Driver
(1978)
un film de
79% Taux de satisfaction
Driver

Driver

(1978)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 79%
  • 66 notes
  • 3,37 moyenne

Micro-critique star (MaxiPatate) :
MaxiPatate
(à propos de Driver)
Sa note :
Driver “ Honnête mais sans ampleur, The Driver comporte notamment deux séquences d’anthologie qui doivent beaucoup à The French Connection. ” — MaxiPatate 10 octobre 2016
12 commentaires
  • MaxiPatate
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Honnête mais sans ampleur, The Driver comporte notamment deux séquences d’anthologie qui doivent beaucoup à The French Connection. ” — MaxiPatate 10 octobre 2016
    12 commentaires
    • MaxiPatate
      commentaire modéré Ben à part pour quelques éléments (surtout le faux témoignage), je vois pas trop en quoi. En tout cas, ça n'atteint jamais la profonde noirceur du Melville.
      11 octobre 2016 Voir la discussion...
    • orloff
      commentaire modéré @MaxiPatate froideur, solitude, accomplissement dans la bonne exécution du contrat, l'argent ne l'intéresse pas, la femme alibi, le flingue est ici remplacé par la voiture, la beauté spectrale et mutique d'adjani clin d'oeil aux femmes fatales des décennies précédentes des films noirs et clin d'oeil à la France, lorsqu'il est allongé dans son lit dans sa chambre d'hôtel dénuée de couleurs, sa musique qu'il écoute en boucle comme l'oiseau en cage du samouraï dans sa chambre. Etc..Walter Hill avait en tête Jef, il l'a transposé aux states. Encore une fois ce n'est pas mon interprétation mais un fait officiel. Voilà j'espère que cela t'a éclairé. Il ne l'a pas cité hier ? Tu l'as vu en conférence ?
      11 octobre 2016 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré Nope, je suis d'accord avec tout ce que tu avances mais c'est pour moi de l'ordre de la relecture, pas du remake. Ce n'est pas exactement la même histoire, et le film de Hill emprunte des passerelles scénaristiques différentes. Après, l'analogie est évidente, oui.
      11 octobre 2016 Voir la discussion...
  • CyberSpace
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Mise en scène d'une beauté folle, autant dans les silences melvilliens que dans les poursuites en caisse filmées au cordeau. Série B classe. ” — CyberSpace 21 octobre 2015
    1 commentaire
  • Scattered
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Exercice de style d'une habileté folle, empreint d'un minimalisme spectral, The Driver est une relecture malicieuse du mythe du Graal. ” — Scattered 11 octobre 2015
    3 commentaires
  • FreshBUZZ17
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Driver cache un grand polar sous ses apparats de série B. Hill livre un beau duel d'homme qu'il filme avec une classe incroyable. Efficace. ” — FreshBUZZ17 18 janvier 2015
    Commenter
  • clemgeo
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Dommage que la seule portée de cette épure belle et franche, pierre angulaire du néo-noir, soit d’annoncer le post-modernisme des années 80. ” — clemgeo 14 novembre 2016
    5 commentaires
    • clemgeo
      commentaire modéré @orloff En regardant le film, je me suis pris à considérer ses filiations avec d’autres films noirs (je fais un cycle de films noirs en ce moment, la liste de Torrebenn y est pour quelque chose). Bien sûr, j’ai pensé aux plus évidentes : Jean-Pierre Melville (“Le Samouraï”, 1967) et Nicolas Winding Refn (“Drive”, 2011). Cependant, la photographie de Philip Lathrop m’a fait pensé à un héritier plus proche dans le temps : “Le Solitaire” de Michael Mann (1981). Le travail de Donald Thorin fait vraiment penser à “Driver”. Je ne considère pas “Le Solitaire” comme un film postmoderne (son propos est trop « moderne » justement, trop Nouvel Hollywood, trop années 1970). Mais il a déjà en lui des éléments postmodernes (la structure, la photographie, justement, mais aussi et surtout la musique de Tangerine Dream). “Le Solitaire” a déjà un pied dedans, si je puis dire, pas “Driver”. Mais je trouve que par cette filiation, il annonce des films noirs postmodernes des années 1980 (“Blade Runner”, “Brazil”, “Blue Velvet” pour ne citer que les plus évidents).
      14 novembre 2016 Voir la discussion...
    • orloff
      commentaire modéré @clemgeo merci, ah cette définition de pré noir, noir et néo noir :-) globalement je suis d'accord avec ce que tu dis, je m'attendais d'ailleurs à ce que tu cites "to live and die un L.A". c'est juste que ton ressenti m'a interpeller, les mots que tu as choisis. C'est l'un de mes films préférés et cela m'intéresse de connaître les différentes opinions à son sujet. Comme le fait que je ne pense pas" que la seule portée de ce film soit d'annoncer le post modernisme des 80th". J'ai le DVD et bonus où on entend Hill en parler,, acheté ici ;-) Oui effectivemen comme tu dis et l'analyse de dvdclassik, il va à l'épure, d'ailleurs il avait soumis son script à Raoul Walsh, "thé " mec qui pouvait te condenser une magnifique saga en 1h10. Ce dernier avait apprécié le script ( source dvdclassik), ce film n'a pas un pet de graisse !!
      14 novembre 2016 Voir la discussion...
    • orloff
      commentaire modéré *"the"
      14 novembre 2016 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Thriller néo-noir, récit minimal‚ L.A sombre aux bars chics et aux garages blafards‚ une mise en scène élégante sur la criminalité urbaine ! ” — georges.b1 23 avril 2016
    Commenter
  • Store
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ D'une classe toute modeste, Driver est bourré de charisme et se révèle comme une petite pépite de série B. ” — Store 21 octobre 2014
    Commenter
  • Piwi
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Le charisme de Ryan O'Neal, l'ambiance captivante et la mise en scène au cordeau de Walter Hill font de cette série B une grande réussite. ” — Piwi 17 octobre 2016
    Commenter
  • Nathanlemec
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Des guerriers solitaires s'affrontent sur l'asphalte bleuté d'une nuit qui tourne court. ” — Nathanlemec 7 décembre 2015
    Commenter
  • FastEddieFelson
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Une série B parfaite où Walter Hill montre sa dextérité : poursuites jubilatoires, personnages énigmatiques, scénario de joueur d'échec. ” — FastEddieFelson 23 octobre 2014
    Commenter
  • Jed_Trigado
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Net, sec, carré, Hill se la joue Melville et le fait bien. ” — Jed_Trigado 6 avril 2016
    Commenter
  • youliseas
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Wester urbain inspiré du Samouraï de Melville, où Ryan G̶o̶s̶l̶i̶n̶g O'Neal s'exprime par sa conduite agressive plutôt que par les mots. ” — youliseas 24 octobre 2014
    Commenter
  • Sushi_Overdose
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Concentré de suspense, de tôle broyée et d'action sans artifice pour une traque prenante qui préfigure "Drive" de Nicolas Winding Refn. ” — Sushi_Overdose 28 septembre 2016
    Commenter
  • Breezy
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Ligne narrative claire subordonnée à un exercice formel ahurissant, entre épure proche de l'abstraction et énergie grisante du découpage. ” — Breezy 18 mars 2016
    Commenter
  • bobbyandhelen
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Un film bien réalisé, des personnages charismatiques, de très bonnes courses-poursuites et une atmosphère particulière. Une réussite ! ” — bobbyandhelen 15 octobre 2012
    Commenter
  • Fredho
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Avant Drive il y a eu Driver avec un Ryan O'neal aussi mutique que charismatique et deux scènes de poursuite impressionnante ! ” — Fredho 13 mai 2013
    Commenter
  • mikebrando
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Franchement, là, je vous renvoie vers la MC de CyberSpace. Rien à dire d'autre. Ce film est superbe ! ” — mikebrando 5 octobre 2016
    Commenter
  • matvk14
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Avant Drive,il y a eu Le Solitaire de Mann & avant ça Driver de Walter Hill,avec un autre Ryan tout aussi serein & doué.Poursuites réussies ” — matvk14 22 mars 2016
    Commenter
  • KiwiDuLarzac
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Pilote dur-à-cuir intouchable contre flic aux pouvoirs de voyance & autre bilocalisation, le Drive des bonhommes ! ” — KiwiDuLarzac 1 octobre 2015
    Commenter
  • orloff
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Un samouraï avec comme arme un V12. Si Jef avait fait équipe..!! L'adrénaline est sa concubine, Adjani traverse le film comme une piétonne ” — orloff 21 août 2016
    1 commentaire
    • orloff
      commentaire modéré Remake plus qu'honorable du "samouraï" de Melville par Walter Hill en 1978. Une pépite..!!
      21 août 2016 Voir la discussion...
  • Francois_J
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Série B avec un rapport destructeur du driver à aux bolides intéressant. Basique, fauché mais rapide et accrocheur.  ” — Francois_J 11 octobre 2011
    Commenter
  • IMtheRookie
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Le casting de luxe et deux incroyables séquences de poursuite aident à faire oublier les nombreuses incohérences du scénario. ” — IMtheRookie 27 janvier 2013
    Commenter
  • themroc
    (à propos de Driver)
    Sa note :
    Driver “ Walter Hill, pense faire tourner le fantôme Lauren Bacall, mais il ne fait jouer qu'une fantomatique Adjani. ” — themroc 22 octobre 2014
    Commenter

Casting de Driver

Infos sur Driver

Réalisé par Walter Hill
Écrit par Walter Hill


États-Unis - 1h28 - Drame, Film d'action, Thriller, Polar
Titre original : The Driver
Sortie le 7 juin 1978

Synopsis

L'histoire se passe de nos jours. Il y a le meilleur chauffeur a gages que l'on puisse se procurer, toujours en competition avec le meilleur detective, a qui personne ne peut echapper, sauf le conducteur.

Films similaires à Driver

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -