The Day the Clown cried
(1972)
un film de
The Day the Clown cried

The Day the Clown cried

(1972)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • -
  • 2 notes
  • 7 veulent le voir

  • Pour l'instant, rien.

Casting de The Day the Clown cried

Infos sur The Day the Clown cried

Réalisé par Jerry Lewis
Écrit par Charles Denton, Joan O'Brien et Jerry Lewis


États-Unis
Titre original : The Day the Clown Cried
Sortie le 11 juillet 1972

Synopsis

La Seconde Guerre mondiale. Helmut Dorque est un clown déprimé, anciennement un clown du grand German Circus. Bien qu'il fit une fois une excellente performance avec les Ringling Brothers, Helmut est à présent dépassé et n'inspire plus aucun respect au sein du cirque. Après s'être fait déclasser à cause d'un malencontreux accident dont il fut le responsable lors d'une représentation, il parle de ses problèmes à sa femme qui lui conseille de travailler pour son propre compte. Avant qu'il puisse rassembler le courage nécessaire pour se défendre face à ses antagonistes, il surprend une conversation entre le clown principal Gustav et le responsable du cirque au sujet de son licenciement à moins qu'il ne se résigne, ce qui ravit Gustav. Affolé, Helmut est arrêté dans un bar par la Gestapo pour avoir vociféré contre l'Allemagne et contre [Adolf Hitler|a:Adolf-Hitler]. Après un interrogatoire dans les quartiers de la Gestapo, il est emprisonné dans un camp de concentration pour prisonniers politiques. Pendant les trois ou quatre années suivantes, il espère et attend une occasion de plaider sa cause.

Il tente de rester digne parmi les autres prisonniers en vantant la fameuse représentation dont il fut jadis l'auteur. Son seul ami dans le camp est un allemand au grand coeur nommé Johann Keltner, dont la raison de la présence au camp est floue mais vraisemblablement due au fait d'être un pasteur au franc parler à l'encontre des nazis. Les autres le talonnent pour qu'il leur montre de quoi il est capable, mais il n'en fait rien, réalisant qu'en fait, il n'est pas si bon. Frustrés, les prisonniers le battent et le laissent dans la cour à méditer sur sa situation. Soudain, il aperçoit un groupe d'enfants juifs riant de lui de l'autre côté du camp, là où sont captifs les prisonniers juifs loin de toute autre personne. Ressentant le besoin d'être à nouveau apprécié, Helmut se met en scène pour eux et gagne leur ravissement le temps de la performance, jusqu'à ce que le nouveau commandant de la prison ordonne qu'on le stoppe.

Après avoir stoppé cette représentation, les gardes de la SS l'assomment, ensuite ils font battre les enfants en retraite pour les éloigner de la barrière de barbelés. Horrifié de ce que les nazis font aux enfants, Keltner défie un gardien à se battre, mais il meurt rapidement sous les coups qu'il reçoit à la tête. Helmut, pendant ce temps, est placé dans un baraquement d'isolement. Voyant en lui une utilité, le commandant l'attache à l'aide du chargement des enfants juifs dans les trains à destination du camp, lui promettant ainsi la revue de son cas. Par double coup du sort, il atterrit accidentellement dans le compartiment d'un wagon a destination d'Auschwitz.

Comme on lui a offert la liberté s'il menait à bien sa mission, Helmut s'oblige à contrecoeur dans cette voie. Après que les enfants ont pénétré dans la chambre, le remords le ronge tellement à propos de son acte qu'il entre aussi dans la chambre et se met à faire un spectacle.

La raison de ce dernier geste est sans doute qu'il souhaitait faire machine arrière sur tout son passé, mais certaines rares personnes à avoir vu ce film pensent que ce geste a pour but de sauver son propre ego. Alors que les enfants rient devant ce clown, ils meurent paisiblement sous les effets du gaz, le Zyklon B.


Films similaires à The Day the Clown cried

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -