Roger Hanin

Acteur, réalisateur, scénariste
Né à Alger le 20 octobre 1925, mort le 11 février 2015
Connu pour...

Biographie de Roger Hanin

Son grand-père fut rabbin et son père, fonctionnaire des PTT. Renvoyé du lycée à cause des lois antisémites de Vichy, il devient engagé volontaire dans l'aviation en 1944.
Roger Hanin se définit lui-même ainsi : « Mon vrai nom, c'est Levy. Mon père s'appelle Joseph Lévy. Ma mère Victorine Hanin. À l'origine, c'était Ben Hanine. C'est une fille Azoulay. Je suis 100% casher sur le plan génétique. Je suis fils de communiste et petit-fils de rabbin. Je me sens très juif. » (Actualité juive, 4 décembre 1987). Néanmoins, il s'est converti au catholicisme à l'occasion de son mariage ; ce qu'il n'a jamais démenti et même rappelé lors d'un long entretien au Monde dans les années 90.
Beau-frère par alliance de François Mitterrand par son mariage avec Christine Gouze-Rénal, soeur de Danielle Mitterrand, il est surnommé par certains « Le beauf ». Il fut l'un des intimes du président de la République (qui fut d'ailleurs témoin à son mariage).
Les années 1980 sont marquées par son retour sur scène en tant qu'acteur et mettent fin à sa traversée du désert. Grâce à Alexandre Arcady et des films comme Le Grand Pardon ou Le Coup de sirocco, il a pu donner toute la mesure de son « identité pied-noir » et entrer en bonne place dans le box-office.
C'est dans les années 1980, après l'élection de François Mitterrand, que Roger Hanin se refait une santé cinématographique. Lui qui ne faisait jusque là que des seconds rôles se voit confier des rôles sur mesure, comme celui du commissaire Navarro créé de toutes pièces par un ami de François Mitterrand. Ce sera son rôle le plus célèbre. Le premier épisode de cette série télévisée date d'octobre 1989 sur TF1. Le dernier tournage a eu lieu vendredi 31 octobre 2008.
Le 1er novembre 2008, Roger Hanin annonce sur l'antenne de RTL qu'il met un terme à sa carrière d'acteur : « Je ne tournerai plus, je ne veux plus être acteur », a déclaré le comédien. « Il n'y a ni amertume ni nostalgie. J'ai fait mon tour, comme on dit. J'ai terminé. J'ai eu une carrière mirifique au sens littéral du terme. J'ai joué Othello, Macbeth, tous les grands auteurs, Pirandello, Beckett, Claudel, j'ai joué des grands rôles, je ne vais pas me mettre à bégayer. J'ai un grand projet : je vais vivre ! Sortir dans les grands restaurants, faire des voyages, lire, écrire. »
Assigné par Jean-Marie Le Pen devant les tribunaux pour diffamation, il s'en va plaider sa propre cause à la barre, et déclare : « Quand M. Le Pen dit qu'il y a trop de journalistes juifs dans l'audiovisuel, ça veut dire qu'il y en a trop, ça veut dire qu'il y en ait moins ? Combien ? Alors, je ne regrette pas d'avoir dit que M. Le Pen est un véritable nazi. Quand on demande à M. Stoléru s'il a la double nationalité, quand on invite au congrès du FN Schoenhuber, quand on fait le jeu de mots 'Durafour crématoire', voilà des preuves, à part ma conviction personnelle, que M. Le Pen n'est bel et bien pas un faux nazi. » Roger Hanin sera reconnu coupable d'injure mais pas de diffamation.
Hanin s'est opposé aux dirigeants du Parti socialiste après la mort de l'ancien président et a adhéré au Parti communiste au service duquel il met sa notoriété. Il a déclaré qu'il votera pour le Parti communiste a l'élection présidentielle de 2007. Il a aussi annoncé, mardi 6 février 2007, qu'il allait voter pour Nicolas Sarkozy au second tour de l'élection présidentielle car c'est « un homme de gauche ». « Je l'ai rencontré à plusieurs reprises. C'est un homme qui m'a levé, il m'a séduit, il est sincère ». Pour lui, « ce qui est révolutionnaire » ce n'est pas d'élire une femme, mais « c'est d'élire un président de la République, fils d'immigré hongrois ». Sarkozy « ne s'en cache pas et il aime la France ». « J'ai ce travers peut-être un peu infantile : je suis patriote, j'aime la France. La patrie, ce n'est pas un gros mot » et Nicolas Sarkozy est « un homme qui aime la France qui veut faire quelque chose dans l'Histoire », a ajouté M. Hanin.

Filmographie de Roger Hanin

  • Hanin (Cet inconnu)
    un film de Jean-Michel Barjol
    On est toujours tenté d'assister à ses propres obsèques. Curieux d'entendre les soupirs et les commentaires qui accompagnent votre souvenir. Moi, heureusement, j'ai rencontré Jean-...
    Ma note :
  • Le Nombril du monde
    un film de Ariel Zeitoun
    L'histoire de Bajou qui entreprend de devenir "quelqu'un" par tous les moyens dans la Tunisie du protectorat francais.
    2h25
    Ma note :
  • Le Grand pardon II
    Taux de satisfaction de la communauté
    13%
    un film de Alexandre Arcady
    Le truand Raymond Bettoun, parrain d'une famille de gansters juifs pieds-noirs, sort de 10 ans de prison et rejoint son fils Maurice Bettoun à Miami en Floride. Ce dernier semble ê...
    2h25
    Ma note :
  • Jean Galmot, aventurier
    un film de Alain Maline
    Évocation de la vie du journaliste Jean Galmot, aventurier, qui s'établit chercheur d'or en Guyane en 1906. Fou amoureux de ce pays, il mourra pour avoir voulu rendre dignité et li...
    2h15
    Ma note :
  • L'Orchestre rouge
    un film de Jacques Rouffio
    Tiré du livre de Gilles Perrault et racontant des faits véridiques, il décrit l'activité de l'orchestre rouge, un réseau d'espionnage soviétique destiné à communiquer à Moscou un g...
    2h03
    Ma note :
  • L'Union sacrée
    Taux de satisfaction de la communauté
    16%
    un film de Alexandre Arcady
    A la fin des années 1980, Simon Atlan, flic juif pied-noir est à Sète pour faire arrêter un cargo dont l'équipage et le capitaine sont des trafiquants de drogue et d'armes. Parmi e...
    2h02
    Ma note :
  • Navarro
    Taux de satisfaction de la communauté
    01%
    Navarro (1989 - ?)
    Navarro est un commissaire incorruptible et tenace, une figure modèle de la justice. Entouré de ses mulets (ses adjoints), il fait régner l'ordre et l'autorité. Mais Navarro est au...
    Ma note :
  • Dernier été à Tanger
    Taux de satisfaction de la communauté
    24%
    un film de Alexandre Arcady
    L'été 1956 à Tanger : Richard Corrigan dans son bureau de détective privé rêve d'Amérique. Quand un avocat suisse lui propose une forte somme pour porter une enveloppe à quelques m...
    1h58
    Ma note :
  • La Rumba
    La Rumba (1987)
    un film de Roger Hanin
    Paris 1938. Beppo Manzoni règne en maitre dans un luxueux dancing parisien et possède cercles de jeux, restaurants et boites de nuit. Antifasciste, il cache trois réfugiés italiens...
    1h29
    Ma note :
  • Lévy et Goliath
    Taux de satisfaction de la communauté
    10%
    un film de Gérard Oury
    Moïse Lévy, un juif traditionaliste, monte sur Paris et se retrouve involontairement mêlé à un trafic diamantaire. Cela lui vaut l'antipathie de Goliath, un chef de bande ...
    0h01
    Ma note :

Avis sur les films de Roger Hanin

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -