Y Télérama aime beaucoup
Le Point de non-retour
(1967)
un film de
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 83%
Le Point de non-retour Bande-annonce

Le Point de non-retour

(1967)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 83%
  • 150 notes
  • 82 veulent le voir

Micro-critique star (Ochazuke) :
Ochazuke
(à propos de Le Point de non-retour)
Sa note :
Le Point de non-retour “ L’odeur sanglante d’une revanche convoitée, le goût amer d’une vie flouée. Quand enrayer la spirale de cadavres jonchée ? Déroute de vacuité ” — Ochazuke 29 août 2018
Commenter
  • Ochazuke
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ L’odeur sanglante d’une revanche convoitée, le goût amer d’une vie flouée. Quand enrayer la spirale de cadavres jonchée ? Déroute de vacuité ” — Ochazuke 29 août 2018
    Commenter
  • Bosco
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Un film baroque à la sèche géométrie des trés modernes années 60. Scénario vasarélien où Walker est enfermé comme dans un ruban de Moebius. ” — Bosco 1 novembre 2017
    9 commentaires
    • Ochazuke
      commentaire modéré Jalousie de ma part ;) Je trouve que cette idée touche au processus même des ellipses du film et répétitions des scènes en miroir !
      29 août 2018 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré @Ochazuke Boorman passera à une esthétique carrément psychédélique-pop en 1973 dans Zardoz. il se ressaisira un peu par la suite. Excalibur (1981) est encore de lourde expressivité visuelle et auditive mais reste un film puissant qui a moins vieilli que le précédent. C'est curieux tout de même ce phénomène des époques qui en fonction du style adopté tiennent et passent intact au travers d'autres qui elles se sont périmées !
      29 août 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré C'est bien sa modernité qui m'a surpris une fois vu, je m'attendais à lire qu'il était des années 70. Par rapport à ce que j'ai pu voir des années 60 ces dernières semaines, ce fut presque choquant, des effets d'ellipses narratives aux seins presque dénudés, on sent une vraie envie de libération tant narrative que sur les plans moraux ou du cadrage... Il me manque de (re)voir Zardoz, vu enfant, 10 ans je crois, il m'en reste de drôles de vision et une incompréhension fascinante ! Merci de m'éclairer sur ce réalisateur, je ne le savais pas
      29 août 2018 Voir la discussion...
  • blacktide
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ A la psychique distorsion du Licence to île, rembourser l'obsession à bout portant pour catalyser l'impulsion sur un système à la ca(i)sse. ” — blacktide 4 mai 2018
    4 commentaires
    • blacktide
      commentaire modéré @Ochazuke Oui, bien sûr, j'ai voulu faire un jeu de mot avec Licence to Kill, mention attribuée à 007 entre autres, ce permis de tuer, habitant le personnage de Lee Marvin, et sa froideur/ son impulsion dans sa soif de vengeance. Et pourtant, il ne commettra aucun meurtre de sa propre main. Donc j'ai voulu altérer le mot "Kill" en le remplaçant par "île" pour faire un écho à Alcatraz, le motif de l'île revenant en boucle dans ce film, du début à sa fin. J'espère t'avoir éclairé ;-)
      4 mai 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré Oui je savais que j'étais en mode veille (pour ne pas voir la régence 007), je suis désolé et par contre tu m'éclaires bien sur ce concept d'île qui donne bien envie de le voir ! Merci Blacktide et très bien trouvé !
      4 mai 2018 Voir la discussion...
    • blacktide
      commentaire modéré @Ochazuke De rien ;-) Et oui, un film que je ne peux que te conseiller, ne serait-ce que pour cette performance habitée et classe de Lee Marvin, aussi tourmenté qu'impulsif, et pour cette mise en scène à la fois baroque (d'ailleurs, le film a forcément dû inspirer "John Wick") et déstructurée/ psychédélique. Et puis le propos de fond du film reste très intéressant et parfaitement ancré dans sa période: une société qui s'autodétruit (d'où le fait que Lee Marvin n'ait pas le besoin de tuer, au point de s'en prendre à un matelas), gangrenée par le capitalisme. Une seule réponse: We Blew It !
      4 mai 2018 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ "Ce genre de film s'avale comme un verre de gnole, mais si l'alcool est raide, pour une fois il n'est pas frelaté" ” — bredele 19 mars 2016
    3 commentaires
  • georges.b1
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Des effets abstraits‚ une mise en scène baroque qui orchestre le scénario‚ pour un thriller stylisé‚ un homme seul face au système ! ” — georges.b1 19 mai 2015
    Commenter
  • FreshBUZZ17
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Inspiré, Boorman signe un polar sensoriel à la limite de l'expérimental. Trop basique, Point Blank ne dépasse pas la simple curiosité. ” — FreshBUZZ17 7 avril 2016
    Commenter
  • Store
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ La beauté de la mise en scène éclaire Lee Marvin, glacial qui renaît dans la vengeance, fracassant polar, en tout point réussi.  ” — Store 10 septembre 2013
    Commenter
  • Gotrek
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Premier jet glacé, bien tenu mais trop engoncé. Une étape agréable, bien que peu mémorable, sur le chemin de la Délivrance. ” — Gotrek 3 septembre 2018
    3 commentaires
    • Gotrek
      commentaire modéré Allez je l'avoue, je suis un poil déçu. Je sais pas si c'est ma copie qui a mal vieilli, ou si c'est le film. Un peu trop mou, pas assez brutal (un comble au vu de la mise en scène qui privilégie justement les résolutions rapides et sans fioritures), le son est assez médiocre, la musique peu emballante...

      Bref, je voudrais bien une remastérisation s'il vous plait ^^
      3 septembre 2018 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Gotrek je suis assez d'accord avec toi, j'en attendais plus
      3 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Gotrek
      commentaire modéré @bredele A vrai dire on m'en a parlé comme d'un film d'action, ce qui peut expliquer mon (léger) désarroi.
      3 septembre 2018 Voir la discussion...
  • Gattaca
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Point Blank est un film graphique sensoriel impressionnant de créativité et d'ingéniosité marqué par la prestation glaciale de Lee Marvin ” — Gattaca 7 mai 2012
    Commenter
  • spider19
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Un homme prêt à tout pour atteindre son but, même jusqu'à arriver à un point de non-retour. ” — spider19 16 octobre 2017
    Commenter
  • Torrebenn
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Des deux Rocks, le plus inexpugnable n'est pas l'Alcatraz, mais bien Lee Marvin. ” — Torrebenn 13 décembre 2013
    Commenter
  • Jud
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Sublime mise en scène au service d'un polar racé et ambitieux au montage pertinent. La fin est à l'image de la qualité du scénario. ” — Jud 23 janvier 2013
    Commenter
  • rom50
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Sur le chemin qui mène au film noir, Boorman choisit le plus tortueux, risqué, et emprunté par peu de monde. La nouveauté a du bon ” — rom50 1 avril 2016
    Commenter
  • REDACTED
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Bien que manquant un peu de consistance, "Point blank" n'en demeure pas moins un beau polar zombiesque traversé d'étonnants pics formels. ” — REDACTED 23 novembre 2017
    Commenter
  • jenanaipa
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Violence sèche et inoxydable déterminisme d'un Marvin impérial sauve le film trop mal écrit et parfois à la limite du n'importe quoi. ” — jenanaipa 10 mars 2015
    Commenter
  • Fildevo
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Dans la ville fantômatique, Walker est déjà un "dead man walking". Atteignant le point de non-retour du mort-vivant, Walker tire à blanc. ” — Fildevo 3 janvier 2018
    Commenter
  • sgabedou
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Un film de vengeance original, graphique et qui n'a pas pris une ride, avec en prime Lee Marvin, monolithe charismatique que rien n'arrête. ” — sgabedou 6 mai 2012
    Commenter
  • gcapron
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Lee Marvin effraie plus qu'il ne tue, encaisse les coups sans les rendre et est habité par un magnétisme qui crée le chaos autour de lui ” — gcapron 27 juin 2017
    Commenter
  • Calino92
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Film noir très maniéré, esthétiquement réussi, un peu froid toutefois, avec des effets de montage dignes de Resnais. Lee Marvin magistral. ” — Calino92 21 avril 2018
    Commenter
  • Alx
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ C'est sec et acéré comme le visage de Lee Marvin; c'est réalisé par un immense John Boorman (il a fait moins bien après) et c'est à voir! ” — Alx 22 juillet 2011
    Commenter
  • gaugamelle
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Avec sa mise en scène et son montage clinique, Boorman signe un grand polar dans lequel l'immense Lee Marvin étale sa classe et son talent. ” — gaugamelle 23 avril 2015
    Commenter
  • Nathanlemec
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Superbe film néo-noir, Los Angeles est filmée dans une magnifique couleur moite. ” — Nathanlemec 16 juin 2013
    Commenter
  • Hedgehog
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Le polar qui a imposé J. Boorman, déstructuré, quasi psychédélique, et avec une violence brute incarnée par un impressionnant L. Marvin. ” — Hedgehog 17 avril 2018
    Commenter
  • fabior.denullepart
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Exécuté à bout portant, celui que l'on dit être mort, revient réclamé un dût. Organisés ou pas ils devront payer par le sang. ” — fabior.denullepart 6 septembre 2018
    Commenter
  • xzerep
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Dans la catégorie "moderne", Le Point n'a de cesse d'inspirer, guidant l'action comme un Terminator dans un Piège de cristal. Rien que ça. ” — xzerep 30 octobre 2018
    Commenter
  • thibaultd
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Quelques fulgurances visuelles impressionnantes pour l'époque, et c'est à peu près tout. Trop absconse, l'intrigue peine à captiver. ” — thibaultd 21 avril 2016
    Commenter
  • RomOkami
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Polar inspiré, sensitif à l'esthétisme soignée que traverse l'imposant L.Marvin, être implacable cherchant sa résurrection par la vengeance. ” — RomOkami 31 janvier 2013
    Commenter
  • gillou107
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ quand le polar se reinventait  ” — gillou107 30 décembre 2012
    Commenter
  • Sleuth
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Polar lent & sombre aux images sublimes porté par le charisme de Lee Marvin et la beauté d'Angie Dickinson. Efficace. ” — Sleuth 27 mars 2014
    Commenter
  • sylarn
    (à propos de Le Point de non-retour)
    Sa note :
    Le Point de non-retour “ Parcours implacable du tueur Marvin dans sa panoplie habituelle au sein d'1 narration désordonnée & psychédélique telle l'époque des 60's. ” — sylarn 16 avril 2018
    Commenter

Casting de Le Point de non-retour

Infos sur Le Point de non-retour

Réalisé par John Boorman
Écrit par Alexander Jacobs (I), David Newhouse, Rafe Newhouse et Donald E. Westlake


États-Unis - 1h32 - Drame, Film d'action, Thriller, Polar
Titre original : Point Blank
Sortie le 5 avril 1968

Synopsis

C'est pour le compte de son ami Reese que Walker, accompagné de sa femme, récupère dans la prison désaffectée d'Alcatraz un magot de 93 000 dollars. L'opération réussit. Reese abat Walker et emmène sa femme, qu'il convoitait depuis longtemps. Seulement Walker n'est pas mort et n'a de cesse de châtier Reese et ses complices.

Films similaires à Le Point de non-retour

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -