La Pendaison
(1969)
un film de
88% Taux de satisfaction
La Pendaison

La Pendaison

(1969)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 88%
  • 25 notes
  • 3,67 moyenne

Micro-critique star (kamwatka) :
kamwatka
(à propos de La Pendaison)
Sa note :
La Pendaison “ Par un procédé parfois brouillon, Oshima, maître subversif, dénonce avec force l'amnésie japonaise des crimes de guerre et la peine de mort. ” — kamwatka 16 avril 2015
Commenter
  • CyberSpace
    (à propos de La Pendaison)
    Sa note :
    La Pendaison “ Le réquisitoire kafkaïen d'Oshima contre la peine de mort, traité à la façon d'un théorème où la démonstration par l'absurde a force de loi. ” — CyberSpace 27 mars 2015
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de La Pendaison)
    Sa note :
    La Pendaison “ O mêle le grave et le grotesque‚ l’allégorie et la caricature pour une dénonciation de la peine de mort qu'il accule au néant et au non-sens ” — georges.b1 9 septembre 2015
    Commenter
  • Thomaschry
    (à propos de La Pendaison)
    Sa note :
    La Pendaison “ Maître dans le travail documentaire et la mise en abyme absurde, O ébranle radicalement tabous et impérialisme japonais. Sentence sans appel ” — Thomaschry 6 mars 2016
    3 commentaires
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré @thomaschry L'un des Oshima les plus énervés ! Son cinéma devrait BEAUCOUP te plaire. Qu'as-tu vu à ce stade ?
      Mes préférés en dehors de celui-ci : NUITS ET BROUILLARD AU JAPON, LES PLAISIRS DE LA CHAIR, LA CÉREÉMONIE, L'EMPIRE DES SENS et surtout LE PETIT GARÇON, parce qu'en plus d'être enragé, il est émouvant.
      6 mars 2016 Voir la discussion...
    • Thomaschry
      commentaire modéré Je commence une "série" là. J'avais déjà vu LE PETIT GARCON l'an passé à l'Institut Lumière - film magnifique, sans compromis, aiguisé et comme tu le dis, absolument déchirant. J'ai vu L'Empire des Sens à la Fémis, l'autre jour. Et donc La Pendaison hier soir.

      Effectivement, trois films vus, et trois immenses films.Si je veux faire mon difficile, La Pendaison m'a parfois un peu perdu dans ses retournements et ses interpénétrations réel-fiction-imaginaire. Mais à chaque fois, quel regard acéré d'Oshima sur son pays. Franchement, je ne crois pas connaitre une oeuvre si politique et subversive dans le cinéma, du moins, si frontale. Et il est d'un maîtrise impressionnante dans tous les genres.

      Il m'en reste énormément à découvrir encore, mais je sais déjà qu'il est un des plus grands réalisateurs, l'équivalent de Pasolini. Les deux œuvres se rapprochent par beaucoup d'aspects.
      6 mars 2016 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré @Thomaschry Tu oublies un peu vite Fassbinder, que je préfère encore à Oshima et Pasolini que tu cites à raison. Comme eux, il a su à la fois poser un regard impitoyable sur son pays et l'élargir à des thématiques plus universelles et de grands récits. Fassbinder-Oshima-Pasolini : voilà une jolie triade tiens !
      6 mars 2016 Voir la discussion...
  • kamwatka
    (à propos de La Pendaison)
    Sa note :
    La Pendaison “ Par un procédé parfois brouillon, Oshima, maître subversif, dénonce avec force l'amnésie japonaise des crimes de guerre et la peine de mort. ” — kamwatka 16 avril 2015
    Commenter
  • FireNoFire
    (à propos de La Pendaison)
    Sa note :
    La Pendaison “ Une tentative de mort palliative, la peine pour seule fin. La rédemption au bout du tunnel après rétrospective du passé, faut-il y croire ?. ” — FireNoFire 27 juillet 2015
    Commenter
  • Pussycat
    (à propos de La Pendaison)
    Sa note :
    La Pendaison “ D'une mise à mort avortée, Oshima livre un réquisitoire Kafkaïen contre la peine de mort mêlant docu et théâtralité absurde. ” — Pussycat 24 avril 2015
    Commenter
  • Sushi_Overdose
    (à propos de La Pendaison)
    Sa note :
    La Pendaison “ Malgré une hystérie parfois plombante, Nagisa Oshima compose un impressionnant et lyrique argumentaire contre la peine de mort. Virulent. ” — Sushi_Overdose 12 mars 2015
    Commenter
  • Barbey
    (à propos de La Pendaison)
    Sa note :
    La Pendaison “ La fougueuse révolte d'Oshima finit par balayer les tours didactiques plombants que prend trop souvent cette pendaison. R is for Revolution. ” — Barbey 4 avril 2015
    Commenter
  • LeBlogDuCinema
    (à propos de La Pendaison)
    Sa note :
    La Pendaison “ LA PENDAISON convoque un nombre incroyable de genres et de thèmes ! À la fois minimaliste, inventif, stimulant, indéchiffrable… Du génie. ” — LeBlogDuCinema 30 avril 2015
    Commenter
  • onurb5
    (à propos de La Pendaison)
    Sa note :
    La Pendaison “ Reste plus qu'à acheter un bouquin pour comprendre ce qu'il a voulu dire et un autre sur pourquoi il le dit comme ça et un autre pour... ” — onurb5 14 avril 2016
    Commenter
Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -