Simon Abkarian

Acteur
Né à Gonesse, Val d'Oise, France le 5 mars 1962
Connu pour...

Biographie de Simon Abkarian

Après une enfance passée au Liban, Simon Abkarian se rend à Los Angeles et y intègre une compagnie théâtrale arménienne dirigée par Gérald Papazian. De retour à Paris en 1985, il suit des cours à l'école d'acteurs Acting International. Puis il entre au Théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine et joue, entre autres, dans L'Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk roi du Cambodge d'Hélène Cixous, et dans les pièces du cycle des Atrides, dont Iphigénie à Aulis d'Euripide ou encore Les Euménides d'Eschyle.
La consécration, au théâtre, viendra en 2001 avec Une bête sur la Lune de Richard Kalinoski, dans une mise en scène d'Irina Brook, pièce relatant la vie d'un rescapé du génocide arménien, qui lui vaudra le Molière du meilleur comédien.
Ses premiers rôles au cinéma lui sont proposés par Cédric Klapisch, qui l'engage sur les tournages de Ce qui me meut (1989), Poisson rouge (1994) et Chacun cherche son chat (1996). Les deux artistes collaboreront à nouveau sur Ni pour, ni contre (bien au contraire) en 2003. En évoquant cette dernière prestation, la réalisatrice Marie-Pascale Osterrieth, qui le dirige en 2004 aux côtés de Michèle Bernier dans Le Démon de midi, dit de lui : « Il incarnait plutôt un salaud tout au long du film, puis à la fin, juste avant d'être tué, dans son dernier regard, on découvrait soudain une humanité, tellement de choses, qu'il en devenait bouleversant » (dossier de presse).
Son regard sombre, sa stature et plus généralement tout son physique lui permettent par ailleurs de jouer les mauvais garçons dans J'irai au paradis car l'enfer est ici (1997), les repris de justice dans Dans tes rêves (2005), les caïds dans Les Mauvais Joueurs (2005) et les méchants dans le James Bond de Martin Campbell, Casino Royale (2006).
Prenant fait et cause pour l'Arménie, Simon Abkarian manifeste son soutien à la culture de ce pays dont il est originaire en s'illustrant en 2002 dans Ararat d'Atom Egoyan et en 2005 dans Aram de Robert Kéchichian. Remarqué par Michel Deville, ce dernier lui offre l'un des rôles principaux d'Un monde presque paisible, une comédie dramatique ayant pour cadre un atelier de confection tenu par des rescapés de l'Holocauste dans l'immédiat après-guerre.
Son charisme lui vaut également d'incarner, tour à tour, Mehdi Ben Barka, le célèbre opposant marocain dans J'ai vu tuer Ben Barka en 2005, puis son farouche ennemi le général Oufkir dans L'Affaire Ben Barka en 2007.
En 2007, il joue le personnage de Dariush Bakhshi, un consul iranien, dans plusieurs épisodes de la saison 6 de la série britannique MI-5 (appelée Spooks en version originale).
En 2009, il incarne Nadir Zenoun, patron de boite de nuit, dans la série produite par Canal+, Pigalle, la nuit. La série, ainsi que son interprétation reçoivent un très bon accueil dans la critique.
La même année paraît L'Armée du crime, film qui retrace le parcours des Francs-tireurs et partisans - Main-d'oeuvre immigrée (FTP-MOI), dans lequel il joue le rôle de leur leader Missak Manouchian.

Filmographie de Simon Abkarian

  • Une Histoire de Fou
    Taux de satisfaction de la communauté
    39%
    un film de Robert Guédiguian
    Aram, un jeune marseillais d'origine arménienne fait sauter à Paris la voiture de l'ambassadeur de Turquie. Un jeune cycliste qui passait par là est gravement blessé. La mère d'Ara...
    2h14
    Ma note :
  • Colt 45
    Taux de satisfaction de la communauté
    16%
    Colt 45 (2012)
    un film de Fabrice Du Welz
    Armurier et instructeur de tir à la Police Nationale, Vincent Milès est expert en tir de combat. À seulement 25 ans, ses compétences sont enviées par les élites du monde entier mai...
    1h24
    Ma note :
  • Zero Dark Thirty
    Taux de satisfaction de la communauté
    73%
    un film de Kathryn Bigelow
    La traque d’Oussama ben Laden a préoccupé le monde et deux administrations présidentielles américaines durant plus d’une décennie. Mais au final, on doit sa capture à la résolution...
    2h37
    Ma note :
  • De force
    Taux de satisfaction de la communauté
    01%
    De force (2010)
    un film de Frank Henry
    Suite à une série de braquages ultraviolents, les autorités décident de donner carte blanche à la commissaire Clara Damico afin de neutraliser un gang particulièrement organisé. Sa...
    1h36
    Ma note :
  • Les Sept jours
    Taux de satisfaction de la communauté
    64%
    un film de Ronit et Shlomi Elkabetz
    Israël, 1991. Toute la famille Ohaion pleure la disparition de l'un des siens. Fidèles à la tradition, les proches sont censés se réunir dans la maison du défunt et s'y recueillir ...
    1h48
    Ma note :
  • Détention secrète
    Taux de satisfaction de la communauté
    15%
    un film de Gavin Hood
    Anwar El-Ibraim, scientifique canadien d'ascendance égyptienne, est pressé de retrouver sa famille après un voyage d'affaires. A des milliers de kilomètres de là, au Caire, un atte...
    2h03
    Ma note :
  • Chacun cherche son chat
    Taux de satisfaction de la communauté
    42%
    un film de Cédric Klapisch
    A travers une histoire de chats et d'une jeune fille qui a perdu le sien, évocation de la vie d'un quartier parisien où plusieurs mondes cohabitent, se confrontent, se rencontrent,...
    1h25
    Ma note :
  • Riens du tout
    Taux de satisfaction de la communauté
    45%
    Riens du tout (1992)
    un film de Cédric Klapisch
    La vie d'un grand magasin parisien, les Grandes Galeries, dirigé par un nouveau PDG, M. Lepetit, qui va chercher à rentabiliser l'entreprise en basant sa politique sur le facteur h...
    1h35
    Ma note :
  • Ce qui me meut
    Taux de satisfaction de la communauté
    39%
    un film de Cédric Klapisch
    En 1930, l'Académie des Sciences rend hommage à l'éminent savant qu'était Étienne-Jules Marey.
    0h24
    Ma note :

Avis sur les films de Simon Abkarian

Vodkaster © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -