Y Télérama aime beaucoup
Song to Song
(2017)
un film de
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 53%
Song to Song Bande-annonce

Song to Song

(2017)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 53%
  • 232 notes
  • 455 veulent le voir

Micro-critique star (cath44) :
cath44
(à propos de Song to Song)
Sa note :
Song to Song “ En apesanteur, Malick capture chaque fragment du désir dans la fluctuation mélancolique des amours défuntes. Sensorielle mélodie du couple. ” — cath44 15 juillet 2017
19 commentaires
  • DaleCoop
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Le chevalier du temps franchit la dernière ligne. Moissonneur de la beauté du monde, il achève sa balade vers la merveille d'une vie. Grâce. ” — DaleCoop 13 juillet 2017
    51 commentaires
    • Zeyken
      commentaire modéré @rom50 C'est un peu mon cas, même si je n'ai pas détesté KoC non plus ;)
      18 juillet 2017 Voir la discussion...
    • DaleCoop
      commentaire modéré @rom50 Visiblement oui. Song To Song me paraît plus "appréciable", "accessible" (ou le mot que vous voulez) que KoC. Ce que je comprends moins c'est ceux qui ont aimé KoC et qui détestent StS...
      18 juillet 2017 Voir la discussion...
    • DaleCoop
      commentaire modéré @RayShaw
      18 juillet 2017 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ En apesanteur, Malick capture chaque fragment du désir dans la fluctuation mélancolique des amours défuntes. Sensorielle mélodie du couple. ” — cath44 15 juillet 2017
    19 commentaires
    • DaleCoop
      commentaire modéré (très belle MC au passage cath, comme si souvent ♥ )
      22 juillet 2017 Voir la discussion...
    • rom50
      commentaire modéré @DaleCoop C'est vrai, la preuve qu'il ne faut jamais abandonner même si certaines personnes considèrent que Malick continue de décliner. En tout cas, c'est un film que je rapproche du Nouveau Monde dans sa structure narrative, dans l'articulation de la musique avec les images. Ce qui me plaît, c'est que les personnages ne sont pas antipathiques à l'exception de Fassbender (je peux comprendre que ça n'est pas un argument valable pour déterminer la qualité d'un film et pourtant, ça a toujours été important chez moi..). Et je serais d'autant plus ravi si tu likais les MC de films de Malick que j'apprécie lol. @Cath44 merci pour ton conseil. Je ne dis pas que c'est exclusivement grâce à toi que j'y suis allé, mais ça a pesé dans la balance. C'est aussi le ciné art et essai, à Caen, dans lequel je fais un stage, qui diffuse les films Song to song et Dunkerque qui m'oblige à y aller plus facilement
      22 juillet 2017 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @rom50 j'en suis très contente, c'est vrai que je craignais tout de même que tu n'aimes pas.
      22 juillet 2017 Voir la discussion...
  • Polo42
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Start over. Après KoC qui a dépassé l'indépassable Birdman en 2015, StS me refait le coup face à La La Land. Malick, toujours au 7ème ciel. ” — Polo42 12 juillet 2017
    44 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Polo42 Oui c'est pour ça que je ne le déteste pas même si très éloigné de la suite de sa filmographie car je reste toujours très tolérant avec les premiers longs métrages de réalisateurs. Ce n'est pas toujours flamboyant mais il y a souvent beaucoup de matières à exploiter.
      17 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Polo42 The New World est un chef d'oeuvre pour moi mais il est difficile à appréhender. Une communion de la Nature et des êtres qui veulent aviliser un peuple plus primitif qu'eux pour finalement se rendre compte que la beauté de leur âme réside dans la transcendance que ce peuple possède avec la Nature et les éléments. Bien sûr sous couvert de la romance à la Pocahontas, il démontre que l'aspiration des hommes dit civilisés leur fait courir à leur perte, alors que ceux qui savent contempler la beauté de la différence (comme le personnage de Bale (coincidence) feront leur possible pour préserver cette grâce naturelle de diversité culturelle et d'hymne à la Nature (et sa préservation).
      17 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Polo42
      commentaire modéré @Joe_Shelby Je le reverrai sous cet angle alors ! J'avais adoré mais il me manquait un petit quelque chose pour rendre l'ensemble de l'œuvre parfaitement consistante... Je verrai ça :)
      17 juillet 2017 Voir la discussion...
  • Sanium
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Malick s'écroule à la vitesse du son, au rythme de sa mélodie éreintante. Bémols à la clé, et j'appuie sur dièse pour oublier ce grand raté. ” — Sanium 20 juin 2017
    38 commentaires
    • Polo42
      commentaire modéré @Joe_Shelby Keur sur toi ♥
      21 juin 2017 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré @Polo42 Certes, m'enfin à te lire on a l'impression que t'es déjà paré à mettre 5/5 quoiqu'il arrive. Encore plus d'ailleurs parce que le film divise. Du coup ça me fait un peu tilter. Je sais ce que c'est d'être totalement sous l'emprise d'un cinéaste (pour moi c'est HHH, Gray, Nichols et WKW principalement) mais je prends toujours un film un par un. Ayant connu des déceptions pour quasi tous d'ailleurs. Bien sentir un film ok, mais savoir à l'avance ce que ça va donner, bof...
      21 juin 2017 Voir la discussion...
    • Polo42
      commentaire modéré @Sanium Avoir compris un cinéaste (même si cette compréhension est personnelle) te permet de te faufiler dans son oeuvre.
      Je préfère faire du lien, croiser les sensations, plutôt que de calibrer.
      Je vois dans la saison 3 de Twin Peaks du Mulholland Drive, du Inland Empire, du Blue Velvet, du Lost Highway... Et je trouve passionnant de ne pas y voir QUE du Twin Peaks.
      Quand j'ai vu Jack Burton de Carpenter ou Hacker de Mann j'ai totalement été transporté. Je sais qu'objectivement ça vaut pas Heat ou The Thing. Mais voilà, une fois que j'ai ma place dans le labyrinthe, j'aime bien qu'il me guide vers un nouveau chemin.
      Quitte à en oublier d'être objectif :)
      Après je ne dis pas que j'aime tout, mais tout me passionne. Et quand les gens critiquent une nouveauté venant d'un de mes cinéastes fétiches, c'est bon signe, ça veut dire qu'il ne fait pas la même chose. Et partant du principe que je lui fais confiance, j'y trouverai forcément quelque chose.
      Tu vois où je veux en venir ?

      La première fois que j'ai ressenti ça c'est quand j'ai découvert Barry Lyndon après avoir jouis devant Orange Mécanique, Full Metal Jacket et Shining.
      Kubrick quitte le film de genre dans BL et t'assomme littéralement. Du coup j'ai trouvé ça chiant et long et rébarbatif (j'avais 14/15 ans en même temps...). Et puis une fois fini j'ai quand même avoué que j'avais pris une mandale.
      Du coup je l'ai revu quelques mois après. Et franchement ça a été formateur.
      Ça permis par exemple d'adorer There Will Be Blood alors que le PTA de base que je kiff c'est celui de Magnolia et Boogie Nights :)

      Bref je pense que t'as saisi ^^
      21 juin 2017 Voir la discussion...
  • Navet
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Écrasé par le poids du silence, par le poids des mots et par celui de l'amour. Écrasé par la beauté, submergé par l'émotion... Love to Love. ” — Navet 12 juillet 2017
    18 commentaires
    • JimmyGlass
      commentaire modéré @Navet Je suis plutôt un novice en ce qui concerne Malick (je n'ai vu que 2 de ses films et le reste m'a toujours paru un peu difficile d'accès) mais je veux remédier à cela (je vais voir The Tree Of Life dans la semaine) car j'ai toujours été attiré par ses films et celui-ci en particulier grâce à son casting ( je suis un grand fan de Fassbender et de Gosling et j'ai récemment eu un coup de cœur pour Rooney Mara).
      26 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Navet
      commentaire modéré @JimmyGlass Ryan Gosling est vraiment monstrueux, Rooney Mara envoutante.
      26 juillet 2017 Voir la discussion...
    • JimmyGlass
      commentaire modéré @Navet Tant mieux, j'essaierai de le voir au plus vite.
      26 juillet 2017 Voir la discussion...
  • clemgeo
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Ému jusqu’aux larmes, j’ai renforcé ma croyance en la beauté, l’amour, l’art… M. Malick signe ma profession de foi d’agnostique. ” — clemgeo 30 mai 2017
    23 commentaires
    • cribeyre
      commentaire modéré @clemgeo ah je comprends du coup en regardant Tree of Life et en le détestant je suis devenu anti-malick alors que si j'avais commencé par un autre ça ne l'aurait sûrement pas fait c'est ça ?
      19 juin 2017 Voir la discussion...
    • clemgeo
      commentaire modéré @cribeyre Surement, je ne sais pas. Après tout, ça dépend des sensibilités de chacun. Je connais des personnes devenues anti-Malick suite au “Nouveau Monde”. Ce que je peux te conseiller, c’est de donner une chance à un autre de ses films (“La Ligne rouge”, par exemple).
      20 juin 2017 Voir la discussion...
    • cribeyre
      commentaire modéré @clemgeo d'accord merci, ah ben si voyage of time si on enlève la narration pas franchment utile était très beau
      20 juin 2017 Voir la discussion...
  • iamjusteen
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Ces gestes de tendresse et ce souffle libérateur sur la peau deviennent cette musique indispensable à l'amour comme une symphonie réinventée ” — iamjusteen 14 juillet 2017
    20 commentaires
  • LePetitPoulet
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Symphonie visuelle où l'amour, en bon chef d'orchestre, transcende l'abstraction. Mots et notes s’entremêlent sur la partition de la vie... ” — LePetitPoulet 11 juillet 2017
    6 commentaires
  • rom50
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Même sur le fil du rasoir, Malick donne corps à ses acteurs ravagés par l'indécision, en quête d'une âme plus pure. Ouf de soulagement ! ” — rom50 22 juillet 2017
    11 commentaires
  • CinemAtrium
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Entre symphonie baroque et Bla Bla Land ad nauseam, comme Malick, on est toujours à une note blanche du coeur de l'autre. ” — CinemAtrium 19 juin 2017
    18 commentaires
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @Sanium Malick fait de Fassbender un ersatz de lui-même, de son jeu. Il est toujours à la limite mais parvient aussi à éviter le surjeu à chaque fois, sauf là.
      Gosling m'a bouleversé dans une scène et je lui trouve une sincérité que les autres n'ont pas du tout.
      Et on en parle du rôle de Portman ? Enfin "rôle" ..
      20 juin 2017 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré @CinemAtrium Ryan Gosling sort du lot yep, même si le film m'a tellement ennuyé que j'ai du mal à lui faire des louanges. Natalie Portman... Fade mais pas franchement sa faute vu son rôle/personnage. Et perso j'ai même pas aperçu Bale ni Del Toro
      20 juin 2017 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @Sanium Malick a un problème avec les acteurs, je trouve. Bien souvent, ils sont des fantômes dans ses films et ont du mal à incarner quoi que ce soit de plus que du papier glacé sur ses images léchées.
      20 juin 2017 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Austin selon Malick : Glorification musicale scarifiant l'âme d'une quête identitaire entre séductions et trahisons. L'Amour miséricordieuse ” — Joe_Shelby 11 juillet 2017
    11 commentaires
  • StarLord
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ En ces Périodes d'incertitudes politiques et religieuses, Malick façonne un nouveau Woodstock cinématographique aux couleurs rocks et larmes ” — StarLord 12 juillet 2017
    9 commentaires
    • StarLord
      commentaire modéré @JimmyGlass Globalement, je mets tous ces films sur le même plan à quelques nuances près puisqu'il s'agit d'une seule et même oeuvre. (Les films ont été tournés à la suite). Song to song est toutefois mon second Malick préféré après La ligne rouge.
      31 juillet 2017 Voir la discussion...
    • JimmyGlass
      commentaire modéré @StarLord D'accord, bah j'essaierai de le voir au plus vite. Et encore merci pour cette réponse très complète :)
      31 juillet 2017 Voir la discussion...
    • StarLord
      commentaire modéré Merci de ton passage en tout cas ! ;)
      1 août 2017 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Âmes endolories, amours perdues‚ fragments de mémoire, flashs du passé‚ conception postmoderne du récit‚ un regard elliptique sur le monde ! ” — georges.b1 14 juillet 2017
    1 commentaire
  • RayShaw
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ De ces longues caresses rayonne une symphonie à 4 temps, peignant amoureusement toute ligne de poésie. Malick, le dernier cinéaste de l'âme. ” — RayShaw 18 juillet 2017
    4 commentaires
  • juliano3169
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Suis-je le même seul ou dans la foule ? Un somnambule perdu dans ce monde, les choses les plus simples en deviennent les plus complexes. ” — juliano3169 14 juillet 2017
    4 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré très beau .... et c'est une question qui touche en plein♥
      14 juillet 2017 Voir la discussion...
    • juliano3169
      commentaire modéré @Navet Merci mon cher ♥, j'ai essayé de rester toute en simplicité dans l'écriture, un peu comme le film.
      15 juillet 2017 Voir la discussion...
    • juliano3169
      commentaire modéré @cath44 Merci ma chère ♥, je trouvais que le film questionnait beaucoup, tout en restant très simple. Je me suis dit pourquoi pas utiliser le questionnement sur notre façon d'exister seul et en groupe, donc voilà content que ça t'es plu.
      15 juillet 2017 Voir la discussion...
  • itachi
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Dans Song to Song, Terrence finit par rayer son disque. Si Malick s'adresse au monde d'aujourd'hui, alors je ne dois plus en faire partie. ” — itachi 13 juillet 2017
    13 commentaires
    • Cladthom
      commentaire modéré Pas vu celui-ci mais je commence aussi à me ranger chez les détracteurs. Les relations de couple à base "je te caresse, je cours vers toi, je regarde le ciel" sous fond de voix off je marche plus trop. Enfin on verra. Knight of cups était surtout intéressant pour son versant purement dépressif. La je sais pas.
      15 juillet 2017 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré @Cladthom : Tu me donneras ton avis, mais en + ce sont des couples dont on a absolument rien à foutre.
      15 juillet 2017 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré On aimerait un peu plus de cul aussi.
      15 juillet 2017 Voir la discussion...
  • Gnothi_seauton
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Tandis que la foule se masse devant un théâtre remplit d'illusions, le philosophe détourne le regard vers la pureté de sa terre originelle. ” — Gnothi_seauton 14 juillet 2017
    8 commentaires
  • Vine
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Amour, toi qui m'animes et me détruis, imprévisible ou éphémère, de par ta puissance incontrôlable, je t'aime et je te hais. ” — Vine 27 juillet 2017
    5 commentaires
  • REDACTED
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Il fut un temps où Malick moissonnait les cieux ; il les cultive désormais dans un cinéma d'une solennité ringarde, "prête-à-souper". ” — REDACTED 13 juillet 2017
    5 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Ce qui est amusant, c'est que tu es au passé même dans ta critique sur La ballade et Les moissons.
      13 juillet 2017 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré Oui, c'est dire le caractère "en série" de tout ce bordel.
      13 juillet 2017 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré Badlands n'a rien de comparable à cette croute lénifiante.
      13 juillet 2017 Voir la discussion...
  • CourteFocale
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Du nouveau Malick au futur Terrence, cette chanson de gestes, de baisers et de caresses achève un cycle tétralogique. Sublime évanescence. ” — CourteFocale 27 juin 2017
    Commenter
  • Marin
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Malick clôt son triptyque sur l'amour par une expérience incarnée de sa volatilité et de sa préservation dans le couple. Infiniment humain. ” — Marin 14 juillet 2017
    2 commentaires
  • Kikuchiyo
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Chanson de gestes, STS filme l'amour comme la ronde étourdissante des expériences charnelles dont émerge le sentiment sûr, beau, puissant. ” — Kikuchiyo 2 juin 2017
    3 commentaires
  • TheRedShoes
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Song to Song douce mélodie me murmurant à l'oreille l'art délicat de la séduction, mon cœur valsant à l'unisson dans un torrent d'émotions. ” — TheRedShoes 16 juillet 2017
    3 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré et cette MC me fout des frissons :P leaule Bien joué et ravi que ça t'ait plu
      16 juillet 2017 Voir la discussion...
    • TheRedShoes
      commentaire modéré @Joe_Shelby Merci, j'ai retrouvé de l'espoir en Malick depuis Voyage of Time et Song to Song. Alors que j'avais totalement perdu le fil avec À la Merveille et Knight of Cups qui me laisse de marbre. Le retour à un cinéma un peu plus terre à terre, moins défragmenté, davantage centré sur l'émotion des personnages correspond plus à ce que j'aime chez Malick. Et puis j'ai toujours aimé physiquement Natalie Portman, mais alors je dois avouer que dans Song to Song c'est Rooney Mara qui m'a littéralement subjugué, je l'aime de plus en plus cette actrice.^^
      16 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @TheRedShoes en même temps Rooney Mara est nettement mise en avant dans le film par rapport à Portman où Blanchett. J'avais adoré clairement Knight of Cups dont je trouve que ce film est une prolongation. Mais comme toi, j'avoue avoir été un peu sur la touche avec A la merveille. Quant à Voyage Of Time c'est juste sublime et symphonique j'ai adoré.
      16 juillet 2017 Voir la discussion...
  • Nyantho
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Symphonie sensorielle. L'amour célébré, la nature encensée. Malick nous livre un monde à part, empreint de sensualité, de suavité. Magique. ” — Nyantho 30 juillet 2017
    1 commentaire
  • Aymeric
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Ad nauseam, Song to Song semble vite épuisé par une narration qui, paradoxalement, immobilise la caméra aérienne de Malick, et son émotion. ” — Aymeric 28 juillet 2017
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Quel dommage que l'émotion se soit immobilisée ...Pour ma part, j'ai été touchée au contraire par l'expression de toute cete gamme de sentiments à travers cette narration partagée entre ces 4 personnages qui se cherchent, en quête d’eux mêmes...
      30 juillet 2017 Voir la discussion...
    • Aymeric
      commentaire modéré @cath44 Malheureusement oui. J'ai pourtant été assez réceptif à ses précédents films (moins Voyage of Time, mais j'adore Knights of Cups et To the Wonder). Là il m'a vraiment laissé de marbre. Sans doute est-ce dû au sujet, qui me parle moins avec cette approche, où les dialogues, plus présents, qui m'ont sorti de l'atmosphère enivrante du film. Je ne sais pas trop..
      1 août 2017 Voir la discussion...
  • Thomaschry
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Patchwork visuel éblouissant, STS donne chair et âme aux amours profanes: monstres ou adolescents au bord du vide, humains trop humains. ” — Thomaschry 1 juin 2017
    Commenter
  • Anna_K
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ A l'instant où je pourrais décrocher, un infime détail, une hanche de cristal sensuelle, une mère qui hurle sa douleur : me voilà subjuguée. ” — Anna_K 3 août 2017
    1 commentaire
  • FuckCinephiles
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Poète au coeur libre, Malick fait du film une peinture mystique, aérienne sur l'amour dans ce qu'il a de plus beau, mélancolique et éphémère ” — FuckCinephiles 11 juillet 2017
    Commenter
  • dr-jaws
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ Une symphonie sonore et visuelle vertigineuse poussant toujours plus loin le cinéma de Malick vers l'abstraction totale quitte à s'y perdre. ” — dr-jaws 12 juillet 2017
    Commenter
  • spider19
    (à propos de Song to Song)
    Sa note :
    Song to Song “ On connaît la chanson par cœur ! ” — spider19 31 mai 2017
    Commenter

Casting de Song to Song

Infos sur Song to Song

Réalisé par Terrence Malick
Écrit par Terrence Malick


États-Unis - 2h09
Sortie le 12 juillet 2017

Synopsis

Dans cette histoire d’amour moderne, qui se déroule au Texas, sur la scène musicale d’Austin, deux couples - d'un côté Faye et le chanteur BV, et de l’autre un magnat de l’industrie musicale et une serveuse qu’il entretient - sont en quête de succès dans cet univers rock’n’roll fait de séduction et de trahison.

Films similaires à Song to Song

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -