Flop 2012

Flop 2012

Liste de 12 films par Daftway
| 465 vues 

Des daubes et des déceptions, les pires films que j'ai vu en 2012, malgré la présence de certains films pour lesquels j'ai de la sympathie.

/block/list/vk_list_items?id=902822&from_url=/listes-de-films/flop-2012/902822&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
7 commentaires
  • TeddyDevisme
    commentaire modéré COSMOPOLIS anticinematographique ? Mais LOL quoi.
    29 décembre 2012 Voir la discussion...
  • Daftway
    commentaire modéré Tu peux loller si tu veux ! Sérieusement, c'est mon point de vue, et pas seulement en raison de la quasi unité de lieu du film, c'est l'oeuvre dans sa globalité qui me pose problème.
    Pendant deux heures, un défilé de personnages va parler. Enormément. Pour raconter quoi? Du vent. Tout est pachydermique, complexifié au possible, et surtout creux. Au final que se racontent les personnages entre eux? Des tissus de banalités.

    Au cinéma, le but c'est de faire passer un message avant tout par le biais de sa grammaire, de sa mise en scène. Je n'ai aucun problème avec les dialogues (j'avoue être un fan de Nolan, qui est facilement l'un des réals les plus bavards actuels), Tarantino notamment est un maître dans leur utilisation, mais dans Cosmopolis ceux-ci ne servent strictement à rien. La seule utilité des dialogues est de créer une atmosphère complexe et élitiste, comme ça ceux qui n'ont pas aimé le film c'est parce qu'ils n'ont pas compris. Donc déjà il y a pour moi un énorme problème.
    Et quand à la mise en scène, on est quand même très très loin d'une quelconque inventivité. Il y a quelques idées (la scène où la limousine est attaquée sans que les persos a l'intérieur ne s'en rendent compte, symbole d'un système éco voué a l'auto destruction sans vraiment s'en rendre compte), mais du reste, ya pas de quoi casser trois pattes à un canard.

    Donc pour résumer on a d'un côté un enchaînement de dialogues balourds, creux, et bourrés de banalités, et de l'autre on a une histoire en quasi unité de lieu avec quasiment aucune idée de mise en scène. C'est donc à mon sens anticinématographique. Bien entendu, filmer un truc pareil était très dur, je pense même quasiment impossible. Mais parfois il faut savoir être humble. Le film est supposé être un brûlot subversif sur le capitalisme, ca ne parvient qu'à être abscons, creux, inutilement complexe et pour couronner le tout ca n'a pas de fin (le capitalisme mourra? Mourra pas?). C'est le genre de cinéma que je vomis, le genre de cinéma qui se repose tranquillement sur son aspect élitiste pour ne rien dire et se protéger de ses détracteurs.
    29 décembre 2012 Voir la discussion...
  • TeddyDevisme
    commentaire modéré Je ne suis pas d'accord. Je trouve que ce film s'interroge très bien sur tous les acteurs et la folie du capitalisme.
    29 décembre 2012 Voir la discussion...
  • Brazilover
    commentaire modéré J'adore Cosmopolis, je pense que c'est un film fascinant qui a des choses à dire sur le capitalisme, seulement je comprends qu'il puisse passer pour anticinematographique, oui ses dialogues sont élitistes, mais ils représentent bien la philosophie de Delilo.
    29 décembre 2012 Voir la discussion...
  • poupilapin
    commentaire modéré Les Infidèles ? Tes un peu dur, non ?
    Certes ce film n'est pas, comment dire, super-super, mais je pense qu'il y a eu pire en 2012, ne partage tu pas mon avis ?
    30 décembre 2012 Voir la discussion...
  • Daftway
    commentaire modéré Entièrement d'accord pour Les Infidèles, comme je le précise dans la description, il y a des films pour lesquels j'ai de la sympathie (Les Infidèles en fait partie, tout comme Chercher le garçon ou Le Magasin des Suicides), mais c'est comme ca, ce sont les 12 pires films que j'ai vu, tout bêtement parce que même si 2012 a vraiment manqué de gros film, j'ai également vu très peu de grosses daubes. Voila voila !

    @brazillover116 : je n'ai pas lu le livre de Delilo donc de ce côté là, je ne peux intervenir. Mais content de voir qu'il peut y avoir un terrain d'entente sur ce film !
    30 décembre 2012 Voir la discussion...
  • Brazilover
    commentaire modéré @Daftway Je ne l'ai pas lu non plus, je me suis juste informer par divers entretiens sur ce que voulais faire Cronenberg avec ce film. Et il voulait être le plus fidèle possible aux dialogues du bouquin, qu'il aurait repris tel quel, ce qui est assez singulier comme approche, tout en donnant une vision modernisée d'une histoire qui a déjà une bonne quinzaine d'années, avec l'aide de la crise. Le film ne peut pas plaire à un public large, et peut même décevoir les véritables passionnés du travail de Cronenberg tant c'est différent. D'ailleurs il a supprimé beaucoup de passages de sexe du livre pour ne pas se rapprocher de sa carrière 80´s. Il n'y a aucun divertissement, dans ce film ou il ne se passe vraiment pas grand chose. Donc on ne peut qu'acquiescer ton point de vue ici.
    30 décembre 2012 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -