Le pays où rêvent les fourmis vertes
(1984)
un film de
56% Taux de satisfaction
Le pays où rêvent les fourmis vertes Bande-annonce

Le pays où rêvent les fourmis vertes

(1984)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 56%
  • 18 notes
  • 3,30 moyenne

Micro-critique star (Fildevo) :
Fildevo
Sa note :
Le pays où rêvent les fourmis vertes “ Temps du Rêve, Temps du réel. Derrière l'affrontement et les antagonismes culturels, Herzog pointe aussi avec malice ce qui nous rassemble. ” — Fildevo il y a 8 jours
Commenter
  • CyberSpace
    Sa note :
    Le pays où rêvent les fourmis vertes “ Une sérénité inhabituelle habite ce film, sans doute parce que la mythologie et le capitalisme sont ici renvoyés à leur statut d'illusions. ” — CyberSpace 4 septembre 2015
    Commenter
  • georges.b1
    Sa note :
    Le pays où rêvent les fourmis vertes “ La beauté du monde souillée par l’homme occidental‚ terre des ancêtres ou nouvel Eldorado pour l’uranium‚ H choisit son camp ! ” — georges.b1 1 juin 2016
    Commenter
  • Fildevo
    Sa note :
    Le pays où rêvent les fourmis vertes “ Temps du Rêve, Temps du réel. Derrière l'affrontement et les antagonismes culturels, Herzog pointe aussi avec malice ce qui nous rassemble. ” — Fildevo il y a 8 jours
    Commenter
  • ilmra
    Sa note :
    Le pays où rêvent les fourmis vertes “ Une lutte belle, digne, pacifique, patiente, coriace mais vaine pour défendre le Dreamland, mais le procès Mabo* ne faisait que commencer... ” — ilmra 11 février 2015
    3 commentaires
    • ilmra
      commentaire modéré http://www.gitpa.org...20JUSTICE%20MABO.htm Le procès Mabo est le premier qui ait été gagné par les Aborigène et qui rende caduque la notion de "terra nullius" qui, jusque là, permettait au "blancs" de nier les droits des Aborigènes sur leurs terres ancestrales... ce film montre le contexte, montre les graines qui commencent à pousser, les idées qui commencent à changer dans la tête de certains blancs... Dans la culture de certains peuples Aborigènes, les choses sont dans la terre, depuis toujours, sous forme de graines... et puis un jour elles poussent... comme ces fleurs du désert qui peuvent attendre la pluie pendant 10 ans... Cette vision des choses les aide parfois à accepter, à faire de la place à certaines nouveautés : les graines des rails du chemin de fer étaient dans la terre et attendaient leur moment... Dans le film, l'avion vert apparaît comme une graine qui a poussé plus grosse que d'habitude...
      11 février 2015 Voir la discussion...
    • ilmra
      commentaire modéré J'ai bien aimé le personnage de la petite vieille, blanche, qui veut qu'on retrouve son chien et à qui on raconte ses rêves... et les futurs pères qui rêvent dans la supérette... ça montre qu'il y a toujours eu des passerelles, des intersections entre des cultures qui ont pourtant tant de mal à se comprendre et à s'accepter... Les Occidentaux aussi ont leurs rêveurs avec leur sens des priorités qui semble si bizarre aux autres qui les qualifient de délirants. Bref, la fin de ce film peut sembler triste, mais ce n'est pas un échec, c'est une préparation de terrain...
      11 février 2015 Voir la discussion...
    • ilmra
      commentaire modéré Ce film que je voulais tant revoir se trouve, au moins sous forme d'extraits, dans les vidéos qui accompagnent les œuvres au Musée des Confluences, dans la salle d'expo permanente "Sociétés, le théâtre des hommes"... Super d'aller voir ces tableaux qui peuvent servir de titre de propriété sur certaines terres.
      14 février 2015 Voir la discussion...
  • Kikuchiyo
    Sa note :
    Le pays où rêvent les fourmis vertes “ Avec un calme tout aborigène, Herzog mesure le scandale jusqu'à son niveau le plus large - et purement visuel : l'encombrement du paysage. ” — Kikuchiyo 15 janvier 2015
    Commenter
  • Flol
    Sa note :
    Le pays où rêvent les fourmis vertes “ Un fascinant choc des civilisations filmé avec une étonnante douceur, et bercé par le son du didgeridoo et le Requiem de Gabriel Fauré. ” — Flol 12 décembre 2015
    Commenter
  • Barbey
    Sa note :
    Le pays où rêvent les fourmis vertes “ Le pays des fourmis vertes ressemble à "l'île de la fée" de Poe. Il y règne l'apaisement : le monde s'écroule alors tenons nous droit ! ” — Barbey 7 février 2016
    Commenter

Casting de Le pays où rêvent les fourmis vertes

Infos sur Le pays où rêvent les fourmis vertes

Réalisé par Werner Herzog

Australie, Allemagne - 1h40 - Documentaire
Titre original : Wo die grünen Ameisen träumen
Sortie le 12 décembre 1984
Compétition officielle au Festival de Cannes 1984

Synopsis

Dans une contrée désolée de l'Australie, deux tribus vivent a l'abri de la civilisation industrielle. Leur existence paisible se trouve brusquement menacée lorsqu'une société s'implante dans un de leurs lieux sacrés : Le Pays où rêvent les fourmis vertes...

Films similaires à Le pays où rêvent les fourmis vertes

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -