Y Télérama aime beaucoup
Barton Fink
(1991)
un film de et
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 86%
Barton Fink Bande-annonce

Barton Fink

(1991)
un film de et
Ce qu'en pense la communauté
  • 86%
  • 1436 notes
  • 364 veulent le voir

Micro-critique star (IMtheRookie) :
IMtheRookie
(à propos de Barton Fink)
Sa note :
Barton Fink “ De toute ma vie je ne pourrai plus écrire un mot sans penser à ce film des Coen. L'obsession créative hante même les plages de sérénité. ” — IMtheRookie 28 mai 2013
1 commentaire
  • IMtheRookie
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ De toute ma vie je ne pourrai plus écrire un mot sans penser à ce film des Coen. L'obsession créative hante même les plages de sérénité. ” — IMtheRookie 28 mai 2013
    1 commentaire
  • raph31
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Je manque d'inspiration pour cette MC. Je vais de ce pas demander de l'aide à mon voisin de palier, il a une bonne tête. ” — raph31 15 avril 2014
    11 commentaires
  • Petruchka
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Le moindre bruit devient symptôme de détresse profonde:je n'ai plus de mot.L'histoire de chacun s'écoule telle la sève dans le coeur de Coen ” — Petruchka 7 décembre 2013
    5 commentaires
  • itachi
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Et si, finalement, toutes nos pensées où actions n'étaient tournées que vers un seul objectif : trouver l'inspiration avant expiration... ” — itachi 8 juillet 2014
    6 commentaires
    • itachi
      commentaire modéré je ne voulais pas le décevoir :)
      8 juillet 2014 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré @Bully : je viens de me rendre compte que ma MC de Barton était ma 800ème ;)
      8 juillet 2014 Voir la discussion...
    • Bully
      commentaire modéré waouh @itachi félicitation et respect ;) c'est rigolo que ça tombe sur ce film pour lequel tu as mis longtemps à trouver l'aspiration
      8 juillet 2014 Voir la discussion...
  • HugoUnchained
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Hollywood est un enfer pour qui trahit sa vocation. Happé par l'emprise étouffante de ce lieu maudit, l'écrivain sombre. Un Shining moderne. ” — HugoUnchained 11 avril 2014
    9 commentaires
  • Bully
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Lorsque la muse quitte l'écrivain, c'est le réel et le sordide qui s'abat sur lui. ” — Bully 12 décembre 2013
    4 commentaires
    • Bully
      commentaire modéré Merci, @itachi13 toujours pas d'inspiration pour Barton Fink ?
      1 mai 2014 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré No !! Je suis un Barton dans l'âme :)
      2 mai 2014 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré @Bully : j'ai finalement trouvé plume à mon pied, I Fink....
      8 juillet 2014 Voir la discussion...
  • Airone
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Si Barton Fink ne parvient pas à trouver les mots, les frères Coen savent déceler ses maux pour en faire un loser maudit, mais magnifique. ” — Airone 15 décembre 2014
    Commenter
  • danslecran
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Barton Fink a le diable comme voisin, la page blanche comme toile où se projettent les angoisses ravivées par un Hollywood kafkaïen et cruel ” — danslecran 15 février 2016
    1 commentaire
  • maxence_m
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Le quotidien du véritable auteur, lutter contre l'angoisse de la page blanche tout en la préservant des tâches du productivisme hollywoodien ” — maxence_m 6 août 2015
    Commenter
  • Anaphor
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Une industrie poisseuse et venimeuse, déploie ses branches putrides dans le cœur d'un jeune auteur tourmenté. C'est la maladie d'Hollywood. ” — Anaphor 24 novembre 2015
    Commenter
  • Vince490
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Homme brisé par l'ampleur d'un monde oppressant, BF représente l'angoisse de ne plus être et sombre peu à peu dans sa propre souffrance. ” — Vince490 6 janvier 2015
    Commenter
  • Julewitz
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Si Barton fink était un juif qui mange du jambon, ça aurait été le meilleur film des frères couenne! ” — Julewitz 8 septembre 2013
    2 commentaires
  • tylerd1477
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Film mental où tout est pensé, à la virgule près, la moindre scène est réfléchie, maitrisée. Réal, acteurs, son, photo ... tout est parfait ” — tylerd1477 8 mars 2015
    Commenter
  • DaleCoop
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Immense chef d'oeuvre. Paranoïa du vide existentiel teintée d'émotions diverses. Voilà le talent pur de ne rien dire pour tout raconter. ” — DaleCoop 10 décembre 2015
    Commenter
  • djobaka
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Lorsque sera signé le pacte qui cède notre âme au diable, Se révèleront l'enfer et le paradis, l'irréel et le véritable ” — djobaka 22 août 2017
    11 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @djobaka Le cinéma de Lynch est plus qu'onirique, il fait appel aux ressentis, doutes, craintes, et quand on pense avoir compris où il voulait en venir il retourne d'avantage le cerveau encore pour finalement aboutir sur un tout bien plus grand. C'est très audacieux, certains diront même orgueilleux mais au final David Lynch reste un réalisateur atypique qui sait habilement jouer avec le rêve et la perception des façades douteuses auprès de son public. Quand Twin Peaks saison 3 sera fini je pense qu'on pourra dire que tout son "univers" cinématographique forme un tout en mouvement, en évolution et corelié les uns aux autres. Mais je comprends que son cinéma puisse rebuter également. Cela dit, Mulholland Drive reste un des films de Lynch les plus accessibles. Lynch va jouer sur les codes couleurs, les doubles, les apparences, la souffrance interne et va y injecter une sorte de MAL toujours pernicieuse en son cinéma. Les Coen sont plus explicites mais leur procédé ne diffère pas tant que ça selon moi, car leurs oeuvres reposent pour la majorité sur la conviction et la foi de surpasser la situation (à tord ou raison).
      22 août 2017 Voir la discussion...
    • djobaka
      commentaire modéré @Joe_Shelby Absolument d'accord. Mais ce n'est pas une histoire d'accessibilité, c'est l'histoire que je n'apprécie pas ce genre de scénario quand ils sont trop extrême dans le retournement de cerveau, et qu'en plus, lesdialogues de Lynch m'ennuient éperdument ... Mais bon un jour je regarderai Twin Peaks je le promets =)
      22 août 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @djobaka Tu n'es peut être pas adepte des cinémas expérimentaux comme Malick, Lynch, Von Trier, Tarkovski, Glazer et j'en passe ;) L'essentiel c'est comme je dis toujours d'essayer et de voir si ça nous correspond ou pas ;)
      22 août 2017 Voir la discussion...
  • Blaster549
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Film monstre des frères Coen, charge cinglante de l'élitisme aux strates fignolées, et subrepticement la carte postale se déchire peu à peu. ” — Blaster549 1 mars 2014
    Commenter
  • Joe_Shelby
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ La créativité face à l'oppression Hollywoodienne stigmate psychotique paranoïaque. La quête d'inspiration fera tomber des têtes. Moite folie ” — Joe_Shelby 9 mars 2016
    Commenter
  • Cladthom
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Probablement le Coen qui a le plus de couches, chaque vision est un nouvel approfondissement, un nouveau regard. Film inépuisable. ” — Cladthom 2 septembre 2012
    Commenter
  • Polo42
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Nausée d'un observateur en quête de sens, assistant à la mort d'un monde où l'imaginaire, contrôlé par des incompétents, est à redéfinir. ” — Polo42 18 décembre 2016
    7 commentaires
    • Polo42
      commentaire modéré @CyberSpace Sorte de vertige associé à la compréhension que notre monde n'a peut être pas vraiment de raison d'être oui.

      Pourquoi est-ce qu'on existe plutôt que le néant ? Quand t'essayes de profondément de poser la question tu as ce que Sartre appelle la nausée.

      Après tout ce que j'ai dis est schématique et assez rapide. Mais en gros l'idée est là... Pour rentrer plus en détail faut lire les textes...
      18 décembre 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @Polo42 brillant développement!
      19 décembre 2016 Voir la discussion...
    • Polo42
      commentaire modéré @cath44 Merci :) La Philo c'est une autre de mes raisons de vivre. Une autre "consolation" comme dirait Arthur ;)
      20 décembre 2016 Voir la discussion...
  • Daff
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Barton Think ” — Daff 6 novembre 2013
    1 commentaire
    • MilleCheck
      commentaire modéré Je serai d'ailleurs prêt à parier que les frères Coen n'ont pas choisi ce nom par hasard.
      20 avril 2014 Voir la discussion...
  • GuillaumePerro
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Un condensé en deux heures du meilleur des frères Coen : folie, burlesque, drame et rire. ” — GuillaumePerro 9 juin 2011
    1 commentaire
    • wil86
      commentaire modéré le film des Cohen qui m'a fait voyagé dans leur univers ..
      5 juin 2017 Voir la discussion...
  • ReznikAlabama
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Film d'une maitrise remarquable, aux touches d'humour "Coeniènes" mais quelque peu déstabilisant au vu de son double ton inattendu. ” — ReznikAlabama 24 octobre 2015
    3 commentaires
    • typhonpurple
      commentaire modéré Quel double ton?
      24 octobre 2015 Voir la discussion...
    • ReznikAlabama
      commentaire modéré Il y a une grande rupture au milieu du film après l'événement traumatisant subi par Fink. On passe d'un registre drame/ humour noir typique des frères Coen à un ton flirtant plus avec le fantastique lors de la 2èmemoitié de film
      24 octobre 2015 Voir la discussion...
    • typhonpurple
      commentaire modéré Dacodac!
      24 octobre 2015 Voir la discussion...
  • Trecool34
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Fable sur le système hollywoodien et sur l'histoire des idéologies, où les intellectuels s'inspirent des gens du peuple sans s'y intéresser. ” — Trecool34 18 août 2011
    Commenter
  • wham1978
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Film fascinant, délirant, angoissant, profondément profond. Les Coen libèrent leurs démons et déchaînent les flammes de leur imagination. ” — wham1978 11 novembre 2013
    Commenter
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Une belle baffe symbolique où signer un contrat avec Hollywood est comme signer un pacte avec le Diable. Le film le plus complexe des Coen. ” — MaxLaMenace_89 24 novembre 2013
    Commenter
  • RomOkami
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Exploitant l'angoisse de la page blanche, l'œuvre des Coen se révèle un enfer obsédant, passant avec aise de la frustration à la paranoïa. ” — RomOkami 19 février 2016
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ La chute baroque d'une âme aspirant à l'Hollywood et dérapant de la réalité pour s'abîmer dans l'élan magnifique de la pellicule des Coen. ” — CinemAtrium 21 mai 2016
    Commenter
  • AntoineF
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Étrange mélange de genres, ce film intarissable des frères Coen revisite les affres de la page blanche pour un résultat magnifique. ” — AntoineF 29 octobre 2013
    Commenter
  • Findugame
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Fink twice before writting. ” — Findugame 31 mars 2016
    Commenter
  • Thomas44
    (à propos de Barton Fink)
    Sa note :
    Barton Fink “ Dans cette lutte des classes intellectuelle, le diable s'habille en prolo. ” — Thomas44 3 avril 2014
    1 commentaire

Casting de Barton Fink

Infos sur Barton Fink

Réalisé par Joel et Ethan Coen
Écrit par Joel et Ethan Coen


États-Unis, Grande-Bretagne - 1h56 - Drame, Comédie, Thriller, Polar
Sortie le 25 septembre 1991
Palme d'Or au Festival de Cannes 1991

Synopsis

New York 1941. Barton Fink, jeune dramaturge, rencontre le succès grâce à un roman populaire. Hollywood s'intéresse à lui et Wallace Beery le charge d'écrire des scénarios sur le monde des lutteurs. Fink va découvrir les mystères d'Hollywood, l'angoisse de la page blanche et un étrange voisin qui lui révélera quelques secrets sur l'art de l'existence...

Films similaires à Barton Fink

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -