Sorties ciné de la semaine du 18 septembre 1998

Sorties ciné de la semaine du 18 septembre 1998

Chaque semaine au cinéma c'est la même chanson. Des dizaines de films sortent en salle chaque mercredi et il faut faire son choix. Retrouvez ici toutes les sorties cinéma de la semaine et naviguez d'une semaine à l'autre dans les sorties ciné de 1998. Avec les micro-critiques et la note moyenne, vous avez ici le guide idéal pour organiser vos sorties ciné.

  • 1
    La Vie rêvée des anges
    Drame | 1h53
    Gnothi_seauton
    Sa note :
    La Vie rêvée des anges “ La misère sociale et humaine à travers le regard de deux jeunes femmes aux conceptions opposées. Implacable et froid ” — Gnothi_seauton 21 avril 2017
    Commenter
  • 2
    I want you
     (1998)
    Thriller, Drame | 1h28
    sam_olivier
    (à propos de I want you)
    Sa note :
    I want you “ un film inspiré et sensuel sur les passions, avec une BO impeccable et une superbe Rachel Weisz. Un des plus beaux film de M. Winterbottom ” — sam_olivier 25 novembre 2015
    Commenter
  • 3
    Train de vie
     (1998)
    Comédie | 1h43
    RemyEnImages
    (à propos de Train de vie)
    Sa note :
    Train de vie “ Entre Kusturica et Benigni, le charme opère immédiatement et lance véritablement la carrière d'un réalisateur qui inspire la sympathie. ” — RemyEnImages 9 mai 2017
    Commenter
  • 4
    Godzilla
     (1998)
    raph31
    (à propos de Godzilla)
    Sa note :
    Godzilla “ Mais pourquoi il bouffe pas Jean Reno?! Pourquoi?!! ” — raph31 18 octobre 2013
    2 commentaires
  • 5
    Contre-jour
     (1998)
    themroc
    (à propos de Contre-jour)
    Sa note :
    Contre-jour “ On n'est pas prêt d'enterrer M Streep ! Dommage que le film manque de souffle sur la fin, le trio d'acteurs à pourtant fait le job. ” — themroc 4 mai 2014
    Commenter
  • 6
    The Inspectors - Un courrier explosif
    1h45
    Synopsis : A Baltimore, une bombe dissimulée dans un colis postal explose, provoquant la mort de James Carrigan et plongeant son épouse dans un profond coma. Malgré le peu d'éléments en leur possession et l'absence, a priori, de mobile, deux inspecteurs du service d'investigation des postes, Alex Urbina et Frank Hughes, sont chargés de l'enquête. Leurs soupçons se portent d'abord sur le propre fils des Carrigan, Drew, criblé de dettes et expert en armement. Celui-ci s'enfuit, abandonnant à leur triste sort Melissa Kaline et leur jeune fils, Edison. Confrontés dans leur idée, Alex et Frank décident de se lancer à sa poursuite. Ils ne sont pas au bout de leurs peines...
  • 7
    Hotel room
     (1998)
    1h26
    Synopsis : Hotel Room (1993)Hotel room est un téléfilm comportant 3 petits moyens métrages de trois quarts d'heures chacun.Toute se passe dans la chambre 603 d'un hôtel.... Pour chaque scénario, il y a une époque différente mais seuls les employés restent les mêmes. Ainsi Barry Gifford et Jay Mclnerney écriront les scénarios, Asymetrical Production produira le téléfilm (maison de production de David Lynch).
  • 8
    Six-String Samurai
    tromatojuice
    Sa note :
    “ Un post ap' à petit budget, original, déjanté, couillu et magnifiquement rythmé. A ne rater sous aucun prétexte. ” — tromatojuice 18 avril 2013
    Commenter
  • 9
    Les Hôtes
     (1998)
    1h18
    Synopsis : Rose Smollett, biologiste, et son mari Drake, agent gouvernemental, ont le privilège d'héberger un savant extra-terrestre, le docteur Harg Tholan, de la Planète de Hawkins. Mais Drake se montre plus que froid envers leur hôte - comme s'il avait peur que l'on ne découvre quelque chose.Troublée, Rose enquête sur les travaux du Hawkinsien et apprend qu'il travaille sur la mort par inhibition - une maladie de langueur rarissime, et d'autant plus inexplicable que les quatre races extra-terrestres connues ignorent la mort naturelle (la mort est une décision que l'on prend au terme d'une très longue vie). De plus, la mort par inhibition n'est devenue fréquente qu'après le contact avec la Terre. Serait-ce donc une maladie terrienne, sans laquelle l'être humain pourrait vivre très longtemps et développer des dons d'empathie ? Une forme de parasitisme, due à une race d'esprits originaires de la Terre, qui vivraient dans l'esprit humain ? Et la recrudescence de la mort par inhibition serait-elle le résultat de la conquête spatiale, qui ouvre de nouveaux terrains de chasse à cette espèce ?Lorsqu'elle s'en ouvre à son mari et à Harg Tholan, ces derniers reconnaissent qu'ils ont tous deux suivi ce raisonnement. Mais alors que Harg et Rose croient la guérison possible, Drake prétend que le parasite est devenu un symbiote, que l'Homme ne peut vivre sans lui sous peine de cancer, et que les autres planètes chercheront à exterminer l'humanité si l'on révèle la vérité. Il tue Tholan et disparaît avec le corps.Rose, restée seule, sait cependant très bien que Drake lui a menti : le cancer est universel, et non limité aux êtres intelligents. Elle a compris que Drake n'est en fait que la marionnette d'un parasite, et que leur mariage n'était destiné qu'à favoriser la reproduction de cet être.
  • 10
  • 11
    La Fille d'un soldat ne pleure jamais
    tomsias
    Sa note :
    “ Le casting réuni par Ivory force le respect, mais le cinéaste britannique se repose trop souvent sur Leelee Sobieski pour convaincre. ” — tomsias 19 mai 2013
    Commenter
  • 12
    Earth
     (1998)
    Synopsis : Lahore, 1947. Après avoir colonisé l'Inde pendant trois siècles, les Britanniques s'apprêtent à lui rendre son indépendance en la divisant : d'une part le Pakistan musulman, de l'autre l'Inde à majorité hindoue.Lenny est la fille unique et choyée d'une famille parsie aisée de Lahore. Handicapée à la jambe à suite d'une polio, celle que tout le monde appelle « Lenny baby » malgré ses huit ans, participe peu aux jeux des autres enfants et suit sa nourrice Shanta dans ses promenades. C'est ainsi qu'elle l'accompagne tous les jours au parc où elle retrouve un groupe d'admirateurs que la grâce et la beauté de la jeune hindoue fascinent. Hindous, musulmans ou sikhs, les jeunes gens rivalisent d'imagination et d'humour pour attirer son attention tout en restant bons amis. Deux d'entre eux, musulmans, sortent du lot : Dil Navaz, appelé « Ice Candy Man », est un vendeur de sucrerie, filou, charmeur et poète à ses heures, il a subjugué Lenny ; Hassan, le masseur, est plus réservé, plus réfléchi et attentif aux autres.Mais cette vie tranquille et harmonieuse ne peut résister aux bouleversements ambiants. Petit à petit, les plaisanteries entre copains deviennent plus âpres, chacun se renfermant sur sa communauté qu'il défend avec ardeur. La ville se remplit de cohortes de réfugiés musulmans essayant d'échapper aux tueries tandis que les hindous et les sikhs fuient Lahore devenue pakistanaise. Les nouvelles des massacres exacerbent les haines. Lahore est de théâtre de scènes d'une violence inouïe : des sikhs écartellent un musulman, bientôt vengé par l'incendie de maisons hindoues... Dil Navaz attend vainement ses soeurs à la gare, quand leur train arrive enfin, il ne peut que constater qu'il est empli des cadavres de ses occupants : hommes et enfants baignent dans leur sang, les seins des femmes ont été tranchés et jetés dans des sacs de jute. Cette vision d'horreur, ajoutée à la jalousie de se voir supplanté par Hassan dans le coeur de Shanta, transforme « Ice Candy Man » en impitoyable chef d'émeutiers exigeant de la mère de Lenny qu'elle dénonce ses employés hindous. C'est la trop confiante « Lenny baby » qui lui livrera Shanta.
  • 13
    I'm Losing You
     (1998)
    1h40
    Synopsis : Les malheurs d'une riche famille de Los Angeles...
  • 14
  • 15

Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -