Festival du Film Chiant 2013

Festival du Film Chiant 2013

Liste de 10 films par Torrebenn
| 921 vues  | 3 personnes ont aimé

Ce Festival atypique vit sa deuxième édition !

/block/list/vk_list_items?id=948828&from_url=/listes-de-films/festival-du-film-chiant-2013/948828&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    La Jetée
    1
     (1962)
    92%
    | Sa note :
    Torrebenn
    Sa note :
    “ Perle de diaporama, fabuleusement poétique & hypnotique. Injustement ignorée du public qui ne connaît que son remake "L'Armée des 12 singes" ” — Torrebenn 19 juin 2011
    9 commentaires
  • 2
    Julien Donkey-Boy
    2
    Drame | 1h35
    Synopsis : Julien Donkey-Boy est atteint de schizophrénie. Orphelin de sa mère, vivant aux côtés d'un père dépressif, d'un frère omnubilé par son ambition sportive et d'une grand-mère renfermée sur elle-même, il est de plus en plus solitaire et paranoïaque. Seule lumière dans son existence : sa soeur, qui lui voue de l'intérêt et s'inquiète de son sort.
  • 3
    The Five Obstructions
    3
    Documentaire | 1h30
    Synopsis : FIVE OBSTRUCTIONS est un jeu plein de pièges et de coups vicieux. Un film fascinant et totalment inédit sur un cinéaste qui accepte de recréer totalement une de ses premières oeuvres. Un voyage initiatique au coeur du processus de la création cinématographique.
  • 4
    Foix
    4
     (1994)
    Documentaire | 13m
    Synopsis : Le film s'attache, non sans humour, à nous faire visiter une ville de Foix que nous ne soupçonnions pas.
  • 5
    Le bonheur... terre promise
    5
    Documentaire | 1h34
    Synopsis : Il n'avait rien prévu, rien anticipé. Il est parti un matin d'hiver, seul, à pied, pour traverser le pays du Sud au Nord. Juste être dans l'errance, rompre avec les attaches et les habitudes et porter un regard neuf sur le territoire et le quotidien de ses habitants. Il s'en remettait au hasard pour faire des rencontres et ne poursuivait qu'un seul but : le Bonheur.
  • 6
    Bovines
    6
     (2012)
    Documentaire | 1h02
    Synopsis : Dans les champs, on les voit, étendues dans l'herbe ou broutant paisiblement. Grosses bêtes placides que l'on croit connaître parce que ce sont des animaux d'élevage. Mais a-t-on jamais vraiment regardé les vaches ? S'est-on demandé ce qu'elles faisaient de leurs journées ? Que font-elles quand un orage passe ? A quoi pensent-elles lorsqu'elles se tiennent immobiles, semblant contempler le vide ? Mais au fait, pensent-elles ? Au rythme de l'animal, au milieu d'un troupeau, voici la vie des vaches, la vraie.
  • 7
    Les Harmonies Werckmeister
    7
    Drame | 2h25
    Synopsis : Le pays est en proie au désordre, des gangs errent dans la capitale. Valushka, un postier, s'extasie sur le miracle de la création et se bat contre l'obscurantisme. Dans un café, il tente d'entraîner les clients ivres dans ses visions cosmologiques, puis, à travers la ville, chez Monsieur Eszter, un vieil homme occupé à accorder un piano pour retrouver l'harmonie du clavecin qui a été brisée par l'invention Werckmeister. Un mystérieux cirque est installé sur la grande place où la foule muette se rassemble. Valushka court sous un ciel de plomb, le vent souffle, on est en novembre et c'est déjà l'hiver, le brouillard se répand, plus épais que jamais, la lumière est glacée, brutale, irréelle, les rues couvertes de détritus, les immeubles délabrés, des vitrines ont été brisées ; plus de médecins, plus d'écoles, l'heure du Jugement dernier serait-elle arrivée ?
  • 8
    Free Radicals
    8
     (2010)
    Documentaire | 1h20
    Synopsis : Qu'est-ce que le cinéma "expérimental"? Avec malice, humour et poésie, Pip Chodorov invite ses amis cinéastes - Hans Richter, Peter Kubelka, Ken Jacobs, Jonas Mekas, Maurice Lemaître, Stan Brakhage et bien d'autres - à évoquer leur travail, et retrace cent ans d'histoire de l'avant-garde tout en évoquant son rapport personnel à cet art, à ces films et images ayant forgé son existence.
  • 9
    Alice
    9
     (1988)
    Synopsis : Le premier long-métrage du cinéaste tchécoslovaque de Jan Svankmajer ressort en copies neuves. L'histoire, inspirée de l'oeuvre de Lewis Carroll, est celle d'une jeune fille entraînée dans un monde merveilleux et inquiétant par un lapin blanc empaillé... Grand Prix du long métrage du Festival d'Annecy en 1989.
  • 10
    Leviathan
    10
     (2012)
    Documentaire | 1h27
    Synopsis : En embarquant sur un chalutier pour dresser le portrait d'une des plus vieilles entreprises humaines, Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor témoignent, dans un flot d'images sidérant, de l'affrontement qui engage l'homme, la nature et la machine. Tourné à l'aide d'une dizaine de caméras numériques ballottées au gré du vent et des vagues, sanglées aux corps des pêcheurs, aux cordages du bateau, gommant tous repères, et où la mer et le ciel finissent par se confondre, ce documentaire nous avertit des menaces de la pêche intensive autant qu'il révèle la beauté foudroyante des entrailles de l'océan.
17 commentaires
  • ElmerHunter
    commentaire modéré Il manque le docu Leviathan qui n'est pas sur VK, je feedbacke.
    Ça a l'air impressionnant. http://vimeo.com/45252172
    6 avril 2013 Voir la discussion...
  • Torrebenn
    commentaire modéré @ElmerHunter Merci, j'avoue ne pas avoir songé à suggérer la création de cette fiche. Mais tu es vigilant ! Dès qu'elle sera créée, je l'ajouterai à ma liste.
    6 avril 2013 Voir la discussion...
  • mos3n
    commentaire modéré @ElmerHunter Leviathan !!? C'est juste ma plus grosse attente de 2013 !!!
    6 avril 2013 Voir la discussion...
  • mos3n
    commentaire modéré @Torrebenn J'ai aussi vu 'La Jetée' après 'L'Armée des 12 Singes', mais c'est vraiment avec 'Sans Soleil' que je me suis pris ma plus grosse claque. Marker est un génie !
    Sinon d'accord avec @Cladthom, les films de Tarr et Svankmajer constituent de bonne porte d'entrée au reste de leurs œuvres respectives, qui sont d'une richesse - mais aussi d'une rigueur - plus forte encore.
    6 avril 2013 Voir la discussion...
  • Torrebenn
    commentaire modéré @Mos3n Chronologiquement j'ai vu "12 singes" et pas apprécié du tout (je déteste Bruce Willis faut dire !), puis "La Jetée". Du coup, j'ai appris que c'était la même histoire (ou presque). J'ai alors revu "12 singes" et ça a été une révélation. Même si ma haine pour Bruce Willis ne désenfle pas.
    6 avril 2013 Voir la discussion...
  • mos3n
    commentaire modéré @Torrebenn Oui, pareil pour Bruce. Mais ça va, dans ce film, il fait pas trop son Brute Willis.
    Intéressant cette réévaluation entre les deux visions. D'autres exemples de ce genre ?!

    J'ai une anecdote de la sorte concernant ma rencontre avec le cinéma.
    [Mode 'tranche de vie' ON]

    C'est après avoir vu 'Solaris' de Soderbergh - qui m'avait déjà mis une claque immense - que j'ai découvert le nom de Tarkovski. Je me suis mis en tête de voir l'autre 'Solaris', celui de cet obscur réalisateur russe que tout le monde semblait aduler.
    Première tentative infructueuse, je m'endors... Mais dès le lendemain, des images me reviennent en tête, les ai-je rêvés ou réellement vues à l'écran ?
    Dans la semaine suivante, en regardant la programmation de mon petit cinéma de quartier à Mulhouse, je revois le nom de Tarkovski, projection unique de 'Stalker' à la séance de 22h30. Déjà très fatigué, j'y vais quelque peu dubitatif. Et là, je me prend ce chef-d’œuvre en pleine face, et en ressort en titubant...
    Quelques jours plus tard, je regarde à nouveau 'Solaris', mais cette-fois, c'est comme si les représentations que je m'étais construites dans ma tête se fixaient au fur et à mesure à l'écran. J'éprouve comme une sorte de connexion directe avec l'image. J'étais happé, le cinéma (et à fortiori Tarkovski) m'avait pris.

    [Mode 'tranche de vie' OFF]
    6 avril 2013 Voir la discussion...
  • Torrebenn
    commentaire modéré @Mos3n Emouvante rencontre avec Tarkovski effectivement. Et ton courage (séance de 22h30 alors que tu t'étais endormi la semaine précédente) force le respect !
    De mon côté, pour "In the mood for love". Vu en séance de 8h00 au Festival de Cannes à 18 ans. Ennui total, somnolence ...
    Revu 2-3 ans plus tard en galante compagnie -> émoi total, coup de foudre. Le genre de moment qui comble un cinéphile et construit mon amour pour le 7e Art. Résultat "In the mood for love" figure dans ce qui pourrait être mon Top 10.
    Je devrais essayer la même méthode avec "Certains l'aiment chaud", que je n'ai pas aimé et durant lequel je me suis même endormi !
    6 avril 2013 Voir la discussion...
  • ElmerHunter
    commentaire modéré Et voilà @Torreben : http://www.vodkaster.com/Films/Leviathan2
    Merci à @NicoBalazard pour l'ajout !
    8 avril 2013 Voir la discussion...
  • Torrebenn
    commentaire modéré @ElmerHunter Et voilà ! Je dois dire que l'affiche est parfaitement splendide.
    8 avril 2013 Voir la discussion...
  • NicoBalazard
    commentaire modéré @ElmerHunter mais de rien, il me paraissait capital d'étoffer le festival du film chiant !
    8 avril 2013 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de Torrebenn
Listes appréciées par Torrebenn
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -