Prima della Rivoluzione
(1964)
un film de
71% Taux de satisfaction
Prima della Rivoluzione

Prima della Rivoluzione

(1964)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 71%
  • 35 notes
  • 3,65 moyenne

Micro-critique star (ianov) :
ianov
Sa note :
Prima della Rivoluzione “ Dans une lumière splendide, le diamant de la jeunesse balance entre ses origines et ses désirs de pureté. Un Maître Bertolucci '64' ” — ianov 13 mars 2015
3 commentaires
  • ianov
    Sa note :
    Prima della Rivoluzione “ Dans une lumière splendide, le diamant de la jeunesse balance entre ses origines et ses désirs de pureté. Un Maître Bertolucci '64' ” — ianov 13 mars 2015
    3 commentaires
    • ianov
      commentaire modéré georges.b1 ; nathanlemec ; zglub215 Sommes apparemment peu à goûter ce pur chef d'oeuvre Bertoluccien...
      13 mars 2015 Voir la discussion...
    • Nathanlemec
      commentaire modéré @ianov effectivement c'est bien dommage. Je te conseille Le Conformiste si tu ne l'as pas vu, c'est un film incroyable.
      14 mars 2015 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré ok
      14 mars 2015 Voir la discussion...
  • georges.b1
    Sa note :
    Prima della Rivoluzione “ Entre Stendhal et Marx, une éducation sentimentale et une réflexion sur le cinéma, la lumière de Parme et la musique de Morricone, lyrique! ” — georges.b1 6 août 2011
    Commenter
  • Thomaschry
    Sa note :
    Prima della Rivoluzione “ Relire la CDP par le prisme parfois pesant de la révolution moderniste permet à B d'épouser de sa caméra la grâce de cette romance politique ” — Thomaschry 22 avril 2015
    4 commentaires
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré @Thomaschry Je ne peux pas commenter cette variation sur La Chartreuse de Parme puisque je n'ai pas lu Stendhal. Mais moi, cette dimension "révolution moderniste" trop lourdement revendiquée sur le plan formel (alors que le film raconte une certaine perte des illusions politiques qui pouvaient aller de pair avec cette deconstruction formelle) m'a agacé et sorti émotionnellement du film.
      As-tu vu des films suivants de Bertolucci ? On constate bien qu'il n'est jamais meilleur (LA LUNA, à la rigueur 1900) que quand il est dans un traitement plus classique d'histoires non moins sulfureuses.
      25 avril 2015 Voir la discussion...
    • Thomaschry
      commentaire modéré Il s'agit quasiment d'une adaptation libre du livre de Stendhal : même lieu, même noms de personnages, même intrigue amoureuse sulfureuse. Cette filiation est explicite, Bertolucci a calé un plan sur un panneau indiquant Grenoble, ville de l'écrivain français.
      Pour le reste, je pense qu'il faut absolument replacer ce film dans son contexte historique. Bertolucci est un grand admirateur de Godard, et on sent fortement son influence ici, dans le montage déstructuré, la voix off etc. J'aime beaucoup cela, même si je pense que Bertolucci n'a pas encore trouvé son style à cette époque et que Prima de la Rivoluzione est encore trop impersonnel formellement, trop tourné vers la Nouvelle Vague Française.
      Il n'empêche que j'ai beaucoup plus été touché par cette forme que par le très précieux Dernier Tango à Paris, qui m'a laissé vraiment de marbre. Je trouve ici, même si la forme est parfois pesante, comme je l'ai indiqué, la caméra effleure à peine les corps, le montage défait tous repères spatio-temporels et certaines séquences romantiques sont très gracieuses, presque à fleuret-moucheté (j'ai pensé directement à Wong Kar Waï). J'aime beaucoup aussi la construction parallèle entre la désillusion des idées politiques qui va de pair avec les émois amoureux oscillants. Cela donne un ton suspendu, léger à ce film - qui est annoncée dès le début : "la douceur des jours qui précèdent la révolution" - très touchant car très subjectif. Bertolucci se dépeint en Fabrizio, on sent vraiment qu'il donne beaucoup de lui.

      Pour le reste, je n'ai pas vu tant que cela des autres films de Bertolucci. J'aime bien 1900 ou le Dernier Empereur, mais le gigantisme de ces films est chancelant je trouve (il faudrait que je les revois ceci-dit, avec un bagage cinéphilique plus construit qu'à l'époque). Le classicisme de ces deux films est toujours sur un film, et parfois tombe dans l'académisme un peu simplet, un cinéma moins personnel. Je n'ai pas vu La Luna encore. J'ai vu Prima della Rivoluzione à l'Institut, il l'ont reprogrammé dans le cadre de la rétro 120 ans de cinéma.
      25 avril 2015 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré @Thomaschry Même chose pour moi concernant DERNIER TANGO A PARIS. De manière globale, Bertolucci ne m'a jamais transcendé. Il y a chez lui un maniérisme qui reste en surface par rapport aux histoires racontées, pourtant fortes sur le papier. Exception faite de LA LUNA donc. Et 1900 comporte des séquences sacrément fortes, mais d'accord avec ton commentaire sur un classicisme qui confine à l'académisme, et auquel vient s'ajouter un pompiérisme lourdaud.
      26 avril 2015 Voir la discussion...
  • jolafrite
    Sa note :
    Prima della Rivoluzione “ La mise en scène inventive tourne vite à l'exercice de style faute d'incarnation dans la romance et de contenu dans le politique. ” — jolafrite 30 mars 2015
    Commenter
  • zglub215
    Sa note :
    Prima della Rivoluzione “ Avant la révolution, un bouillonnement de contradictions et de confrontations qui explose en un fol orage lyrique d’images et de discours ” — zglub215 8 octobre 2013
    Commenter
  • Barbey
    Sa note :
    Prima della Rivoluzione “ Avant la révolution : Marx - "Il faut transformer le monde" Rimbaud - "L'amour est à réinventer" Balzac - "Illusions Perdues". Tristesse ! ” — Barbey 3 mai 2016
    Commenter
  • Kikuchiyo
    Sa note :
    Prima della Rivoluzione “ Le sujet délicat de la désillusion politique et amoureuse ne suffit par à B qui fait mumuse avec la forme en recopiant ses copains français. ” — Kikuchiyo 25 avril 2015
    Commenter
  • Bakou9
    Sa note :
    Prima della Rivoluzione “ Exercice de style précoce qui en fait parfois trop,le film atteint cependant une grâce que seuls l'insouciance et le talent peuvent inspirer ” — Bakou9 16 mars 2015
    Commenter
  • Nathanlemec
    Sa note :
    Prima della Rivoluzione “ Années 60-70: la plus grande période de Bertolucci! ” — Nathanlemec 7 septembre 2013
    Commenter
  • WillValmontcine
    Sa note :
    Prima della Rivoluzione “ Chronique d'un enfant d'un siècle en plein changement, à la fois d'une révolution culturelle mais aussi morale et spirituelle. Come prima. ” — WillValmontcine 14 février 2016
    Commenter

Casting de Prima della Rivoluzione

Infos sur Prima della Rivoluzione

Réalisé par Bernardo Bertolucci
Écrit par Bernardo Bertolucci


Italie - 1h40 - Drame
Titre original : Prima della rivoluzione
Sortie le 13 mai 1964

Synopsis

Un dimanche d'avril 1962 à Parme, Fabrizio observe un monde au sein duquel il se sent étranger. Il vient de rompre avec Clelia, une jeune fille de bonne famille. Bourgeois lui-même, Fabrizio est tenté par les idées marxistes défendues par Cesare, l'instituteur, son ami. Agostino, un révolté qui s'est enfui de chez ses parents, accompagne fréquemment Fabrizio et cherche son amitié. Ce dernier, qui trouve sa fugue puérile, ne peut l'héberger, car sa tante Gina vient rendre visite à la famille. Peu de temps après, Agostino est retrouvé mort, noyé dans un torrent. Fabrizio s'interroge sur les raisons de son décès.

Films similaires à Prima della Rivoluzione

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -