Printemps tardif
(1949)
un film de
96% Taux de satisfaction
Printemps tardif

Printemps tardif

(1949)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 96%
  • 43 notes
  • 3,97 moyenne

Micro-critique star (Kronan) :
Kronan
(à propos de Printemps tardif)
Sa note :
Printemps tardif “ L'amour d'une fille pour son père. Ozu filme le passage d'une rive à l'autre, laissant sur son bord un père esseulé. ” — Kronan 23 mai 2015
Commenter
  • mos3n
    (à propos de Printemps tardif)
    Sa note :
    Printemps tardif “ Par le truchement d'un « vase flottant dans la clarté lunaire », l'Anti-Cinéma 'ozuesque' parvient à signifier toute l'anarchie du monde. ” — mos3n 25 août 2012
    7 commentaires
    • juliendg
      commentaire modéré Ah oui d'accord, j'avais bien saisi l'ambigüité de la relation, mais c'est vrai que cette interprétation du plan du vase et la généralisation à l'anarchie globale de l'univers tout entier me semblent un peu moins évidentes...
      Merci pour l'explication en tout cas !
      23 juin 2013 Voir la discussion...
    • mos3n
      commentaire modéré Mais comme je constate que tu es en train de te faire une rétro' Ozu, je te conseille vivement le livre de Yoshida, c'est ce qu'il s'est écrit de mieux sur son cinéma. Et ce sera beaucoup mieux que mes quelques explications approximatives...
      23 juin 2013 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré @Mos3n Je ne suis pas tellement convaincu par l'écrit de Yoshida, certes très beau, lyrique, mais dans lequel il dépose quand même beaucoup de lui-même sur le cinéma d'Ozu. Ce n'est pas condamnable en soi, au contraire, cela montre à quel point ce cinéma-là est ouvert et invite à une implication toute personnelle. Mais il me paraît aller bien loin, quitte à "forcer" un peu les films pour soutenir son analyse. Il n'y a qu'à voir l'approximation de ses données : tu écris "Il faut savoir que dans le film précédent d'Ozu, Setsuko Hara et Chishu Ryu interprétaient un couple marié." Or, "Printemps tardif" est le premier film d'Ozu avec Setsuko Hara, et c'est dans le suivant, "Eté précoce", qu'ils jouent... des frères et soeurs, et pas un couple, ce qui n'a jamais été le cas.
      19 avril 2014 Voir la discussion...
  • CyberSpace
    (à propos de Printemps tardif)
    Sa note :
    Printemps tardif “ Drame freudien qui relie perpétuellement le bonheur de l'un à la tristesse de l'autre, où tout passe par une sorte de cruauté tranquille. ” — CyberSpace 9 mai 2014
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Printemps tardif)
    Sa note :
    Printemps tardif “ Affection d'une jeune-fille pour son père veuf qui se marie pour ne pas lui déplaire! Atmosphère, soin du détail, finesse des sentiments! ” — georges.b1 15 février 2014
    Commenter
  • Kronan
    (à propos de Printemps tardif)
    Sa note :
    Printemps tardif “ L'amour d'une fille pour son père. Ozu filme le passage d'une rive à l'autre, laissant sur son bord un père esseulé. ” — Kronan 23 mai 2015
    Commenter
  • Kikuchiyo
    (à propos de Printemps tardif)
    Sa note :
    Printemps tardif “ Ozu évacue de son drame tout le superflu pour approfondir ce qui reste avec son mélange étrangement beau de précision et de détachement. ” — Kikuchiyo 19 avril 2014
    Commenter
  • PiarviRecherreen
    (à propos de Printemps tardif)
    Sa note :
    Printemps tardif “ Le film brille du même éclat gracieux que le visage rayonnant de Noriko. ” — PiarviRecherreen 26 septembre 2014
    Commenter
  • juliendg
    (à propos de Printemps tardif)
    Sa note :
    Printemps tardif “ Avec sa fifille très attachée à son papa, Printemps tardif aurait eu tout le potentiel pour être le film préféré de ce bon vieux Sigmund. ” — juliendg 24 juin 2013
    Commenter
  • Reixis
    (à propos de Printemps tardif)
    Sa note :
    Printemps tardif “ À travers cette relation freudienne empreinte des traumatismes de la guerre, Ozu filme l'apprentissage japonais de la modernité. ” — Reixis 9 août 2014
    Commenter

Casting de Printemps tardif

Infos sur Printemps tardif

Réalisé par Yasujiro Ozu
Écrit par Yasujiro Ozu, Kogo Noda et Kazuo Hirotsu


Japon - 1h48 - Drame
Titre original : Banshum
Sortie le 13 septembre 1949

Synopsis

Noriko, jeune fille ayant pratiquement passé l’âge « normal » de se marier, vit seule avec son père à Kamakura. Parfaitement heureuse avec lui, elle refuse tous les prétendants. Son père, aidée par la tante de Noriko, recourt alors à un stratagème afin de la forcer à accepter : lui faire croire qu’il a l’intention de se remarier.

Films similaires à Printemps tardif

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -