L'hélium de la situation

L'hélium de la situation

Liste de 7 films par huitetdemi
| 307 vues  | 3 personnes ont aimé

/block/list/vk_list_items?id=1009767&from_url=/listes-de-films/l-helium-de-la-situation/1009767&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    Cinq semaines en ballon
    1
    Synopsis : Survolant l'Afrique a bord d'une montgolfiere, l'expedition du profeseur Fergusson parviendra-t-elle a devancer un groupe de marchands d'esclaves sur le chemin de la Haute-Volta?
  • 2
    Le Ballon rouge
    2
     (1956)
    Synopsis : Dans un Paris des années 50, un petit garçon trouve un gros ballon rouge accroché à un réverbère. Commence alors une histoire d'amitié avec ce ballon qui suit de lui-même le petit garçon dans les rues de Paris. La jalousie d'une bande de garçons de son âge vont mener ce film vers une fin à la fois tragique et magique.
  • 3
    Le Tour du monde en 80 jours
    3
    Synopsis : Phileas Fogg, gentleman anglais, parie, contre les membres de son club, qu'il est capable de faire le tour du monde en 80 jours. Il part aussitôt, emmenant Passepartout, son valet français, ancien clown et homme de ressources et, comme bagages, un sac plein de chèques. Une infinité de moyens de transport variés (ballon, bateau, train, éléphant...) leur permettent de parcourir une très longue suite d'étapes : Paris, Espagne, le canal de Suez, Calcutta, Hong Kong, San Francisco, New York et Londres. Dès Suez, Fix, un policier, va s'acharner contre les deux héros qui gagneront néanmoins l'incroyable pari.
  • 4
    Zeppelin
    4
     (1971)
    Synopsis : Un zeppelin désigne un aérostat de type dirigeable rigide, de fabrication allemande, mais est souvent utilisé dans la langue populaire pour désigner n'importe quel ballon dirigeable. C'est le comte allemand Ferdinand von Zeppelin qui en initie la construction au début du XXe siècle.La conception très aboutie des zeppelins en fait des références pour tous les dirigeables rigides, de sorte que « zeppelin » devient un nom commun, encore que cela ne s'applique en français qu'aux dirigeables rigides allemands. On peut noter par exemple que le dirigeable rigide français Spiess (construit par Zodiac en 1912) -- et, bien que ressemblant de près à un zeppelin -- n'a jamais été nommé de la sorte.Les dirigeables rigides diffèrent des dirigeables de type souple en ce qu'ils utilisent une enveloppe externe aérodynamique montée sur une structure rigide avec plusieurs ballons séparés appelés « cellules ». Chaque cellule contient un gaz plus léger que l'air (le plus souvent de l'hydrogène). Un compartiment relativement petit pour les passagers et l'équipage était ajouté dans le fond du cadre. Plusieurs moteurs à combustion interne fournissent l'énergie motrice.Outre la création de la société de construction d'aéronefs, LZ (Luftschiffbau Zeppelin), qui en tout produisit cent dix-neuf appareils jusqu'en 1938, le comte von Zeppelin fonde la première compagnie aérienne commerciale au monde, dénommée DELAG (Deutsche Luftschiffahrts-AG). Les deux entreprises sont basées à Friedrichshafen, en Allemagne.Ayant dès 1913 des doutes sur la validité du concept des dirigeables, le comte crée une succursale, en collaboration avec Bosch et Klein, la VGO ((de) Versuch Gotha Ost, Staaken par la suite (qui produira des avions bombardiers « géants », mais de conception classique), ainsi qu'un département aviation au sein de LZ qui sera dirigé par Claudius Dornier et qui sera chargé d'une recherche plus innovatrice sur les avions métalliques.Quand le comte décède en 1917, Hugo Eckener lui succède à la tête de l'entreprise. Il est à la fois un maître de la publicité et un capitaine d'aéronef très expérimenté. C'est sous sa houlette que les zeppelins atteignent leur apogée. L'entreprise est prospère jusqu'aux années 1930 et réalise des transports de l'Allemagne vers les États-Unis d'Amérique et l'Amérique du Sud. L'aéronef qui rencontre le plus de succès dans cette période est le LZ 127 « Graf Zeppelin » qui vole sur plus d'un million et demi de kilomètres, incluant la première et seule circumnavigation du globe avec un dirigeable.La grande dépression et la montée du nazisme en Allemagne contribuent tous deux à la disparition des aéronefs transportant des passagers. En particulier, Eckener et les nazis ont une haine mutuelle : LZ est nationalisée par le gouvernement allemand vers 1935. Elle ferme quelques années après, à la suite de la catastrophe du Hindenburg au cours de laquelle le vaisseau amiral prend feu à l'atterrissage.Pendant les vingt années environ d'existence des Zeppelins au sein de la compagnie aérienne, l'exploitation de ce type d'aérostat est assez profitable et les voyages sont menés en toute sécurité, jusqu'à l'incendie du Hindenburg.
  • 5
    Le Voyage du ballon rouge
    5
    Drame | 1h55
    63%
    | Sa note :
    Synopsis : Simon a 7 ans. Un mystérieux ballon rouge le suit dans Paris. Sa mère Suzanne est marionnettiste et prépare son nouveau spectacle. Totalement absorbée par sa création, elle se laisse déborder par son quotidien et décide d'engager Song Fang, une jeune étudiante en cinéma, afin de l'aider à s'occuper de Simon.
  • 6
    L'Odyssée du Hindenburg
    6
    Thriller, Drame | 1h50
    Synopsis : En 1937, le zeppelin allemand Hindenburg, symbole de l'Allemagne hitlérienne, doit effectuer un voyage à destination des États-Unis. Mais les autorités ont vent d'une tentative d'attentat visant à détruire le zeppelin. Le colonel Ritter est envoyé à bord afin de veiller à la sécurité et de démasquer les terroristes
  • 7
    Là-haut
    7
     (2009)
    86%
    | Sa note :
    huitetdemi
    Sa note :
    “ L’hélium de la situation. ” — huitetdemi 27 juillet 2013
    Commenter
6 commentaires
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -