Inauguration of the Pleasure Dome
(1954)
un film de
52% Taux de satisfaction
Inauguration of the Pleasure Dome

Inauguration of the Pleasure Dome

(1954)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 52%
  • 15 notes
  • 3,67 moyenne

Micro-critique star (cath44) :
cath44
Sa note :
Inauguration of the Pleasure Dome “ Poème ésotérique somptueux, où dans le jeu des surimpressions et des couleurs, se morcellent corps et visages. Un bien hermétique cauchemar. ” — cath44 16 septembre 2015
2 commentaires
  • cath44
    Sa note :
    Inauguration of the Pleasure Dome “ Poème ésotérique somptueux, où dans le jeu des surimpressions et des couleurs, se morcellent corps et visages. Un bien hermétique cauchemar. ” — cath44 16 septembre 2015
    2 commentaires
    • CyberSpace
      commentaire modéré Hé hé, du coup tu t'es fait toi aussi un "Magick Lantern Cycle" complet ? Perso le fait de découvrir l'ensemble de ce cycle (que j'avais vu seulement à moitié) m'a procuré une sensation assez mitigée : j'ai beau admirer le style et les audaces de Kenneth Anger, les émotions et les sensations restent un peu absentes du résultat en ce qui me concerne...
      17 septembre 2015 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @CyberSpace oui, je ne connaissais pas du tout ce réalisateur , ni cette démarche expérimentale en matière de cinéma ,Je ne sais pas si je les ai vus en ordre, mais j'ai commencé par Lucifer rising, et cela m'a beaucoup intriguée. Les films sont des courts métrages donc plus faciles à regarder tour à tour. Je te confie également que ce n'est pas vraiment le genre de cinéma que j'affectionne , mais je ne regrette pas du tout. Comme tu dis, c'est un style très audacieux , d'avant garde, C'est ésotérique , lourd de symbolisme et très souvent hermétique (j'ai eu besoin ensuite de lire des articles sur Anger et sa démarche pour mieux comprendre. Après j'ai trouvé assez intéressant d'y chercher des références symboliques, mythologiques psychanalytiques.Mais comme pour toi, je n'ai pas ressenti beaucoup d'émotions (sans doute celui qui m'a le plus touchée , et mise mal à l'aise est curieusement Fireworks ) j'ai bien aimé Rabbit's Moon pour ses références aux techniques de Méliès et la beauté des images ainsi que la poésie de eaux d'artifice. Je me suis rendue compte que c'est difficile de les noter , je l'ai fait un peu sur le vif mais je pense que je vais les revoir plus tard et réévaluer. En tout cas c'est aussi grâce à toi que cela m'a encouragée à tous les voir et vraiment je ne regrette pas.
      17 septembre 2015 Voir la discussion...
  • CyberSpace
    Sa note :
    Inauguration of the Pleasure Dome “ Une très curieuse expérimentation graphique qui intègre les divinités païennes au cœur de tableaux surréalistes. De l'occultisme sous LSD. ” — CyberSpace 12 septembre 2015
    Commenter
Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -