Damnation
(1988)
un film de
86% Taux de satisfaction
Damnation

Damnation

(1988)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 86%
  • 64 notes
  • 3,81 moyenne

Micro-critique star (mos3n) :
mos3n
(à propos de Damnation)
Sa note :
Damnation “ 'Damnation' du regard. Incarnation d'un monde léthargique au bord du naufrage, qui tangue entre grâce et sauvagerie. Ruine selon Béla Tarr. ” — mos3n 26 décembre 2011
Commenter
  • Airone
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ De la pluie pleurant notre cécité jaillit l'errance en la nécessité, entre le noir et le blanc, la damnation et le néant. Être et temps. ” — Airone 18 décembre 2015
    17 commentaires
    • Airone
      commentaire modéré Du coup, je viens d'entamer les Harmonies de Werckmeister et, wouah, ce plan séquence d'introduction avec la reconstitution de l'éclipse, j'ai rarement vu un truc aussi puissant.
      8 janvier 2016 Voir la discussion...
    • typhonpurple
      commentaire modéré J’ai bien envie de t’appeler « gringo » maintenant ;)
      Mince, c’est dommage d’être si mal (ou plutôt : si moyennement) entouré. Ca ne gâche pas trop ton voyage ?
      Haha, je ne peux même pas imaginer ce que doit donner Spectre en espagnol. Le contraste entre la sobriété anglaise de la langue et le chant de l’espagnol doit faire bizarre.
      Ah, tu n’es pas arrivé au bout de ton plaisir :)
      8 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Airone
      commentaire modéré Aïe, j'attends de voir ça. Mais cette appellation est d'autant plus frustrante qu'elle est ici réservée aux ricains à l'origine. Mais ça ne gâche pas mon année, loin de là, j'ai rencontré des gens cools aussi, les boliviens sont tout de même accueillants et la situation du pays est intéressante et, qui plus est, le verre de Havana Club que j'ai présentement dans la main est délectable.
      C'est un sacrilège, il faut bien l'avouer, cependant, c'est aussi une expérience qui vaut le coup d'être vécue.
      Mon Dieu (si j'ose dire), ce film est magistral. J'ai l'impression que Béla Tarr y mêle l'étalage formel total de son Cheval de Turin avec le fond philosophique de Damnation (même si l'autre n'en est pas dénué non plus, certes), le tout en y ajoutant une dimension éminemment politique. Je suis coi.
      8 janvier 2016 Voir la discussion...
  • mos3n
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ 'Damnation' du regard. Incarnation d'un monde léthargique au bord du naufrage, qui tangue entre grâce et sauvagerie. Ruine selon Béla Tarr. ” — mos3n 26 décembre 2011
    Commenter
  • Scronchh
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ Un Cinéma du vide à l'effarante beauté, la Damnation n'est autre que la solitude, ineffable fardeau de l'homme désabusé. Plastique poésie. ” — Scronchh 28 décembre 2015
    4 commentaires
  • georges.b1
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ Travellings lents sur paysage sombre‚ le marasme de l’Est vu par un contemplatif‚ entre Dostoïevski et Tarkovski‚ une splendeur ! ” — georges.b1 8 juillet 2016
    1 commentaire
    • Springbank
      commentaire modéré Tu es parvenu à citer deux de mes Dieux dans la même MC, autant dire que tu me fais saliver!!
      8 juillet 2016 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ Le damné, cet être irréductible à la grâce de Dieu baigné de la lumière boueuse des hommes. ” — zephsk 3 janvier 2012
    Commenter
  • hbbk
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ Splendide oeuvre cinématographique et acousmatique, le son y est musique, pluie et ballet lancinant des chariots nous bercent d'illusions. ” — hbbk 18 janvier 2016
    Commenter
  • Nathanlemec
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ Le monde selon bela tarr est un vaste champ de ruine ou chaque pas rapproche un peu plus l'homme de la fin du monde. Film majeur. ” — Nathanlemec 9 août 2013
    Commenter
  • bargeot
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ Un énorme choc; jamais le temps n'aura coulé avec autant d'épaisseur et d'intensité qu'ici, à part, peut-être, dans certains Tarkovski.  ” — bargeot 17 avril 2013
    Commenter
  • PiarviRecherreen
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ Ronde anarchique de la déshérence. ” — PiarviRecherreen 28 février 2015
    Commenter
  • jesuscactus
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ Cette œuvre pessimiste ne parvient pas toujours à dissimuler notre ennui derrière son incroyable beauté formelle. ” — jesuscactus 3 mai 2013
    Commenter
  • RokuYon
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ Délation. ” — RokuYon 29 novembre 2013
    Commenter
  • WillValmontcine
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ Bela Tarr porte un regard emprunt d'une mélancolie similaire à celle des auteurs du nouveau roman : le fond est la forme, la forme le fond. ” — WillValmontcine 27 décembre 2015
    Commenter
  • ProfilSupprime
    (à propos de Damnation)
    Damnation “ Misérabilisme et esprit de sérieux... Mais la séquence contemplative d'ouverture est la plus splendide entrée en matière que j'ai pu voir. ” — ProfilSupprime 14 juin 2015
    Commenter
  • Alphaeraser
    (à propos de Damnation)
    Sa note :
    Damnation “ La beauté des images et les sublimes scènes d'ouverture et de fermeture ne suffisent pas à combler l'ennui. ” — Alphaeraser 17 mai 2014
    Commenter
  • JoanFont
    (à propos de Damnation)
    Damnation “ Béla Tarr, réalisateur hongrois réalise ici une oeuvre essentielle du Cinéma. ” — JoanFont 8 avril 2013
    Commenter
Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -