Tabatha Cash

Actrice
Née à Saint-Denis, Seine-Saint-Denis, France le 27 décembre 1973

Connue pour...

Biographie

Née d'une mère italienne et d'un pere vietnamien bien qu'elle ait prétendu d'être d'origine italienne et d'un père japonais --, Céline Barbe grandit dans une HLM à Massy puis à Igny, dans l'Essonne.
Elle obtient son baccalauréat et commence un DEUG de Droit à l'université d'Assas à Paris. Elle fréquente alors le militant d'extrême droite Serge Ayoub, surnommé « Batskin ». Après être apparue dans des magazines d'adolescentes tels que Jeune et Jolie et OK Podium, elle pose nue dans Newlook à l'âge de dix-huit ans.
En 1992, elle entame une carrière d'actrice de films pornographiques. Son premier film, sous l'identité de Céline Duval, est réalisé par Philippe Cochon pour les productions Starchild. Elle adopte par la suite le pseudonyme de Tabatha Cash qu'elle choisit en allusion à Tabatha, la petite fille de la série américaine Ma sorcière bien-aimée, et qu'elle associe à « cash » qui est sa motivation pour ce métier.
Sa carrière démarre véritablement en mai 1993 lorsqu'elle obtient un Hot d'Or pour son interprétation dans le film Rêves de cuir 2 de Francis Leroi. Elle part ensuite pour les États-Unis et tourne notamment avec Rocco Siffredi dans Casanova de Fred J. Lincoln ou avec Tom Byron et Peter North dans les Folies de Tabatha d'Alex de Renzy. Elle accomplit ensuite une brève carrière en Italie en 1994, tournant notamment dans Marco Polo : La storia mai raccontata, du réalisateur Joe D'Amato et Esclaves au Harem de Luca Damiano. Elle tourne son dernier film « X » en 1994, Les Visiteuses, sous la direction d'Alain Payet.
  • Hot d'Or

Elle coanime pendant un an une émission de libre antenne, Le Skyclub, avec le Toubib et Frédérico, sur la station de radio Skyrock. Cette émission, très proche de Lovin'Fun, animée par Doc et Difool sur la station concurrente Fun Radio, est déprogrammée au bout d'un an car elle ne rencontre pas le succès escompté. Elle anime, pour l'émission C'est pas le vingt heures, diffusée sur Canal+, la rubrique « Caméra couchée », dans laquelle elle s'amusait à draguer les passants masculins dans la rue.
Elle apparaît en 1995 dans la comédie Raï de Thomas Gilou, où elle interprète le rôle principal d'une jeune algérienne devenue « la meuf la plus puissante de la cité ».
Après avoir mis fin à sa carrière d'actrice, elle devient journaliste pour la revue Hot Vidéo dont elle épouse le rédacteur en chef, Franck Vardon, le 7 janvier 1995. Depuis lors, elle mène une vie de mère de famille aux États-Unis, éloignée des médias.

Filmographie

Micro-critiques

Vodkaster © 2007-2014 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Lire mes DVD à distance - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales