La Habanera
(1937)
un film de
23% Taux de satisfaction
La Habanera

La Habanera

(1937)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 23%
  • 11 notes
  • 2,90 moyenne

Micro-critique star (bredele) :
bredele
(à propos de La Habanera)
Sa note :
La Habanera “ Dernier film allemand de Douglas Sirk, ce mélodrame est entâché d'idéologie nazie : une aryenne ne doit pas quitter son pays. Une curiosité. ” — bredele 3 février 2016
8 commentaires
  • bredele
    (à propos de La Habanera)
    Sa note :
    La Habanera “ Dernier film allemand de Douglas Sirk, ce mélodrame est entâché d'idéologie nazie : une aryenne ne doit pas quitter son pays. Une curiosité. ” — bredele 3 février 2016
    8 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @bredele j'avais lu un article de télérama fort intéressant http://www.telerama....nd-secret,122667.php qui évoque un passage douloureux dans l'histoire personnelle de Sirk ....Lorsqu'il quitta l'Allemagne nazie pour Hollywood, le c'est avec une blessure ouverte jamais vraiment refermée ....en 1937, il a du laisser son fils issu de son premier mariage avec l'actrice Lydia Brincken, devenue adhérente au parti nazi. À la prise du pouvoir par Hitler, cette dernière obtint un jugement interdisant au réalisateur de voir son fils. embrigadé dans les jeunesses hitlériennes, ce dernier a été engagé enfant, pour des films de propagande.
      3 février 2016 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 justement dans le bonus, on raconte son périple. D'abord la Suisse, puis la France, la Suède et enfin les USA. je vais lire l'article
      3 février 2016 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 très intéressant, d'ailleurs le fils de Sarah Leander (suédoise) et de son mari Portoricain, ressemble à une caricature de jeune nazi (cheveux pratiquement blancs), certainement pas une coincidence
      3 février 2016 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de La Habanera)
    Sa note :
    La Habanera “ Mélodrame de l’époque nazie dont l’idéologie est manipulée par l’ironique imagination visuelle de S qui tente un autre discours ! ” — georges.b1 28 mars 2017
    Commenter
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -