Le Bûcher des vanités
(1990)
un film de
Satisfaction communauté 33%
Le Bûcher des vanités

Le Bûcher des vanités

(1990)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 33%
  • 339 notes
  • 558 veulent le voir

Micro-critique star (blacktide) :
blacktide
Sa note :
Le Bûcher des vanités “ A la cynique erreur de direction, BdP n’en retranscrit que d’éclatantes miettes : écrire la déchéance pour tirer sur la folie des grandeurs. ” — blacktide 25 mai 2017
9 commentaires
  • blacktide
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ A la cynique erreur de direction, BdP n’en retranscrit que d’éclatantes miettes : écrire la déchéance pour tirer sur la folie des grandeurs. ” — blacktide 25 mai 2017
    9 commentaires
    • blacktide
      commentaire modéré @Joe_Shelby Justement, le dernier film que je n'ai pas encore vu de la filmographie de De Palma c'est L'esprit de Caïn. Et je dois encore revoir L'impasse, probablement ce week end ;-)
      26 mai 2017 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @blacktide j'avais nettement préféré le livre. Sinon, je trouve que le film relate bien la question de la vanité , dans son sens premier venant de "vanus" « signifiant « vain » , inutile et illusoire. .Mais comme il est mentionné dans le titre "des vanaités" , cela peut faire allusion à ce qu'on appelle " les « Vanités » des oeuvres d'art , peinture, sculpture représentant un crâne humain, qui nous rappellent que nous sommes mortels et que notre vie s'achèvera un jour. Exemple https://bibliotheque...orie-vanite-jpg.jpeg
      26 mai 2017 Voir la discussion...
    • blacktide
      commentaire modéré @cath44 Oui, j'avais lu ton commentaire sous ta MC ;-) Justement cette description des "Vanités" correspond parfaitement au parcours du personnage de Tom Hanks, au départ se considérant lui-même comme un intouchable puis prenant conscience qu'il n'est qu'un homme comme un autre, victime de la société et pouvant se retrouver derrière les barreaux...
      26 mai 2017 Voir la discussion...
  • moviesgeek
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Tout le monde est venu chercher son gros chèque auprès de tonton De Palma, histoire trop alambiquée, malgrès des prouesses de réalisations ” — moviesgeek 26 février 2015
    9 commentaires
  • Joe_Shelby
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Vaste mascarade de faux semblants teintée de sourires hypocrites, De Palma exacerbe la satire du pouvoir abusant de contre-plongées nauséeux ” — Joe_Shelby 7 avril 2016
    Commenter
  • DaleCoop
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Encore un nouveau virage, politique cette fois, où BdP, écrasé par les thèmes qu'il aborde, offre un comédie satirique honorable. Mésestimé. ” — DaleCoop 18 avril 2016
    Commenter
  • georges.b1
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Sublime roman de TW dont le film n’a ni la démesure ni le sens du tragique‚ reste une farce cinglante, caricaturale sauvée par son casting ! ” — georges.b1 2 juillet 2015
    Commenter
  • cath44
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “  Portrait iconoclaste de la société du pouvoir et de l'argent.La descente aux enfers d'un golden boy évoque le sens premier du mot vanité!  ” — cath44 26 octobre 2013
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Le mot vanité vient du mot latin « vanitas » de « vanus » signifiant « vain » (ce qui est vide, inutile , illusoire) En arts plastiques, les « Vanités » sont des œuvres des allégories ( crâne, sablier, fleurs fanées) qui nous rappellent que nous sommes mortels et que notre vie s'achèvera un jour.
      26 octobre 2013 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 l'étymologie du mot nous donne effectivement un résumé saisissant du film.
      26 février 2015 Voir la discussion...
  • Mugiwara
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Petite comédie cynique et grotesque sur les dérives des médias,de la finance et de la justice... Le trio d'acteurs en fait des tonnes !!! ” — Mugiwara 21 juin 2015
    1 commentaire
  • TrueCine
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ De Palma critique le monde des Finances, de la justice, de la Politique et des médias. Ça fait beaucoup mais ça reste passionnant. ” — TrueCine 19 octobre 2014
    2 commentaires
    • Polo42
      commentaire modéré Alors ? Le Meilleur rôle de Tom Hanks ? :p
      19 octobre 2014 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré non^^ je l'ai pas trouvé génial dans celui-là
      19 octobre 2014 Voir la discussion...
  • Marin
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Le mensonge pour honorer la justice, la vilenie pour faire triompher l'innocent : la caméra de De Palma s'arme d'un cynisme jouissif. ” — Marin 17 octobre 2014
    1 commentaire
    • Marin
      commentaire modéré Je l'ai vu sans savoir qu'il était aussi mal-aimé. C'était d'ailleurs mon premier De Palma (peut-être pour ça que j'ai autant aimé). Mais j'adore cette grossièreté dont il fait volontairement preuve pour servir le cynisme de son film.
      1 octobre 2015 Voir la discussion...
  • Kraya
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Je n'en retiendrai qu'une chose, c'est que faire un film pareil aujourd'hui serait impensable. ” — Kraya 18 août 2013
    5 commentaires
    • Kraya
      commentaire modéré A l'inverse, s'il fallait faire un film pareil aujourd'hui en France, ça serait l'opposition entre un méchant capitaliste Blanc de droite et donc raciste, qui a renversé un gentil Africain, et pendant tout le film une gentille journaliste chercherait à prouver que c'est le méchant riche qui est coupable, on mettrait les familles accablées à l'honneur. Deux fins possibles: le méchant capitaloraciste vient parler au mec qu'il a renversé à l'hôpital, se noue d'amitié et apprend la vie ("tous les Noirs ne sont pas mauvais" - imagine le duo Sy/Cluzet, ça serait parfait). Ou bien la rédemption de la race Blanche viendrait à travers la journaliste, un petit bout de femme de 30 ans qui mange de la corne de gazelle tous les samedi au centre social de son quartier, et qui va réussir à enregistrer le méchant Blanc en train de faire une déclaration comme quoi de toute façon la vie d'un Noir vaut pas tripette qui lui vaudrait d'être condamné sous les applaudissements le lendemain, façon Bûcher des Vanités inversé.
      19 août 2013 Voir la discussion...
    • musashi1970
      commentaire modéré Oui je suis bien d'accors avec toi, les States sont devenus tellement frileux et politiquement correct que ce type de propos paraîtrait bien extravagants maintenant.... Ha on vit une époque de faux semblants et de consensualité, ... Bref, le ciné US manque de couilles en ce moment et nous casse les pieds avec ses films de super-héros à la noix.....
      Et en France, on aime pas le Golden Boys de toute façon. (Golden Boys: Raccourci pratique utilisé dans les 80's pour qualifier un blanc ambitieux qui gravie les échelles du succès... mais c'est plus long à expliquer en français...). En France, on fais des films que sur des loosers qui essaye d'atteindre un but utopique à la con qu'il n'atteindront jamais ou alors à la fin ils meurent alors, ...
      Ou je schématise un peu, mais pas tant que ca finalement.....
      19 août 2013 Voir la discussion...
    • Kraya
      commentaire modéré Les films US ne sont peut-être pas terriblement engagés, mais ça n'est pas forcément ce que je recherche au cinéma. Le cinéma français je le connais plutôt mal finalement, mais j'imagine bien ce que tu décris.
      19 août 2013 Voir la discussion...
  • gillou107
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ pas aussi sombre que le livre , reste une etude de caracteres et de societe bien faite . ” — gillou107 7 septembre 2016
    Commenter
  • Cypri3n
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Mordante satire du monde de la justice où chacun se repaît de la misère d'autrui. De Palma s'amuse en y glissant ses gimmicks. Divertissant. ” — Cypri3n 21 mars 2014
    Commenter
  • EdouardS
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ De Palma porte un regard méprisant et moralisateur sur ses marionnettes vulgaires, sans oublier de faire n'importe quoi avec sa caméra. ” — EdouardS 1 août 2013
    Commenter
  • wham1978
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Film bordélique. De Palma ne semble rien savoir en faire, alors il se fait plaisir pour le meilleur et, souvent, pour le pire. ” — wham1978 22 septembre 2013
    Commenter
  • Torrebenn
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Hanks s'abaisse au médiocre niveau d'une histoire sans intérêt, même remarque pour Freeman déclamant un "I have a dream" de café du commerce ” — Torrebenn 1 février 2012
    1 commentaire
    • Lyncher
      commentaire modéré Exactement ça, j'ai trouvé ce film incroyablement grotesque.
      12 juin 2013 Voir la discussion...
  • Piwi
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Le Bûcher des vanités mériterait d'être réhabilité. Au moins pour sa modernité et sa critique pertinente des administrations et des élites. ” — Piwi 22 mars 2017
    Commenter
  • P0lo
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Comédie sur fond de critique de la société et pouvoir de l'argent et du monde des médias. Se laisse regarder, sans plus. ” — P0lo 23 avril 2016
    Commenter
  • sullivan
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Scénario faiblard. Ton trop farceur pour que la critique porte. Et réciproquement. Demeure le style Palma et les 2nds rôles de nympho-women ” — sullivan 1 juillet 2016
    1 commentaire
  • IMtheRookie
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Le génie et le style de De Palma ne transpercent cette oeuvre grossière et convenue qu'en de très rares moments. Triste à voir. ” — IMtheRookie 28 octobre 2013
    Commenter
  • elge
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Pour beaucoup cette farce irionique sied mal à la satire. Il me semble que l’ambiguïté à la Wilder est à la fois réjouissante et terrifiante ” — elge 22 septembre 2014
    Commenter
  • spider19
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ De Palma envoie au bûcher les racistes et montre comment certaines personnes profitent de la situation pour trouver le succès. ” — spider19 4 mars 2014
    Commenter
  • sgabedou
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Une histoire affligeante et un surjeu constant, le tout enrobé par la caméra de De Palma. Ça peut sans problème finir dans la cheminée. ” — sgabedou 20 décembre 2015
    Commenter
  • zglub215
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ L'énergie fielleuse de cette tragédie bouffonne,sa mise en scène outrancière,son casting en rupture l'emportent pour moi sur tout le reste ” — zglub215 25 septembre 2011
    Commenter
  • musashi1970
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Le roman de Tom Wolfe est grinçant, sans concession et magistral. De Palma n'arrive pas à nous refaire vivre le destin tragique de Mc Coy ” — musashi1970 5 août 2013
    Commenter
  • Altoy
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ C'est le De Palma de Greetings qui rempile avec son humour insolent bien au service d'une satire de la justice. Au delà du bien et du mal. ” — Altoy 14 septembre 2014
    Commenter
  • Flol
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Drôle, acide, ironique et formellement brillant (cette ouverture !). Dommage que De Palma tombe parfois dans le piège du grotesque. ” — Flol 29 novembre 2014
    Commenter
  • j_lepavous
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Pire qu'un mauvais épisode de New York Unité Spéciale. ” — j_lepavous 16 juin 2013
    Commenter
  • Gattaca
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ "Le bûcher des vanités" est aussi brûlant qu'un glaçon. Bavard, creux, daté, surjoué, n'en jetez plus, la coupe est pleine !!! ” — Gattaca 20 décembre 2015
    Commenter
  • JackSpret
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Une valse des pantins magistrale qui doit autant à l'investissement des acteurs qu'au cynisme incroyable de son intrigue. ” — JackSpret 26 septembre 2013
    Commenter
  • MeDiT
    Sa note :
    Le Bûcher des vanités “ Un plan séquence d'introduction vraiment génial, la maitrise de De Palma dans la descente aux enfers sous forme de comédie. 4 ” — MeDiT 11 septembre 2011
    Commenter

Casting de Le Bûcher des vanités

Infos sur Le Bûcher des vanités

Réalisé par Brian De Palma
Écrit par Michael Cristofer


États-Unis - 2h06 - Drame, Comédie
Titre original : The Bonfire of the Vanities
Sortie le 13 mars 1991

Synopsis

Marié, séduisant et ambitieux, le jeune Sherman McCoy gagne des millions à la Bourse, possède un magnifique appartement sur Park Avenue, en plein coeur de Manhattan, et se délasse en compagnie de sa ravissante maîtresse, Maria. Un jour, une stupide erreur d'aiguillage sur l'autoroute les conduit dans le Bronx. Une altercation avec deux jeunes Noirs, un démarrage en trombe, un choc sourd sous la voiture et la vie bien ordonnée de Sherman bascule brusquement dans l'angoisse. Peter Fallow, un journaliste en mal de scoop, s'empare de l'affaire et dénonce, sans la moindre preuve, une agression raciste. Un procureur ambitieux lui emboîte le pas...

Films similaires à Le Bûcher des vanités

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -