Satisfaction communauté 49%
1:54 Bande-annonce

1:54

(2016)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 49%
  • 79 notes
  • 43 veulent le voir

Micro-critique star (blacktide) :
blacktide
(à propos de 1:54)
Sa note :
1:54 “ Sur la piste d'une blessure intérieure se déchaîne la sourde douleur du mal-être: la lutte se veut intense et sans retour. A bout de course ” — blacktide 14 mars 2017
7 commentaires
  • blacktide
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Sur la piste d'une blessure intérieure se déchaîne la sourde douleur du mal-être: la lutte se veut intense et sans retour. A bout de course ” — blacktide 14 mars 2017
    7 commentaires
    • blacktide
      commentaire modéré @cribeyre Une bien belle prestation en effet, différente que celle livrée dans Mommy, mais tout aussi forte émotionnellement...
      15 mars 2017 Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré parfait, donc dès que je peux c'est lui que je vais voir !
      15 mars 2017 Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré Il m'a dévasté ce film !
      19 mars 2017 Voir la discussion...
  • TheJackRanger
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ À chaque pas, s'envoler par delà les avis et les nuisances de l'entourage. Une course émotionnellement forte. Les poings serrés, de côté. ” — TheJackRanger 3 avril 2017
    Commenter
  • Theus
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Le cauchemar du cercle diabolique des raisons sociaux provoque un réel impact. Intense et fin le ton moralisateur est esquivé avec justesse ” — Theus 9 mars 2017
    Commenter
  • spider19
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Pour survivre et entrer dans la cour des grands, il faut réaliser le meilleur temps, sinon votre espoir explosera en 1000 morceaux. ” — spider19 21 mars 2017
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Test austère homme qui se construit tour après tour, contre le chronos perfide du jugement, du souffle dans le dos qui pèse et pose. ” — CinemAtrium 4 avril 2017
    Commenter
  • Laurene_L
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Le harcèlement scolaire, un sujet de société fort, actuel & malheureusement trop peu traité à l'écran. Antoine Olivier Pilon y est magistral ” — Laurene_L 17 mars 2017
    Commenter
  • FreshBUZZ17
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ England emprunte des chemins balisés, mais ne sait malgré tout jamais où aller. Efficace en l'état, 1:54 manque cruellement d'originalité. ” — FreshBUZZ17 22 mars 2017
    2 commentaires
  • estelle_ltr
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Intense et juste. La compétition sportive est aussi destructrice que vivifiante. Terrain où tous les comptes se règlent. ” — estelle_ltr 7 mars 2017
    Commenter
  • fabs8
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Hanté par les remords, Tim tape là où ça fait mal. Harcèlement scolaire éprouvant, bombe à retardement à la minuterie imprévisible. Abrupt. ” — fabs8 16 mars 2017
    Commenter
  • cribeyre
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Après Mommy AOP confirme, dévaste tout même. Une claque magistrale, meilleur film sur le harcèlement qui écrase Moonlight à plate couture ” — cribeyre 19 mars 2017
    2 commentaires
    • cribeyre
      commentaire modéré désolé de refaire ça mais là 140 caractères ça ne suffit pas, ce film est rempli d'ambiguités, la BA/promo est géniale car on ne s'attendait pas du tout à ça, plein de thématiques sont traitées et ça reflète l'horreur de la société : LE FILM DU MOIS
      19 mars 2017 Voir la discussion...
    • sgabedou
      commentaire modéré Je trouve Moonlight plus esthétique. En tout cas, sur des thématiques similaires, les films sont différents.
      22 juillet 2017 Voir la discussion...
  • sgabedou
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ La piste est balisée, mais la course effrénée à laquelle nous soumet le film finit par nous couper le souffle. ” — sgabedou 22 juillet 2017
    Commenter
  • mitzy2
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Traitement intelligent des ravages du harcèlement scolaire amenant à être à bout de souffle puis à bout de nerfs ! Film nécessaire ! ” — mitzy2 18 mars 2017
    1 commentaire
  • K_Sania
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Malgré effets et ressorts convenus et attendus, une plongée étouffante dans les abysses de la cruauté la plus crasse, la plus ordinaire. ” — K_Sania 28 mai 2017
    Commenter
  • jerometrecherel
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ 1:54 est un petit bijou du cinéma canadien, un drame intense qui sonne vrai, porté par un acteur principal posséder par son personnage. ” — jerometrecherel 20 mars 2017
    Commenter
  • Gnothi_seauton
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Le dépassement de soi, à la catharsis d'une injustice contemporaine. ” — Gnothi_seauton 31 août 2017
    1 commentaire
    • Gnothi_seauton
      commentaire modéré Quel plaisir de retrouver un Antoine-Olivier Pilon particulièrement émouvant dans une intrigue souvent traitée à la télévision mais finalement assez peu au cinéma. Dommage, car les caractéristiques techniques et artistiques sont forcément meilleures que celles du petit-écran. Le protagoniste de "mommy" campe à nouveau un adolescent en crise, tantôt spectateur, tantôt victime du harcèlement et de la violence scolaire. Un film juste et émouvant. Le dépassement de soi, à la catharsis d'une injustice contemporaine.
      31 août 2017 Voir la discussion...
  • rousseauant
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Probablement le film le plus stupide de l'histoire de la création. ” — rousseauant 26 mars 2017
    4 commentaires
    • mentalo
      commentaire modéré Avis un peu extrême je crois
      16 août 2017 Voir la discussion...
    • rousseauant
      commentaire modéré J'avoue j'y suis allé un peu fort. Mais outre son manichéisme qui ferait passer un Disney pour Breaking Bad, le film est incapable de montrer ceux qui souffre de harcèlement autrement qu'en victimes fragiles et jamais capable de faire les bons choix. C'est comme si je représentait les homosexuels comme des folles victimisées H24 dans un film. C'est stupide et dangereux de véhiculer cette image.
      17 août 2017 Voir la discussion...
    • mentalo
      commentaire modéré Je suis d'accord sur le fait que le harcèlement est traité de manière trop stéréotypée.
      17 août 2017 Voir la discussion...
  • tomsias
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Dommage que 1:54 soit si mal écrit. Harcèlement, homophobie, vengeance par le sport : il avait tout pour être une bombe. ” — tomsias 19 mars 2017
    Commenter
  • gunsy
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ a bout de souffle,a bout de courses,a bout,la vie oblige parfois a ne pas la laisser nous étouffer complétement ” — gunsy 18 mars 2017
    Commenter
  • Buster
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Porté par un Antoine-Olivier Pilon au firmament, 1:54 touche parfois juste mais force un peu trop le trait. ” — Buster 24 avril 2017
    Commenter
  • Gattaca
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ #1:54 n'est pas exempt de défauts mais son message sur le harcèlement est si fort qu'il pourrait bien sauver des vies. #Pilon est formidable ” — Gattaca 21 mars 2017
    Commenter
  • REDACTED
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ À la complexité d'une situation, England préfère le surlignage indolore : le cinéma trépasse mais le message est passé. ” — REDACTED 22 mars 2017
    Commenter
  • RickDeckard
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Malgré une fin maladroite et inutile, 1:54 ne manque pas de souffle pour viser juste autour de sujets forts de l'adolescence. ” — RickDeckard 29 mars 2017
    Commenter
  • Roy_rogers4
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ L'histoire est prenante malgré quelques faux pas. Antoine Olivier Pilon est à surveiller car il a tout d'un futur grand acteur ! ” — Roy_rogers4 10 mai 2017
    Commenter
  • mentalo
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Un brun "Teenage Movie" et parfois caricatural, le film se plonge dans le harcèlement et ses conséquences. Les acteurs sont très bons! ” — mentalo 15 août 2017
    Commenter
  • pierbf
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Un long clip de prévention scolaire sans l'ombre d'une subtilité. On dirait du sous-Céline Sciamma, c'est dire si c'est pataud. ” — pierbf 3 avril 2017
    Commenter
  • fiedbur
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Tim ("Mommy") à nouveau impeccable dans son rôle pour un film dur mais fort, sur le harcèlement scolaire, une fin qui laisse bouche bée... ” — fiedbur 7 novembre 2017
    Commenter
  • Matst26
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Un film touchant, bouleversant et malheureusement nécessaire ! A-O Pilon une nouvelle fois magistral ! ” — Matst26 12 avril 2017
    Commenter
  • Kikuchiyo
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ England délaisse trop tôt ce qu'il met en place de prometteur, et laisse le film-étendard à sujet gangréner le portrait à tiroirs du héros. ” — Kikuchiyo 23 mars 2017
    Commenter
  • Tintin111
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Meilleur film de 2017 pour le moment, le combat sportif pour la victoire sociale ! Bouleversant ” — Tintin111 5 avril 2017
    Commenter
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -