8mm huit millimètres
(1999)
un film de
43% Taux de satisfaction
8mm huit millimètres

8mm huit millimètres

(1999)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 43%
  • 461 notes
  • 2,82 moyenne

Micro-critique star (Joe_Shelby) :
Joe_Shelby
(à propos de 8mm huit millimètres)
Sa note :
8mm huit millimètres “ Film teinté de noirceur et de voyeurisme où le regard sur le snuff movie se retrouve dans la psyché perverse en cage. Malsain mais brillant. ” — Joe_Shelby 15 avril 2015
Commenter
  • ElmerHunter
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Apologie de l'auto-justice chère à l'extrême-droite. Schumacher fait une sortie de route de plus en croyant dénoncer la perversité  ” — ElmerHunter 29 juillet 2011
    11 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré ... c'est quoi cette bien pensance moralisatrice? Je comprendrais jamais.
      Triste de condamner les films qui ne seraient pas moralement confortables pour toi, alors que c'est justement le but de ne pas l'être (dans le cas de 8MM c'est juste de la merde car c'est crétinoide et mal branlé, mais de là dire que c'est un film nazillon limite dangereux oulala..).
      Tu sais on a pas besoin d'être facho pour trouver fun par exemple Charles Bronson qui dessoude des racailles au shotgun (je prends le cas le plus extrême dans la représentation de l'auto-justice), là c'est toi qui manque de recul vraiment. Heureusement que ces films existent j'ai envie de dire, puisqu'ils peuvent être passionnants justement du point de vue de la représentation de cette morale qui vacille et anti-conformiste quand c'est bien fait (A vif par exemple).
      Moi j'ai pas besoin qu'un film condamne les actes de Nicolas cage pour savoir que ce qu'il fait à la fin de 8MM est moralement pas très correct.. ça aurait rendu le film encore plus nul je pense.
      16 juillet 2012 Voir la discussion...
    • ElmerHunter
      commentaire modéré Le pire étant que le film est bien moralisateur quand face au mal le seul salut est la petite famille traditionnelle de Cage. Il ne s'agit pas pour moi de condamner mais d'éviter la complaisance, ce qui est bien pire que la morale. Ce film est un très mauvais exemple parce qu'il est juste idiot et son côté malsain est ridicule. Il n'est même pas "moralement inconfortable" pour moi. La seule bonne question du film, et tu le pointe dans ta critique @Sondern, c'est finalement "Qu'est-ce que je ferais si c'était mes gosses ?" mais le traitement est trop pourri.
      Bronson, même au second degré je trouve pas ça fun. C'est pas une question de manque de recul c'est juste que quel que soit le point de vue je trouve ça mauvais. Dans Dirty Harry par contre il y a du cinéma et la question de la loi et de la justice n'est pas traitée si bêtement qu'on pourrait le croire.
      Je suis le premier à défendre les films qui questionnent la morale et les limites, la question de la vengeance, les Coréens notamment. Le problème étant pour les plus mauvais qu'on ne sait plus quoi en retirer au final, et un film qui tangue sur son ambiguïté ne me dérange même pas, il m'emmerde quand l'ambiguïté fait qu'il peut être aussi bien récupéré par des cons que bêtement dénoncé par des bien-pensants. Dans ce cas il n'y a même pas de débat, et tout le monde est perdant.
      Je n'ai pas vu "A vif" mais ça m'intéresse de voir ce qu'un gars comme Neil Jordan peut faire de ça, mais apparemment pour beaucoup on reste dans le malentendu, c'est bien qu'il y a un problème et c'est ça qui m'emmerde.
      L'ambiguïté c'est très bien, le problème c'est la maladresse, c'est tout.
      16 juillet 2012 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré Ok je suis d'accord avec toi, 8MM est raté, maladroit et nul. Je vais pas venir le défendre ici.. c'est juste que le considérer comme "facho pour les fachos", c'est ça qui me pose problème que ce soit nul ou pas. C'est tout aussi maladroit que le film que de le descendre comme ça. Je trouve ça toujours trop "facile" et pas très bien venu.
      16 juillet 2012 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Film teinté de noirceur et de voyeurisme où le regard sur le snuff movie se retrouve dans la psyché perverse en cage. Malsain mais brillant. ” — Joe_Shelby 15 avril 2015
    Commenter
  • CyberSpace
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Schumacher s'immerge dans le milieu glauque du snuff-movie pour n'en extraire qu'une apologie réac de l'auto-justice. Voilà ce qui dérange. ” — CyberSpace 8 octobre 2013
    4 commentaires
    • CyberSpace
      commentaire modéré @hyperdant Disons qu'après avoir vu l'immonde "Le droit de tuer ?", j'ai de plus en plus de doutes par rapport à cette période de la filmo de Joel Schumacher. Autant "Chute libre" est pour moi l'inverse d'un film facho, autant "8 mm" est à mes yeux assez proche des films de Charles Bronson.
      3 décembre 2013 Voir la discussion...
    • hyperdant
      commentaire modéré Peut être qu'il y a la volonté de Schumacher, mais c'est tellement mal fait, aucune connexion émotionnelle avec les personnages ne se fait, du coup on se retrouve totalement indifférent à leur sort. Alors bon...
      3 décembre 2013 Voir la discussion...
    • CyberSpace
      commentaire modéré @hyperdant Pas faux. En fait, je laisse cependant la part du doute à Schumacher, dans la mesure où il n'écrit jamais les scénarios de ses films (en cela, il est plus un exécutant qu'un auteur) et où il ne cherche avant tout qu'à aborder des genres différents à chaque film (ce qui est franchement son cas quand on voit sa filmo). De plus, seuls "8 mm" et "Le droit de tuer ?" sont à mes yeux des films douteux dans sa filmo, le reste étant assez inégal. Et puis, il a quand même fait quelques sacrés bons films, de "Chute libre" à "Tigerland" en passant par "Phone Game".
      3 décembre 2013 Voir la discussion...
  • jerometrecherel
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Violent et très efficace, Nicolas Cage nous amène dans un univers glauque et sale ” — jerometrecherel 7 septembre 2015
    Commenter
  • Ju_
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Un film sombre, dans les méandres des snuffs. Une intrigue prenante et des acteurs impeccables.  ” — Ju_ 1 juillet 2013
    Commenter
  • tomsias
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Comme dans Chute Libre, le pas finaud Schumacher livre une apologie décomplexée de la loi du talion, sans même s'en rendre compte. ” — tomsias 6 mars 2013
    1 commentaire
    • xzerep
      commentaire modéré Il s'agit d'auto-justice, à aucun moment de la loi du Talion. Et encore moins d'apologie, on n'est pas chez Bronson ! Le film me paraît plutôt moralisateur hélas, comme "Le droit de tuer".
      15 avril 2014 Voir la discussion...
  • Shiroyasha
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Nicolas Cage se retrouve plongé dans la perversion humaine et nous transporte dans ce film dérangeant mais réussi. ” — Shiroyasha 12 mai 2014
    Commenter
  • ManuBestOfPlus
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Une histoire bien sale, bien dégueulasse et bien foutue, Cage est convainquant dans ce milieu immoral et la mise en scène est bien gérée ” — ManuBestOfPlus 29 octobre 2013
    Commenter
  • Wayne
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Un pitch diablement excitant, mais un résultat final profondément décevant. Hélas, la marque de fabrique de ce réalisateur... ” — Wayne 7 septembre 2013
    Commenter
  • zagreus
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Tout les honneurs reviennent au scénariste mais aussi au charisme de Nicolas Cage. Peut être le meilleur film de Schumacher. ” — zagreus 5 septembre 2014
    Commenter
  • caesar
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Cage est un acteur moyen et Schumacher un réalisateur moyen, tout ça ne nous donne pas grand chose à l'écran. ” — caesar 1 mai 2013
    Commenter
  • Apaulogie
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ J'associe ce film à Payback avec Mel Gibson (vu la même semaine), sombre violent et réussis ” — Apaulogie 12 mai 2015
    Commenter
  • Alvine
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Devenez spectateur de l'univers malsain de la pornographie et assistez sans interruption à ces obscénités délirantes. ” — Alvine 14 novembre 2016
    Commenter
  • PsychoseDeLecran
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Un excellent début qui lorgne les tréfonds du glauque et du malsain, avant que l'on assiste à une digression policière des plus basiques. ” — PsychoseDeLecran 3 juin 2013
    Commenter
  • Piwi
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Joel Schumacher s'immisce dans l'univers hermétique des snuff movies : provoc' et racoleur, mais Cage & Phoenix s'en tirent étonnamment bien ” — Piwi 28 décembre 2013
    Commenter
  • marcofromtheshot
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ dénonciation d'une perversité sordide mais message ambigu. Réalisé sans folie mais permet à Joaquin Phoenix d'exploser à l'écran. ” — marcofromtheshot 28 janvier 2014
    Commenter
  • hyperdant
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Résultat très moyen pour cette plongée un peu trop simpliste dans le porno underground, moins sombre et palpitante qu'on l'aurait voulue ” — hyperdant 3 décembre 2013
    Commenter
  • dosherONE
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Rare plongée dans le monde étrange des snuffs movies! Intéressant mais pas inévitable.. ” — dosherONE 12 juillet 2013
    Commenter
  • SonsOfAnarchy91
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Violent et efficace, Cage nous envois dans un univers glauque. Entre voyeurisme et vengeance, la morale n'est pas toujours de bon goût. ” — SonsOfAnarchy91 7 avril 2014
    Commenter
  • Truman
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Une ambiance malsaine et glauque avec un Cage au top de sa forme mais une fin trop prévisible . ” — Truman 4 mai 2013
    Commenter
  • johnlina5
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Un trio d'acteurs fabuleux dans le monde du snuff-movie Cage en justicier, Phoenix en victime et Gandolfini en pervers psychopathe dérangé,  ” — johnlina5 27 février 2014
    Commenter
  • debitchh
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ ce que je retiens du film => Machiiiiine !! ” — debitchh 3 mars 2014
    Commenter
  • Sondern
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Sous couvert d'enquête du porno clandestin s'ouvre la question du monstre en chacun de nous chère à Nietzsche. Chapeau au real de Batman 4 ! ” — Sondern 15 juillet 2012
    Commenter
  • Lescogriffe
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ L'idée est bonne, mais çà ne marche pas.  ” — Lescogriffe 28 décembre 2013
    Commenter
  • Reixis
    (à propos de 8mm huit millimètres)
    Sa note :
    8mm huit millimètres “ Ce film s’apprêtait à repousser les tabous, il se perd finalement dans les grosses ficelles classiques du policier américain. ” — Reixis 29 mars 2013
    Commenter

Casting de 8mm huit millimètres

Infos sur 8mm huit millimètres

Réalisé par Joel Schumacher
Écrit par Andrew Kevin Walker


États-Unis - 1h59 - Thriller
Titre original : 8MM
Sortie le 10 mars 1999

Synopsis

"Privé" à Harrisburg, Pennsylvanie, Tom Welles mène une vie banale avec sa femme Amy et leur petite fille. Entre deux filatures pour adultère, il rêve de l'affaire exceptionnelle qui fera de lui un grand parmi les grands. Lorsqu'une richissime veuve lui demande d'enquêter sur le film 8 mm qu'elle a découvert dans le coffre de son défunt mari, Tom bascule dans un univers dont il ne soupçonnait pas l'existence. Les sévices et le meurtre de la jeune inconnue filmés sur la bobine sont-ils seulement une perverse mise en scène ou bien une terrifiante réalité ?

Films similaires à 8mm huit millimètres

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -