Les assassins sont parmi nous
(1946)
81% Taux de satisfaction
Les assassins sont parmi nous

Les assassins sont parmi nous

(1946)
Ce qu'en pense la communauté
  • 81%
  • 18 notes
  • 3,39 moyenne

Micro-critique star (Val_R) :
Val_R
Sa note :
Les assassins sont parmi nous “ Réalité enjolivée, mais un passé lourd à porter. Quand la morale nous pilonne, peut-on espérer à des lendemains qui chantent ? ” — Val_R 21 mai 2015
10 commentaires
  • Val_R
    Sa note :
    Les assassins sont parmi nous “ Réalité enjolivée, mais un passé lourd à porter. Quand la morale nous pilonne, peut-on espérer à des lendemains qui chantent ? ” — Val_R 21 mai 2015
    10 commentaires
  • cath44
    Sa note :
    Les assassins sont parmi nous “ Ombres expressionnistes découpées sur les ruines d’un désastre. Réveil des monstres intimes du passé et encombrant bagage de la vengeance. ” — cath44 26 mai 2016
    1 commentaire
    • cath44
      commentaire modéré Je conseille vraiment ce film vu l'autre soir sur Arte (donc possible en replay) Un film qui fait penser au cinéma expressionniste qui s'est développé en Allemagne au début du XXe siècle. Un expressionnisme « Multiple et difficile à saisir »,sinon à le situer "par rapport à la peinture, au théâtre, à la poésie... »
      Esthétiquement, le film est une réussite avec une image , une photographie une lumière particulières (la première scène est d'une réelle beauté) On y voit les "vraies ruines" de Berlin (on est en 45 ) Un film sur la culpabilité et les souvenirs qui hantent.C'est aussi une histoire d'amour entre deux êtres si différents qui chacun cherchent à se reconstruire ; l'un avec la vengeance et l'autre avec l'espoir d'une vie meilleure où l'avenir est plus important que le passé.Il s'agit du premier film de l'après-guerre, projeté le 15 octobre 1946 à Berlin. Didactique il répond à certains objectifs comme de mettre les Allemands face à leur culpabilité et à souligner que c'est à la justice de décider que faire des criminels de guerre. C'est le seul réalisateur qui a traité en profondeur la question des crimes de guerre, de la culpabilité et de la conscience, il a obtenu un succès extraordinaire avec ce film.
      26 mai 2016 Voir la discussion...
  • fabs8
    Sa note :
    Les assassins sont parmi nous “ Les ruines sont encore chaude dans un Berlin devenu cimetière. Dilemme précurseur, tiraillement entre l'oubli et l'expiation des fautes. ” — fabs8 26 mai 2016
    4 commentaires
    • fabs8
      commentaire modéré @cath44 Oui, la musique est superbe. Et vous avez raison, c'est fou ce sujet des contraires, incroyablement en avance sur son temps. Par contre ici, c'est tout de même de la franche propagande...;)
      26 mai 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @fabs8 oui mais comme je l'expliquais dans le commentaire que j'ai fait , c'est qu'il devait avoir un rôle didactique ( le studio qui l'a produit était en partie dirigé par des communistes qui avaient pour but d'informer (inculquer? )les spectateurs , la jeunesse surtout à la démocratie...Le cinéaste Wolfgang Staudte est le seul qui ait traité tout de suite après la guerre en Allemagne la question des crimes de guerre, de la culpabilité et de la conscience, du rôle aussi de la justice par rapport aux bourreaux .
      26 mai 2016 Voir la discussion...
    • fabs8
      commentaire modéré @cath44 Oui c'est incroyable. Et on voit qu'il faut recommencer aujourd'hui pour les jeunes allemands, puisque beaucoup de réussites actuelles s'intéressent au sujet
      26 mai 2016 Voir la discussion...
  • georges.b1
    Sa note :
    Les assassins sont parmi nous “ 1er film d'après-guerre, S nous montre le réalisme sobre et froid d’un monde totalement désorienté‚ une réussite digne de l’expressionnisme! ” — georges.b1 23 mai 2016
    1 commentaire
  • jolafrite
    Sa note :
    Les assassins sont parmi nous “ Un peu de fumée et un jeu d'échecs devient un champ de bataille. Un peu de fiction et la fable devient le programme de la réconciliation. ” — jolafrite 12 juin 2016
    Commenter
  • Stitchounet
    Sa note :
    Les assassins sont parmi nous “ Premier film allemand de l'après-guerre et le premier film de ruines "Trümmerfilm". ” — Stitchounet 24 septembre 2014
    Commenter
  • zagreus
    Sa note :
    Les assassins sont parmi nous “ Si une ville en ruine met du temps à se rebâtir, les Hommes y parviennent encore moins vite ” — zagreus 26 septembre 2016
    Commenter
  • recordvida
    Sa note :
    Les assassins sont parmi nous “ Sur les ruines de la WWII, ce film nous transporte dans la componction d'un médecin traumatisé. La dramaturgie est excellemment construite. ” — recordvida 23 mai 2016
    Commenter
  • Breezy
    Sa note :
    Les assassins sont parmi nous “ Curiosité historique indéniable, vibrante dans sa façon de traduire l'immédiateté du traumatisme, mais ternie par une conduite simpliste. ” — Breezy 13 septembre 2016
    Commenter
  • Jonhkebab
    Sa note :
    Les assassins sont parmi nous “ Un sujet fort et une dénonciation couillue pour l'époque mais sa réalisation datée et caricaturale en limite la force aujourd'hui... ” — Jonhkebab 7 juillet 2016
    Commenter

Casting de Les assassins sont parmi nous

Infos sur Les assassins sont parmi nous

Réalisé par Wolfgang Staudte et Hans Heinrich
Écrit par Wolfgang Staudte


Allemagne - 1h25 - Drame
Titre original : Die Mörder sind unter uns
Sortie le 14 octobre 1946

Synopsis

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, Suzane Wallner retourne chez elle à Berlin. Elle vient de passer plusieurs années dans un camp de concentration. Arrivée dans son appartement, elle découvre qu'un homme y habite déjà. il s'agit du docteur Hans, devenue dépressif et alcoolique à cause de la guerre. Peu à peu, va s'instaurer entre ces deux êtres blessés une relation amoureuse.

Films similaires à Les assassins sont parmi nous

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -