Y Télérama aime beaucoup
Les Amants diaboliques
(1942)
un film de
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 72%
Les Amants diaboliques

Les Amants diaboliques

(1942)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 72%
  • 80 notes
  • 165 veulent le voir

Micro-critique star (bredele) :
bredele
(à propos de Les Amants diaboliques)
Sa note :
Les Amants diaboliques “ Visconti ose sous le joug fasciste montrer une Italie misérable gangrené par le chômage avec en plus une histoire d'adultère. ” — bredele 17 mars 2016
5 commentaires
  • elge
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ "Néopératique", pas néoréaliste : abstrait, violent, extrême, révélant la vérité des êtres, lyrique, forcément lyrique. ” — elge 18 janvier 2014
    10 commentaires
    • elge
      commentaire modéré qui joue le rôle de ton avatar maintenant ? On dirait un peu Marian Marsh, mais je dois me tromper...
      18 janvier 2014 Voir la discussion...
    • Lolograhame
      commentaire modéré Fay Wray parce que j'ai regardé il y a quelques jours The Most Dangerous Game. Je ne sais plus si c'est toi qui avait parlé de Marian Marsh il y a quelques temps. Cette dernière a des traits de visage très actuels. Les cris de frayeur de Fay Wray dans le film que j'ai vus semblent tellement réels et pour le coup aussi assez inattendus.
      18 janvier 2014 Voir la discussion...
    • elge
      commentaire modéré Ah... Fay Wray !... je l'ai vue il y a peu dans "Masques de Cire" de Curtiz ... Elle y crie très bien aussi ! :-)
      18 janvier 2014 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ Au cœur d’une tragédie passionnelle, le destin attend au bord de la route. Néoréalisme d'une Italie Mussolinienne érodée par la misère . ” — cath44 7 mai 2017
    1 commentaire
    • cath44
      commentaire modéré "Le facteur sonne toujours deux fois", transposé sous l’ère Mussolinienne .L'Italie de Visconti est celle qui est rongée par la misère , le chômage... Il met en lumière le milieu populaire confronté à la désespérance niée par le pouvoir ...Il inaugure le néoréalisme.
      7 mai 2017 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ Visconti ose sous le joug fasciste montrer une Italie misérable gangrené par le chômage avec en plus une histoire d'adultère. ” — bredele 17 mars 2016
    5 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 Au début de mon inscription, j'en ai noté beaucoup (trop) il faut maintenant que je fasse leurs MC. Le problème étant que je les retrouve par hasard.
      17 mars 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @bredele je suis dans le même cas (j'avais fait une liste "MC retardataires" sauf que je ne la remplis pas ..... j'ai au moins 2000 films a micro critiquer, donc impossible ....
      17 mars 2016 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 oh mon Dieu ! Remarque, on ne risque pas de s'ennuyer!
      17 mars 2016 Voir la discussion...
  • jolafrite
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ Un histoire connue, un roman de gare qui s'étire. Mais ce va-et-vient du désir contient d'intenses moments de cinéma et de sensualité. ” — jolafrite 5 juillet 2015
    Commenter
  • Scronchh
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ Classique construction/chute d'une idylle criminelle, sublimée par une époustouflante modernité formelle ! ” — Scronchh 4 juillet 2015
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ Mélodrame noir sans porte ouverte sur un monde meilleur où le tragique ne naît pas du réalisme mais de la stylisation d'une certaine réalité ” — georges.b1 2 août 2011
    2 commentaires
    • huitetdemi
      commentaire modéré Exactement. Il y a une élégance accomplie (et pourtant c'est une de ses premières réalisation) de la mise en scène et du cadrage. Et malgré cette élégance (ou cause d'elle), le film possède une retenue esthétique qui crée cette noirceur que tu évoques.
      Nota bene : dommage pour le titre français.
      3 août 2011 Voir la discussion...
    • georges.b1
      commentaire modéré Oui. Film magnifique tout de même malgré son titre.
      3 août 2011 Voir la discussion...
  • Theus
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ Une évocation réaliste de l'Italie mussolinienne où la force érotique le dispute à un amour rude et sauvage ” — Theus 23 juin 2016
    Commenter
  • Torrebenn
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ On se demande quand même comment Visconti a bien pu faire passer la pilule aux autorités fascistes. Et si ça aussi était de la Résistance ? ” — Torrebenn 4 juillet 2013
    Commenter
  • Sleuth
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ Précurseur du néoréalisme, cette adaptation du facteur sonne toujours deux fois en pleine Italie fasciste est déjà un acte engagé. Essentiel ” — Sleuth 21 mars 2014
    Commenter
  • LEtranger
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ Essai sur la liberté d'une maîtrise formelle rare pour un premier film, l'amour vu comme une voie sans issue où sourd la fatalité. Grand. ” — LEtranger 7 novembre 2015
    Commenter
  • Barantsky
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ Et le néo-réalisme est né ! ” — Barantsky 27 mars 2015
    Commenter
  • marcelsoudain
    (à propos de Les Amants diaboliques)
    Sa note :
    Les Amants diaboliques “ Le problème, c'est qu'une fois avoir lu le livre, vu la version de Garnett, puis celle de Rafelson, il ne reste plus grand chose à savourer. ” — marcelsoudain 3 mai 2014
    Commenter

Casting de Les Amants diaboliques

Infos sur Les Amants diaboliques

Réalisé par Luchino Visconti

Italie - 2h14 - Drame
Titre original : Ossessione
Sortie le 16 mai 1943

Synopsis

Bragana tient un café-garage sur la route qui longe le Po. Gino, chômeur et vagabond, demande du travail à Bragana. D'abord méfiant, celui-ci le prend en amitié quand il découvre ses talents de mécanicien. Gino a d'autres talents et devient l'amant de la femme de Bragana, Giovanna. Très vite ils vont se débarrasser du mari gênant. Mais ce meurtre transformera leur passion en enfer.

Films similaires à Les Amants diaboliques

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -