La vie à l'envers
(1964)
un film de
87% Taux de satisfaction
La vie à l'envers

La vie à l'envers

(1964)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 87%
  • 10 notes
  • 3,60 moyenne

Micro-critique star (Zepequeno) :
Zepequeno
(à propos de La vie à l'envers)
Sa note :
La vie à l'envers “ Charles Denner, ce n'était pas "L'Homme qui aimait les femmes", c'était l'homme qui aimait la solitude. ” — Zepequeno 30 septembre 2016
Commenter
  • cath44
    (à propos de La vie à l'envers)
    Sa note :
    La vie à l'envers “ Dans l’espace de l’ordinaire, libéré des entraves de la raison, l’étrange félicité de la folie à l’envers. Vertige de la solitude ” — cath44 10 octobre 2016
    1 commentaire
    • cath44
      commentaire modéré Pour moi le film décrit une entrée progressive dans la "psychose" mais c'est ici une folie qui m'apparaît bien " douce" (une plongée dans une forme de félicité , où le personnage découvre alors en lui même, au coeur de son isolement du monde, d'autres émotions et sensations, un vertige où il délaisse et entraîne l'autre ...Pour moi, cette perception de la folie comme "liberté" intérieure vis à vis de la société consumériste, est un peu réductrice ...à l'époque cela renvoie à la manière de penser "la folie"(’antipsychiatrie) où l'on ne considère la folie que comme résultante de la société et de l'économie et le "fou" , est considéré comme celui qui est libre, et a une certaine vérité sur l’existence et accède ainsi à une forme de désaliénation ..Ce n'en est qu'un des aspects et l'on sait que ce n'est pas le cas, la maladie mentale est avant tout une souffrance ....pour ceux qui la vivent .
      10 octobre 2016 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de La vie à l'envers)
    Sa note :
    La vie à l'envers “ Jacques voit soudain sa vie comme une comédie‚ une réflexion subtile sur la solitude et la liberté‚ d'une force poétique indiscutable ! ” — georges.b1 28 février 2016
    Commenter
  • Zepequeno
    (à propos de La vie à l'envers)
    Sa note :
    La vie à l'envers “ Charles Denner, ce n'était pas "L'Homme qui aimait les femmes", c'était l'homme qui aimait la solitude. ” — Zepequeno 30 septembre 2016
    Commenter
Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -