T Télérama aime un peu
Nymphomaniac : Volume 2
(2013)
un film de
Télérama aime un peu T
Satisfaction communauté 55%
Nymphomaniac : Volume 2 Bande-annonce

Nymphomaniac : Volume 2

(2013)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 55%
  • 812 notes
  • 162 veulent le voir

Micro-critique star (lebateausobre) :
lebateausobre
Sa note :
Nymphomaniac : Volume 2 “ Nymphomaniac, éducation désentimentale, où romanesque et dialectique accouchent d'un fœtus monstrueux : le Moi, seul, errant, face au Reste. ” — lebateausobre 24 janvier 2014
2 commentaires
  • JoChapeau
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Parfois très beau, avec des irruptions de poésie, balayées par une conclusion qui renvoie le film aux égouts. Enorme gâchis.  ” — JoChapeau 9 février 2014
    45 commentaires
    • JoChapeau
      commentaire modéré très intelligent
      2 mai 2014 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré ça vous a pas excité quand la gamine tète le sein de charlotte gainsbourg là ? Moi un peu.
      2 mai 2014 Voir la discussion...
    • JoChapeau
      commentaire modéré déjà oublié. par contre je me souviens nettement de n'avoir ressenti aucune excitation à aucun moment.
      3 mai 2014 Voir la discussion...
  • itachi
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ La femme est un roseau pensant. L'adage pascalien résonne ici, elle plie, ne rompt pas mais franchit fatalement sa limite d'élasticité... ” — itachi 29 décembre 2014
    19 commentaires
  • lebateausobre
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Nymphomaniac, éducation désentimentale, où romanesque et dialectique accouchent d'un fœtus monstrueux : le Moi, seul, errant, face au Reste. ” — lebateausobre 24 janvier 2014
    2 commentaires
  • REDACTED
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Le bouton nœud, après s'être amusé de sa bite malicieuse, dégaine son phallus pendouillant. Il est temps de se retirer, pauvre Nymphomaniac. ” — REDACTED 9 mai 2014
    21 commentaires
    • REDACTED
      commentaire modéré J'en doute pas. De même, pour la nuit. J'espère croiser Charlotte et Stacy dans un de mes rêves. Enfin non. Oh...je sais plus.
      9 mai 2014 Voir la discussion...
    • adieuauxfilms
      commentaire modéré Et dieu envoya @redacted le roi de la dialectique, celui qui te prend n'importe quoi et te le défonce à coups de phrases mirifiques et étourdissantes.
      20 mai 2014 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré Arrête, je commence à être excité. N'en fais pas trop non plus, je suis très sensible. Mais c'est gentil quand même.
      20 mai 2014 Voir la discussion...
  • chloeeee
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Le misanthrope anonyme retourne et encule tous ces hypocrites sans 2nd degré. Le film le plus drôle de LVT. Désir et solitude, même combat. ” — chloeeee 1 février 2014
    7 commentaires
    • adieuauxfilms
      commentaire modéré mais n'importe quoi ! Au contraire v.trier abandonne l'humour ( douteux ) du vol. 1 pour se concenter sur la psychologie. les idiots est plus caustique
      3 février 2014 Voir la discussion...
    • djaevel
      commentaire modéré Il y a définitivement beaucoup d'humour dans ce deuxième volet. La scène des cuillères ou encore le trio avec les deux blacks sont à crever de rire. Sans compter l'auto-dérision bienvenue de LVT
      4 février 2014 Voir la discussion...
    • Cyrkor
      commentaire modéré Du faux dialogue, on passe au soliloque misanthrope ennuyeux. De la pseudo-métaphysique, on échoue dans la merde raciste et antisémite, sous couvert de bons mots qui hérissent le bourgeois. Juste lamentaaable !!!
      6 février 2014 Voir la discussion...
  • Attrianera
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Dissection implacable des ravages de l'addiction. Sexe: paravent sordide pour une vie de solitude. ” — Attrianera 15 janvier 2017
    9 commentaires
    • Attrianera
      commentaire modéré En ce qui concerne les jeux de mots j'ai vu les deux opus de Nymphomaniac en une nuit donc plus grand chose ne me choque.
      15 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Attrianera La fin du film (avant son prologue chaotique) nous montre une Jo en pleine reconsidération d'elle même. Elle est passée à côté de sa vie à cause de cette addiction qu'elle subissait mais qu'elle faisait aussi subir aux autres. Le sexe finit par la dégoûter totalement. Elle est persuadée être une mauvaise personne qui détruit tout ce qui l'approche, par sa nymphomanie. En clair, elle se résout à construire sa vie autrement, c'est à dire sur des bases de confiance, notamment avec Selligman, et sans ambiguité sexuelle. Elle a compris que c'est sa catharsis d'en être où elle est aujourd'hui, donc elle décide de se tourner vers la foi plutôt qu'envers ses pulsions. Ce qui aurait pu être un happy end salvateur, .... sauf qu'il y a le prologue que tu connais, qui lui démontre qu'elle est condamnée à vivre ainsi, considérée comme une chose aux yeux de l'humain, et que sa rédemption est trop tardive. La figure paternelle et bienveillante qu'elle cherchait s'est retournée contre elle, et lui a démontré le vrai visage cynique et mesquin de l'humanité envers les déviants.
      15 janvier 2017 Voir la discussion...
    • Attrianera
      commentaire modéré @Joe_Shelby C'est ce que j'aurais voulu exprimer et tu l'as fait mieux que moi. Elle croit avoir trouver une certaine forme de quiétude, la possibilité de reconstruire sa relation à l'autre sur d'autres bases, d'exister autrement et elle se prend un revers, une gifle. Une gifle particulièrement cruelle.
      15 janvier 2017 Voir la discussion...
  • MissHorne
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ La folie de LVT est peut-être d'oser montrer avec Splendeur que certaines existences humaines se déclinent en différentes nuances de gris.  ” — MissHorne 12 février 2014
    3 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré jolie MC ...A ce propos j'ai lu que le tournage de l'adaptation cinématographique du livre " Cinquante Nuances de Grey" allait être terminée fin février ...
      15 février 2014 Voir la discussion...
    • MissHorne
      commentaire modéré Pour être honnête, c'est un peu la quintessence de tout ce que je boycotte en littérature, du coup, je sais vaguement qu'un film est prévu, mais sans plus! ;-)
      En fait, j'utilise juste cette référence aux "nuances de gris", parce que pour le coup ça illustre bien mon ressenti face au dernier film de LVT.
      16 février 2014 Voir la discussion...
    • Pussycat
      commentaire modéré Beau !
      13 août 2015 Voir la discussion...
  • zephsk
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Plan-plan cul-cul pour les nœuds-nœuds. ” — zephsk 9 mai 2014
    14 commentaires
  • Sanium
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ La frénésie de l'impact, le geste sûr, intact. Danser avec le vice, pour fatalement faire corps avec l'immondice. En guise de sépulture. ” — Sanium 2 juillet 2016
    2 commentaires
  • Robb
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Madame rêve ” — Robb 4 mars 2015
    3 commentaires
  • Barbey
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ "J'étais calme en commençant, et maintenant, maintenant que tout cela autour de moi s'anime, je pleure comme un enfant." ” — Barbey 24 février 2015
    3 commentaires
  • Thomaschry
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Oubliant en route son sujet pour accumuler le malsain et les provocations, LVT signe un film-somme de ses angoisses gangrené et peu mature. ” — Thomaschry 24 janvier 2014
    5 commentaires
    • Cyrkor
      commentaire modéré Peut-être... Il n'empêche qu'il a choisi de faire de son personnage un juif; et de le faire tuer à la fin (tout en suggérant qu'il a peut-etre ce qu'il mérite...)!Tout ce dispositif narratif est pour le moins douteux. Mais au fond, je pense avec du recul que la vase est devenu chez lui un vrai tic, presque un fond de commerce ! le problème avec la vase, c'est qu'on en fait pas toujours de l'or !
      9 février 2014 Voir la discussion...
    • lebateausobre
      commentaire modéré @Cyrkor Tu oublies, dans ton interprétation moralisatrice et partielle, que Seligman est celui qui permet le dialogue, celui qui propose une alternative, un salut, en bref, tu mets de côté tout l'aspect dialectique du film qui en fait tout l'intérêt (surtout dans le renversement final).
      9 février 2014 Voir la discussion...
    • Cyrkor
      commentaire modéré @lebateausobre: non,justement, que le juif, figure humaniste socratique au début du dispositif narratif, se prenne une balle mérite question: il serait donc un nouveau martyr de la sagesse? le produit d'un accident de dialectique?? Le hic, c'est qu'entre la fin du dialogue et la balle, il est passé pour un frustré sexuel dont les vraies motivations deviennent troubles, et qui s'apprête même à abuser sexuellement d'une érotomane convertie in extremis à l'abstinence radicale (perversion de la figure humaniste qui n'est qu'un tartuffe dont le réalisteur tombe prétentieusement le masque: ce n'était donc qu'un grand pervers, le pervers absolu peut-être..).Plus simplement, le réalisateur étale sa psyché tortueuse (rien de nouveau ni d'illégitime), sauf qu'il le fait avec un moindre talent et sans respect pour aucun de ses personnages. Un réalisateur est libre mais aussi responsable de ses choix.
      10 février 2014 Voir la discussion...
  • Lemmy
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Ce vol.2 confirme les attentes, plus intense, plus violent. Nymphomaniac : Volume I et II, est, je pense, le meilleur film de ce début 2014. ” — Lemmy 15 janvier 2014
    7 commentaires
    • Pepite
      commentaire modéré C'est vrai que Nymphomaniac dans son intégralité est probablement l'un des plus beaux bijoux de cinéma qu'il nous sera donné de voir au cinéma cette année. Dommage qu'il ait été scindé ainsi !
      2 février 2014 Voir la discussion...
    • Sushi_Overdose
      commentaire modéré Des allusions subtiles à Tarkovksi ? Laissez moi rire, ce serait presque aussi subtile que d'insérer des plans venant de ses films.
      2 février 2014 Voir la discussion...
    • Cyrkor
      commentaire modéré Lvt overdose !! ;)
      6 février 2014 Voir la discussion...
  • dr-jaws
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Suite et fin de ce dialogue autour du vagin dont on ne bite pas grand chose, osant même un final qui n'a ni queue ni tête. Lars du néant. ” — dr-jaws 17 avril 2014
    4 commentaires
    • dr-jaws
      commentaire modéré Trop provoc' dans cette suite pour demeurer réellement sincère dans sa démarche. L'étrange impression qu'il bousille tout ce qu'il désir entreprendre juste pour emmerder le monde.

      Bon après j'étais pas hyper emballé par le premier déjà par les mêmes raisons, même si j'aimais beaucoup les échanges dialogués entre Gainsbourg et Skarsgard ^^
      17 avril 2014 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré Excellente cette MC !
      30 mai 2014 Voir la discussion...
    • 3615_CH
      commentaire modéré MC drôle mais j'suis pas d'accord. Y'a un joli pied de nez au spectateur sur pas mal de choses, amusant.
      17 avril 2014 Voir la discussion...
  • Aymeric
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ LVT confirme son chef d'oeuvre par le biais de cette seconde partie un brin plus malsaine et provocante, mais non moins intelligente. ” — Aymeric 3 février 2014
    3 commentaires
    • JoanFont
      commentaire modéré Bien dit ! je t'aime toi
      3 février 2014 Voir la discussion...
    • Aymeric
      commentaire modéré Héhé merci ^^ c'est pour moi le 1er gros films de 2014!
      3 février 2014 Voir la discussion...
    • Aymeric
      commentaire modéré @guillaumegas ahah! Le jour où je vais atteindre le niveau 99 je pourrai chaleureusement te remercier ^^
      3 février 2014 Voir la discussion...
  • rkoster
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Le premier film était chiant. Le deuxième est énervant. C'est mieux. ” — rkoster 29 janvier 2014
    3 commentaires
    • Grizlou
      commentaire modéré Si je te suis, ayant trouvé le premier très intéressant, le second devrai me plonger dans un état de "zenitude".
      29 janvier 2014 Voir la discussion...
    • rkoster
      commentaire modéré J'en ai peur... LVT prend soin de faire la synthèse de ses digressions, comme un psychanalyste méticuleux. Il oublie juste de mettre du corps et du sentiment dans son discours, ce qui, à mes yeux, le rend très très emmerdant.
      29 janvier 2014 Voir la discussion...
    • Grizlou
      commentaire modéré Vu.Et je comprend un peu mieux l'objet de ta colère, même si dans l'ensemble j'ai plutôt apprécié.Il est vrai que le vol.2 se fait un peu plus "politique", et LVT prend bien soin d'appuyer inutilement là où ça fait mal.
      3 février 2014 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ La nymphomanie, pulsions sexuelles salvatrices mais destructrices tant pour la femme et pour son entourage, à impact psychologique. Exquis. ” — Joe_Shelby 22 mars 2015
    Commenter
  • ANOZER
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ À son terme, Nymphomaniac se révèle : ce n'est qu'une farce. Mais alourdie par la vacuité de son dispositif, elle demeurera une tentative. ” — ANOZER 31 janvier 2014
    Commenter
  • Torrebenn
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Von Trier fait de l'acte sexuel, de sa violence et de son abandon, un acte d'une dimension quasi-religieuse, dans un paganisme réjouissant. ” — Torrebenn 2 avril 2016
    3 commentaires
    • Torrebenn
      commentaire modéré Merci pour le spectacle @Ju_ ! ;)
      3 avril 2016 Voir la discussion...
    • Ju_
      commentaire modéré Il fallait bien voir le second ;) Tant mieux si tu as apprécié le "spectacle".
      3 avril 2016 Voir la discussion...
    • Torrebenn
      commentaire modéré @Ju_ Un diptyque vu à moitié n'est pas vraiment vu. J'ai adoré les références religieuses et historiques !
      3 avril 2016 Voir la discussion...
  • WillValmontcine
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ " Car foutre sentimentale, dans la soif de l'anal ". C'est de mauvais goût certes. Mais le film aussi. ” — WillValmontcine 20 octobre 2015
    9 commentaires
  • typhonpurple
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Antichrist II: LVT détruit la famille, les liens entre humains, la sorcière réapparaît hantée et termine son sabbat dans le noir et le sang. ” — typhonpurple 20 septembre 2014
    8 commentaires
    • orloff
      commentaire modéré bwef jsuis crevé la, désolé
      20 septembre 2014 Voir la discussion...
    • typhonpurple
      commentaire modéré Ah non, je ne fais pas l'apologie ni de la destruction de la famille ni des sorcières, mais j'admire la façon dont cela est mené chez LVT :) Il n'y a pas de pwoblème :)
      20 septembre 2014 Voir la discussion...
    • orloff
      commentaire modéré ok cool :-)
      20 septembre 2014 Voir la discussion...
  • alexandremathis
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Non ” — alexandremathis 14 février 2014
    6 commentaires
    • alexandremathis
      commentaire modéré je le suis parfois sur playlist society mais là, devant la bêtise (surtout de sa fin), je n'ai pas trop l'envie de m'étendre. Plutôt l'oublier vite et voir un vrai beau
      film.
      14 février 2014 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré à ce propos, excellent ton article sur Miyazaki !!
      14 février 2014 Voir la discussion...
    • alexandremathis
      commentaire modéré merci.
      14 février 2014 Voir la discussion...
  • TheJackRanger
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Lars von Trier s'éloigne malheureusement trop de la première partie, tuant la sauvagerie de celle-ci au profit d'un aspect plus provoquant. ” — TheJackRanger 18 mai 2016
    Commenter
  • Jibi84
    Nymphomaniac : Volume 2 “ (suite) Et c'est ça la force du film, me faire me poser des question et me pousser à le revoir pour trouver ce que j'en pense vraiment. ” — Jibi84 6 octobre 2015
    5 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Jibi84 Je peux comprendre c'est un réalisateur qui a dû mal à se faire apprécier, et je crois même qu'il s'en fout, tant le cynisme est le propos principal de son film quelque soit les thématiques. Après, personnellement j'aime beaucoup, et je trouve une vraie démarche de construction sincère pour cet état pathologique, dont les premiers à en souffrir sont ceux qui ont cet attrait. Il y a beaucoup de sous lectures dans le film. Si tu n'as pas eu l'occasion je te recommande de voir la version Director's cur
      6 octobre 2015 Voir la discussion...
    • Jibi84
      commentaire modéré @Joe_Shelby Mais c'est un réalisateur que j'apprécie beaucoup, j'ai moins été emballé par Anthichrist et la première partie de Melancholia, mais j'aime beaucoup ce que j'ai vu de lui. Là c'est juste que je n'arrive pas à cerner le film, et c'est loin d'être un problème, ça fait du bien de temps en temps de ne pas avoir un avis immédiat sur ce qu'on voit. Après objectivement je l'ai vu 2 fois, et j'ai fait la Director's Cut en une journée, c'est que d'une certaine façon ce n'est pas un film qui m'emmerde, mais malgré tout je serai incapable de dire si j'aime vraiment ou pas.
      6 octobre 2015 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Jibi84 Je conçois il faut souvent un certain recul pour se rendre compte de la pertinence ou non d'une oeuvre selon ses goûts.
      6 octobre 2015 Voir la discussion...
  • elge
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ LVT, paniqué avec le consensus. ” — elge 4 février 2014
    1 commentaire
  • axeltarride
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Entre J()e super hér()ïne du sexe et Seligman le vierge un seul h()mme nous parle:LVT,libre et désespéré.Génial et prodigieux,2 euphémismes. ” — axeltarride 3 février 2014
    2 commentaires
    • Altoy
      commentaire modéré Ah toutes ces parenthèses qui empêchent de mettre des espaces après les points et les virgules...
      Sinon le "()" de "h()mme" c'est quel trou ?
      3 février 2014 Voir la discussion...
    • axeltarride
      commentaire modéré ba c'est surtout une reference au titre du film inscrit sur l'affiche quoi! et puis c'est en continuité avec ma MC du premier volume!
      3 février 2014 Voir la discussion...
  • mllegmx88
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Meilleur que le 1. Mais ça s'arrête là. A éviter bis. ” — mllegmx88 26 février 2014
    7 commentaires
    • mllegmx88
      commentaire modéré Ahahah ! Je n'ai pas encore écrit ma critique ; je sais, je suis en retard. Mais ça n'empêche pas que je trouve la logique du film nauséabonde, et puis le 1 est très mal filmé. Le réal parle d'un tigre, hop un tigre à l'écran. C'est de surcroît un triste constat sur les hommes ; le réal semble dire que chaque homme est assoiffé de sexe et rien d'autre. Le 2 est meilleur et mieux filmé, et Charlotte Gainsbourg joue très bien. Mais je ne vois rien de bien dans ce film.
      4 mars 2014 Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré dans le premier ça ne m'a pas choqué tellement les performances d'acteurs sont exceptionnelles, le filmù est poétique, bourré de métaphores. je ne comprends pas pourquoi le 2e est -16 ans par rapport au 1er qui est -12 ans. Il n'y a rien de plus cru dans le 2e
      4 mars 2014 Voir la discussion...
    • mllegmx88
      commentaire modéré Oui, je suis d'accord avec toi pour les interdictions. Pour moi, les deux films se valent donc -16 pour les deux. Sinon, j'aurai voulu voir la version censurée !!
      4 mars 2014 Voir la discussion...
  • TaoChess
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ "Les extatiques sont des hystériques mal nourris." Huysmans ” — TaoChess 12 octobre 2014
    Commenter
  • Cladthom
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ Je ne sais pas quoi en penser, j'ai eu aussi une érection quand Charlotte raconte son histoire d'enfant dans le parc.... je suis inquiet. ” — Cladthom 2 mai 2014
    4 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré merci.
      Je pense avoir touché le sens profond du film dans le renversement dialectique et de l'outre-moi avec cette MC
      2 mai 2014 Voir la discussion...
    • JoChapeau
      commentaire modéré je te sens presque en phase avec ton ça, probablement la conséquence de ce film-prolégomènes
      2 mai 2014 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré J'ai été métamorphosé par l'histoire, au fond charlotte est le centre d'un conflit moral qui transforme l'autre en un autre-moi. Le surmoi. Je crois.
      C'est assez puissant.

      Sinon je connaissais pas prolégomènes, ça claque comme mot.
      2 mai 2014 Voir la discussion...
  • FreshBUZZ17
    Sa note :
    Nymphomaniac : Volume 2 “ À force d'être doucement provocateur, Von Trier s'égare. Bien qu'il reste intéressant, Nymphomaniac : Volume 2 peine à convaincre. Moyen. ” — FreshBUZZ17 3 janvier 2017
    Commenter

Casting de Nymphomaniac : Volume 2

Infos sur Nymphomaniac : Volume 2

Réalisé par Lars von Trier
Écrit par Lars von Trier


Danemark, Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne, France - 2h03 - Drame
Titre original : Nymphomaniac: Vol. II
Sortie le 29 janvier 2014
Nymphomaniac : Volume 2 fait partie de la saga Nymphomaniac

Synopsis

Deuxième volet de la folle et poétique histoire du parcours d'une femme, de sa naissance jusqu'à lâge de 50 ans, racontée par le personnage principal, Joe, qui s'est auto-diagnostiquée nymphomane.

Films similaires à Nymphomaniac : Volume 2

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -