1:54
(2016)
un film de
45% Taux de satisfaction
1:54 Bande-annonce

1:54

(2016)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 45%
  • 39 notes
  • 3,23 moyenne

Micro-critique star (blacktide) :
blacktide
(à propos de 1:54)
Sa note :
1:54 “ Sur la piste d'une blessure intérieure se déchaîne la sourde douleur du mal-être: la lutte se veut intense et sans retour. A bout de course ” — blacktide 14 mars 2017
7 commentaires
  • blacktide
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Sur la piste d'une blessure intérieure se déchaîne la sourde douleur du mal-être: la lutte se veut intense et sans retour. A bout de course ” — blacktide 14 mars 2017
    7 commentaires
    • blacktide
      commentaire modéré @cribeyre Une bien belle prestation en effet, différente que celle livrée dans Mommy, mais tout aussi forte émotionnellement...
      il y a 10 jours Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré parfait, donc dès que je peux c'est lui que je vais voir !
      il y a 10 jours Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré Il m'a dévasté ce film !
      il y a 6 jours Voir la discussion...
  • Theus
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Le cauchemar du cercle diabolique des raisons sociaux provoque un réel impact. Intense et fin le ton moralisateur est esquivé avec justesse ” — Theus 9 mars 2017
    Commenter
  • spider19
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Pour survivre et entrer dans la cour des grands, il faut réaliser le meilleur temps, sinon votre espoir explosera en 1000 morceaux. ” — spider19 il y a 3 jours
    Commenter
  • Laurene_L
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Le harcèlement scolaire, un sujet de société fort, actuel & malheureusement trop peu traité à l'écran. Antoine Olivier Pilon y est magistral ” — Laurene_L il y a 8 jours
    Commenter
  • estelle_ltr
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Intense et juste. La compétition sportive est aussi destructrice que vivifiante. Terrain où tous les comptes se règlent. ” — estelle_ltr 7 mars 2017
    Commenter
  • FreshBUZZ17
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ England emprunte des chemins balisés, mais ne sait malgré tout jamais où aller. Efficace en l'état, 1:54 manque cruellement d'originalité. ” — FreshBUZZ17 il y a 3 jours
    2 commentaires
  • cribeyre
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Après Mommy AOP confirme, dévaste tout même. Une claque magistrale, meilleur film sur le harcèlement qui écrase Moonlight à plate couture ” — cribeyre il y a 6 jours
    1 commentaire
    • cribeyre
      commentaire modéré désolé de refaire ça mais là 140 caractères ça ne suffit pas, ce film est rempli d'ambiguités, la BA/promo est géniale car on ne s'attendait pas du tout à ça, plein de thématiques sont traitées et ça reflète l'horreur de la société : LE FILM DU MOIS
      il y a 6 jours Voir la discussion...
  • fabs8
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Hanté par les remords, Tim tape là où ça fait mal. Harcèlement scolaire éprouvant, bombe à retardement à la minuterie imprévisible. Abrupt. ” — fabs8 il y a 9 jours
    Commenter
  • mitzy2
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Traitement intelligent des ravages du harcèlement scolaire amenant à être à bout de souffle puis à bout de nerfs ! Film nécessaire ! ” — mitzy2 il y a 7 jours
    1 commentaire
  • jerometrecherel
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ 1:54 est un petit bijou du cinéma canadien, un drame intense qui sonne vrai, porté par un acteur principal posséder par son personnage. ” — jerometrecherel il y a 5 jours
    Commenter
  • tomsias
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ Dommage que 1:54 soit si mal écrit. Harcèlement, homophobie, vengeance par le sport : il avait tout pour être une bombe. ” — tomsias il y a 6 jours
    Commenter
  • gunsy
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ a bout de souffle,a bout de courses,a bout,la vie oblige parfois a ne pas la laisser nous étouffer complétement ” — gunsy il y a 7 jours
    Commenter
  • REDACTED
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ À la complexité d'une situation, England préfère le surlignage indolore : le cinéma trépasse mais le message est passé. ” — REDACTED il y a 3 jours
    Commenter
  • Gattaca
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ #1:54 n'est pas exempt de défauts mais son message sur le harcèlement est si fort qu'il pourrait bien sauver des vies. #Pilon est formidable ” — Gattaca il y a 4 jours
    Commenter
  • Kikuchiyo
    (à propos de 1:54)
    Sa note :
    1:54 “ England délaisse trop tôt ce qu'il met en place de prometteur, et laisse le film-étendard à sujet gangréner le portrait à tiroirs du héros. ” — Kikuchiyo il y a 2 jours
    Commenter
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -