J'avoue j'ai pleuré

J'avoue j'ai pleuré

Liste de 3 films par az
| 59 vues 

J'avais peut-être une poussière dans l'oeil, j'étais sûrement un peu fatigué, je ne me sentais pas vraiment dans mon assiette, mais je dois bien l'avouer... j'ai pleuré.

/block/list/vk_list_items?id=1098674&from_url=/listes-de-films/j-avoue-j-ai-pleure/1098674&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    La Vie est belle
    Comédie, Drame | 1h50
    82%
    | Sa note :
    Synopsis : En 1938, Guido, jeune homme plein de gaieté, rêve d'ouvrir une librairie, malgré les tracasseries de l'administration fasciste. Il tombe amoureux de Dora, institutrice étouffée par le conformisme familial et l'enlève le jour de ses fiançailles avec un bureaucrate du régime. Cinq ans plus tard, Guido et Dora ont un fils: Giosue. Mais les lois raciales sont entrées en vigueur et Guido est juif. Il est alors déporté avec son fils. Par amour pour eux, Dora monte de son plein gré dans le train qui les emmène aux camps de la mort où Guido veut tout faire pour éviter l'horreur à son fils...
  • 2
    Requiem for a Dream
    73%
    | Sa note :
    Synopsis : Sara Goldfarb vit seule, à Coney Island. Mère juive, veuve et fantasque, elle vit dans l'espoir d'être un jour invitée sur le plateau de son émission télé préférée. Dans cette perspective, elle suit un régime draconien afin d'entrer dans la robe qu'elle portera le moment venu. Elle en oublie son fils, drogué et qui s'enfonce tous les jours un peu plus.
  • 3
    De rouille et d'os
    Drame | 2h02
    68%
    | Sa note :
    Synopsis : Ça commence dans le Nord. Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C'est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa soeur à Antibes. Là-bas, c'est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s'occupe du petit et il fait beau. A la suite d'une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Il est pauvre ; elle est belle et pleine d'assurance. C'est une princesse. Tout les oppose. Stéphanie est dresseuse d'orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu'un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau. Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d'illusions. Il va l'aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre.
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -