Le Cheval de Turin
(2011)
un film de et
77% Taux de satisfaction
Le Cheval de Turin Bande-annonce

Le Cheval de Turin

(2011)
un film de et
Ce qu'en pense la communauté
  • 77%
  • 120 notes
  • 3,77 moyenne

Micro-critique star (Martinet) :
Martinet
(à propos de Le Cheval de Turin)
Sa note :
Le Cheval de Turin “ Chant du cygne de Béla Tarr, où l'éternel retour du même prend tragiquement fin. Reste la beauté pure, les ruines d'un combat avec la nuit. ” — Martinet 5 janvier 2014
3 commentaires
  • kimmylenem
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Quand se profile le crépuscule de nos idoles... Que nous reste-t-il ? La désolation est totale. ” — kimmylenem 3 avril 2014
    99 commentaires
    • CYHSY
      commentaire modéré Chacun son truc. Pour certains c'est la lavande.
      9 avril 2014 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré Bon. Un bol de cacahuètes fera l'affaire je pense.
      9 avril 2014 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré ouais tu peux prendre des ccacahuètes si tu veux, mais surtout de la sauce barbuc' et des brochettes. Quelqu'un s'occupe de la tiz ? Ricard ?
      14 avril 2014 Voir la discussion...
  • JoChapeau
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Un film dépressif et désespéré, où les animaux sont mieux considérés que les humains. On y sent le dégoût de tout, mais c'est fascinant. ” — JoChapeau 5 décembre 2011
    24 commentaires
    • zephsk
      commentaire modéré Je te rejoins sur la manipulation au cinéma.
      Cela étant, je suis allé faire un tour sur Moshi Moshi Ciné et je n'ai vu nulle part les propos que tu prêtes aux critiques sur Haneke.
      Il n'est jamais question de "morale" (ni même du concept de manipulation que j'ai évoqué d'ailleurs) mais parfois de l'empreinte rhétorique et de la mise en exergue de l'aspect théorique.
      En ce qui me concerne, pour le peu que j'en ai vu, je ne discerne pas de "vision du monde" commune aux deux réalisateurs.
      Je ne perçois d'ailleurs pas du tout une "vision du monde", mais des œuvres singulières, avec des histoires et des personnages particuliers.
      J'ai par ailleurs un ressenti parfaitement différent face à leurs films.
      Je les distinguerais même absolument, essentiellement sur l'importance accordée au respect d'une trame narrative chez Haneke et l'aspect ludique et/ou démonstratif de son cinéma, absents chez Tarr, entre autres oppositions franches de forme et de fond.
      7 décembre 2011 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré Mate Satantango et tu comprendras ce que je veux dire... mais bon je veux pas rentrer dans cette comparaison (j'avoue c'est quelque part un mauvais exemple), mais c'est plus pour parler de la "responsabilité" au cinéma que certains aiment prôner comme jugement critique et morale sur certains films alors que chez d'autres, c'est absent.
      Et je trouve Tarr parfois bien démonstratif... on voit très bien ce qu'il veut montrer, et les intentions sont parfois bien placardées derrière la poésie qui peut s'en dégager. Mais c'est un autre sujet.
      7 décembre 2011 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré Oui, je dois admettre que je brasse un peu l'air en parlant de Bela Tarr alors que je n'ai vu qu'un film de lui ^^.
      Et je te rejoins également sur l'aspect agaçant du moralisme de certains spectateurs/critiques, bien que le "deux poids deux mesures" (la mauvaise foi ?) que tu évoques me semble être un trait qui nous affecte tous un jour ou l'autre. ^^
      7 décembre 2011 Voir la discussion...
  • IMtheRookie
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Une séquence d'ouverture sublime, une belle idée sur la précarité de la lumière, des pommes de terre et beaucoup, beaucoup de vent. ” — IMtheRookie 25 octobre 2011
    18 commentaires
    • zephsk
      commentaire modéré Ouais, ouais ouais.
      Le passage obligé des cinéphiles, c'est la rue du 1er film, à Lyon.
      Mon pays !
      Paris, c'est pour le tourisme et la Cinémathèque.
      27 décembre 2011 Voir la discussion...
    • JoChapeau
      commentaire modéré Moi je l'aime beaucoup la rue Champollion et ses trois cinés mais j'en peux plus des gens qui la peuplent.
      27 décembre 2011 Voir la discussion...
    • stillMargotte
      commentaire modéré Totalement d'accord, pour une fois...
      1 septembre 2012 Voir la discussion...
  • Martinet
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Chant du cygne de Béla Tarr, où l'éternel retour du même prend tragiquement fin. Reste la beauté pure, les ruines d'un combat avec la nuit. ” — Martinet 5 janvier 2014
    3 commentaires
  • Apocalypse12
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Ballet venteux orchestré par Tarr avec minutie et précision. Les mots fuient les images et laissent place au pessimisme et à la désolation. ” — Apocalypse12 23 août 2013
    Commenter
  • juliendg
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “                                                                                                                                             ” — juliendg 10 janvier 2012
    7 commentaires
  • Airone
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Entre inertie et ineptie de l'Être, le souffle d'Igitur inhibe l'éternel retour. Dieu est mort mais, géant, un cheval témoigne du néant. ” — Airone 4 novembre 2015
    Commenter
  • marivaudage
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Crépusculaire, ardu, hypnotique et magnifique : Le Cheval de Turin est le chef-d'oeuvre sur la fin du monde vu du bout du monde ” — marivaudage 9 août 2011
    Commenter
  • Hadewijch
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Lundi, des patates. Mardi, des patates Mercredi, des patates. Jeudi, des patates. Vendredi, des patates. Samedi, des patates aussi... ” — Hadewijch 23 août 2014
    3 commentaires
    • spider19
      commentaire modéré la vie quotidienne n'est qu'un enchaînement de péripéties qui se rejoignent ou les aléas de la vie bousculent notre vie
      23 août 2014 Voir la discussion...
    • Hadewijch
      commentaire modéré @spider19 Je suis d'accord... Mais dans cette vie, on a une certitude absolue: demain, on mangera encore des patates...
      24 août 2014 Voir la discussion...
    • Hadewijch
      commentaire modéré Dans ce film, il y a beaucoup de scènes qui se répètent, avec souvent des changements (le puits qui est asséché, etc). Les scènes de patates sont les seules qui restent similaires: ils ne parlent pas, il mange vite et elle mange doucement. Il se brûle et souffle sur ses morceaux de patate, il met du sel, etc...
      24 août 2014 Voir la discussion...
  • petitCalimero
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Bela Tarr a enfin compris que son geste ne pouvait atteindre cette puissance ultime qu'en s'abandonnant totalement et radicalement au cinéma ” — petitCalimero 5 septembre 2013
    5 commentaires
    • petitCalimero
      commentaire modéré Je l'ai déjà raconté quelque part, peut etre sur ce site d'ailleurs, donc je risque de me répéter. Tout d'abord parce que j'avais pas encore vu Le Cheval de Turin, film que je fantasmais à chaque fois que je voyais un film de lui. Mais surtout parce que toute cette puissance est en germe dans ses films précédents, dont Le Tango de Satan. C'est comme si toute son oeuvre était une sorte de longue propédeutique à ce film-ci. Et donc Le Tango de Satan, pendant 4h, c'est du niveau du Cheval de Turin. Et puis dans le Tango, y a au moins 3 des plus grandes scèens de l'histoire du cinéma: la valse des vaches en intro, le sacrifice du chat, et le dernier trajet de la petite fille à l'aube.
      6 septembre 2013 Voir la discussion...
    • Nathanlemec
      commentaire modéré Ce que je ne comprends pas c'est que tu dis dans ta précision que tous ses films ont été une déception. Tu le parraine et tu réaffirme ici qu'il contient 3 des plus grandes scènes du cinéma. Je ne juge en aucun cas la valeur des films mais la cohérence de tes commentaires.
      6 septembre 2013 Voir la discussion...
    • petitCalimero
      commentaire modéré @nathanlemec Quand je dis qu'il s'agit de déceptions, c'est un luxe que je me permets, dans la mesure où Le Tango de Satan par exemple est une expérience inoubliable qui pendant ses deux premiers tiers relève à mes yeux d'un miracle de cinéma (ces trois séquences en témoigne allègrement). Et si le film m'a un poil déçu, ce n'est que parce que le dernier tiers, tout en restant formidablement intéressant, ne m'a pas paru maintenir l'ahurissante puissance de ce qui a précédé et qui m'a décidé dans le choix de mon parrainage.
      Quoiqu'il en soit, je ne pense sincèrement pas etre incohérent en écrivant que, malgré mes légères réserves, Le Tango de Satan témoigne de toute évidence d'une des expressions les plus hautes et les plus fortes du cinéma, et qu'avoir la possibilité de le parrainer sur ce site constitue pour moi un véritable honneur. (bon, si j'avais eu le courage d'en écrire une microcritique, j'aurais certainement choisi Tropical Malady, mais passons...)

      Et pour en revenir au cas du Cheval de Turin, il n'y a plus de "déception" dans la mesure où c'est juste sidérant du début à la fin (et je pense que c'est principalement lié au fait que cette fois-ci, à ma connaissance, il ne s'agit pas d'une adaptation littéraire, d'où ma micro-critique).
      24 septembre 2013 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ La fin du monde change de visage‚ de Tarkovski à Lars Von Trier‚ BT prophétise une avalanche d’intempéries‚ le lit de la douleur ! ” — georges.b1 23 octobre 2015
    1 commentaire
    • ianov
      commentaire modéré Très belle mc pour un film énorme!
      26 octobre 2015 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Partout transpire la nécessité, jusque dans l'acte de filmer qui sonde dans l'apparente répétition du quotidien, la reprise. Puis la mort. ” — zephsk 2 janvier 2012
    3 commentaires
  • axeltarride
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Une apocalypse à nous glacer le sang. On en sort terrasser, le souffle coupé par l’incroyable puissance d’évocation des plans-séquences! ” — axeltarride 7 juillet 2012
    3 commentaires
  • LeoL
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Le vent souffle... inlassablement, le cheval et l'Homme s’essoufflent... invariablement, puis s'éteignent... inévitablement. ” — LeoL 8 décembre 2011
    2 commentaires
  • psobkow
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ L'Armée des rompus poursuit sa descente triste et rigide. Tarr impose des états d'âme meurtrie, parfois sans égard à une éthique de l'image. ” — psobkow 6 janvier 2016
    1 commentaire
  • Sushi_Overdose
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ "Je crois qu'après avoir vu ça, on peut mourir tranquille." Thierry Roland, Coupe du monde 98. ” — Sushi_Overdose 30 décembre 2011
    Commenter
  • Cladthom
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Un film qui a du souffle. ” — Cladthom 23 juillet 2012
    1 commentaire
    • Cladthom
      commentaire modéré suis-je le seul à avoir pensé au Septième continent d'Haneke ? Même découpage en jours, répétition des gestes quotidiens, même trajectoire vers l'extinction, même sentiment désespéré (encore plus qu'Haneke, là c'est un pur film dépressif plus que nihiliste). C'est rare de voir un film aussi radical qui plonge à ce point au fond du gouffre. Livide.
      25 juillet 2012 Voir la discussion...
  • WillValmontcine
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ " J'embrasse les yeux du cheval que je croise à Turin. " Hubert-Félix Thiéfaine. ” — WillValmontcine 16 avril 2016
    1 commentaire
    • bredele
      commentaire modéré je ne l'ai toujours pas vu, mais que j'aime H.F.T
      16 avril 2016 Voir la discussion...
  • Francois_J
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Grand Art qui pêche par ce qui sera son issue fatale : la sécheresse. Le cheval, c'est Justine de Melancholia, il sait tout. ” — Francois_J 1 décembre 2011
    2 commentaires
  • Nathanlemec
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ L'Apocalypse a frappé, la lumière s'est éteinte,Bela Tarr peut enfin se retirer dans un ultime geste cinématographique sidérant et sublime.  ” — Nathanlemec 9 septembre 2013
    Commenter
  • Wildin
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ L'omniprésence du chaos dans l'absurde souffrance qu'est le quotidien. Oeuvre contre humnanisme ; Lyrisme épuré d'un nouveau genre. ” — Wildin 28 mars 2015
    Commenter
  • mos3n
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Béla Tarr nous fait ressentir les ultimes pulsations d'un monde éteint, maintenant devenu assoiffé d'ubiquité...perte d'un pan du 7ème art ! ” — mos3n 4 décembre 2011
    Commenter
  • Altoy
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ L'esprit nihiliste s'abat sur le monde comme ce vent incessant qui assèche les puits et qui éteint les feux. Le N&B rend toujours justice.  ” — Altoy 26 novembre 2013
    Commenter
  • CyberSpace
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Au crépuscule de sa carrière, Bela Tarr filme la fin d'un monde en cendres. L'expérience peut dérouter, elle n'en reste pas moins inouïe. ” — CyberSpace 24 février 2013
    Commenter
  • Thomaschry
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ La radicalité réfléchit la simplicité, l'âpreté misèreuse la pureté de l'humanité. Geste insensé, vents contraires, apocalypse silencieuse. ” — Thomaschry 12 septembre 2015
    Commenter
  • spider19
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Moralement il ne m'a pas pénétré, mais grâce à la finesse de ses plans séquences quelques soldats ont réussi à me pénétrer. ” — spider19 21 août 2013
    2 commentaires
    • Altoy
      commentaire modéré ça prête à confusion ces pénétrations et ces tentatives de pénétrations...
      21 août 2013 Voir la discussion...
    • spider19
      commentaire modéré Ouais, mais Je veux simplement faire écho à un autre cheval devenu poussiereux
      22 août 2013 Voir la discussion...
  • ricketpick
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Chef d'oeuvre absolu, Le Cheval de Turin est un monstre de mise en scène au regard total. Inexorable et radical. Tarr donne une leçon. ” — ricketpick 22 avril 2013
    Commenter
  • hugues.derolez
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Sidération (féconde) face à une rencontre mystique seulement évoquée. Cheval terrible, hommes abandonnés, puis tout s'éteint. ” — hugues.derolez 9 janvier 2012
    Commenter
  • TeddyDevisme
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Un film pessimiste, cruel et sensoriel car à l'approche de la fin de vie. Mais aussi un film hypnotique car l'image et le son ont le pouvoir ” — TeddyDevisme 22 juin 2013
    Commenter
  • RokuYon
    (à propos de Le Cheval de Turin)
    Sa note :
    Le Cheval de Turin “ Ainsi filma Bela Tarr. ” — RokuYon 14 février 2014
    1 commentaire
    • RokuYon
      commentaire modéré L’année 2011 était vraiment une putain de grande année!!!
      14 février 2014 Voir la discussion...
Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -