La cloche des profondeurs
(1995)
un film de
62% Taux de satisfaction
La cloche des profondeurs

La cloche des profondeurs

(1995)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 62%
  • 7 notes
  • 3,29 moyenne

Micro-critique star (Fildevo) :
Fildevo
Sa note :
La cloche des profondeurs “ Herzog ausculte la soif de croyances du peuple russe, sans doute aussi grande que le pays... Rencontres au bout de la foi. ” — Fildevo il y a 10 jours
Commenter
  • Fildevo
    Sa note :
    La cloche des profondeurs “ Herzog ausculte la soif de croyances du peuple russe, sans doute aussi grande que le pays... Rencontres au bout de la foi. ” — Fildevo il y a 10 jours
    Commenter
  • CyberSpace
    Sa note :
    La cloche des profondeurs “ Un large éventail de pratiques mystiques sur lesquels Herzog se fait témoin objectif, souvent distant... et parfois amusé. Plutôt atypique. ” — CyberSpace 4 septembre 2015
    Commenter
  • Barbey
    Sa note :
    La cloche des profondeurs “ Herzog sonde l'"âme russe" post-URSS : l'immense foi d'un peuple déboussolé mais grand car préoccupé uniquement par la recherche du Lien. ” — Barbey 4 février 2016
    Commenter
  • ilmra
    Sa note :
    La cloche des profondeurs “ Russie où on marche sur l'eau x mois par an, profonde faim de rituels. Foi = payer de sa personne et se connecter humblement à la Nature. ” — ilmra 14 février 2015
    1 commentaire
    • ilmra
      commentaire modéré Lénine disait que "la religion, c'est l'opium du peuple"... il le disait depuis la Russie où la foi orthodoxe ne remet rien en question, ni l'autorité politique, ni les contraintes des rituels, ni parfois leurs côtés aberrants, naïf ou ridicules aux yeux des non croyants... Face à Dieu et à l'Eglise... non, il vaut mieux dire "loin en dessous de" Dieu et de l'Eglise, les Russes restent des moujiks humbles et soumis prêts à tout accepter, à tout gober, d'autant plus qu'ils ont longtemps été sevrés "d'opium" et se sont éperdument jetés dessus après l'écroulement de l'URSS. Dans la Russie rurale, les souches aux racines très profondes du chamanisme ont donné de multiples surgeons, même après qu'on ait si violemment abattu les arbres de cette spiritualité. Ici comme ailleurs, le paganisme chamanique s'est infiltré dans le christianisme et lui a donné ces rituels connectés aux éléments naturels, qui, en Russie forcent à l'humilité et à l'accueil du merveilleux tant la Nature y est immense, extrême, voire violente. Et aussi bien dans le chamanisme que dans l'orthodoxie, le croyant doit souvent s'infliger des épreuves, accepter des souffrances pour démontrer, physiquement, sa foi... "L'âme Russe" révère l'endurance face à la souffrance...
      14 février 2015 Voir la discussion...
  • Flol
    Sa note :
    La cloche des profondeurs “ Herzog filme la foi en Sibérie sans se poser trop de questions. Intéressant, sans plus, malgré quelques séquences assez dingues. ” — Flol 1 septembre 2016
    Commenter
Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -