable de sa vie et un besoin vital ; si ce besoin rencontre le public, c'est l'idéal. Sinon, rien ne l'empêchera de continuer.

Filmographie de Philippe Caubère

  • Laurette 1942, une volontaire au camp du Récébédou
    un film de Francis Fourcou
    Eté 1942, Laurette Monet, jeune protestante, alors étudiante en théologie en zone Sud qui avec l'innocence et l'énergie de ses 19 ans,découvre en s'engageant dans la Cimade le camp...
    1h37
    Ma note :
  • L'Harmonie Familiale
    Agitée de sentiments contradictoires, Laurence s'apprête à recevoir la petite famille qui converge chez elle pour un réveillon de Noël où l'on a décidé de ne pas se faire de cadeau...
    1h12
    Ma note :
  • Truands
    Taux de satisfaction de la communauté
    13%
    Truands (2007)
    Paris, de nos jours, grand banditisme.Claude Corti, 50 ans, est l'un des rares hommes de pouvoir du métier. Proxénétisme, trafic de stupéfiants, faux billets, voitures, rackets, br...
    1h47
    Ma note :
  • Les Marches du palais
    Le tournage du "Moliere" de Mnouchkine s'achève et toute la troupe du Soleil apprend que le film est sélectionné pour le Festival de Cannes. Ferdinand, vedette neophyte, va se heur...
    2h20
    Ma note :
  • Le Château de ma mère
    Taux de satisfaction de la communauté
    57%
    un film de Yves Robert
    Chaque fin de semaine et en été le jeune Marcel et sa famille passent leurs vacances dans les collines au-dessus de Marseille. Marcel a hâte de retrouver son « petit frère des coll...
    1h38
    Ma note :
  • La Gloire de mon Père
    Taux de satisfaction de la communauté
    59%
    un film de Yves Robert
    Le jeune Marcel Pagnol part en Provence avec toute sa famille pour les vacances d'été. Enfant de la ville, c'est la découverte de la nature, des grands espaces et la fierté d'avoir...
    1h45
    Ma note :
  • La Femme flic
    Taux de satisfaction de la communauté
    32%
    La Femme flic (1980)
    un film de Yves Boisset
    Corinne Levasseur, jeune inspecteur de police dans une ville du Midi, est mutée dans le Nord de la France suite à un interrogatoire illégal. Elle se retrouve dans une ville moyenne...
    1h43
    Ma note :
  • Molière
    Taux de satisfaction de la communauté
    62%
    Molière (1978)
    un film de Ariane Mnouchkine
    Fresque cinématographique retraçant la jeunesse de Molière avec l'Illustre Théâtre, et ses amours avec Madeleine et Armande Béjart.
    4h20
    Ma note :

Avis sur les films de Philippe Caubère

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -