Les présidents français au cinéma et à la télévision

Les présidents français au cinéma et à la télévision

Liste de 16 films par YLS
| 181 vues  | 2 personnes ont aimé

Fictifs, réels ou avatars à peine déguisés : quand les présidents français font leur toile.

/block/list/vk_list_items?id=1303585&from_url=/listes-de-films/les-presidents-francais-au-cinema-et-a-la-television/1303585&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    Le Président
     (1960)
    Thriller, Drame | 1h50
    Synopsis : Agé de 73 ans, l'ex Président du Conseil français Emile Beaufort joue toujours un rôle central dans la vie politique du pays. La rédaction de ses mémoires lui permet de revenir sur son parcours et d'évoquer ses relations avec Philippe Chamalont, sur le point de devenir président du conseil.
  • 2
    L'Armée des Ombres
    Thriller, Drame | 2h18
    Synopsis : 20 octobre 1942, en France occupée. Philippe Gerbier (Lino Ventura), ingénieur distingué des Ponts et Chaussées soupçonné de pensées gaullistes, est arrêté par la police de Vichy et placé dans un camp. Il tranche sur les autres prisonniers par une force de caractère peu commune, et par les appuis qui l'ont placé dans ce camp. Quelques jours plus tard, les autorités françaises remettent Gerbier à la Gestapo, la police secrète nazie, qui le transfère à Paris pour interrogatoire. Gerbier réussit à s'échapper avec l'aide d'un résistant anonyme et d'un coiffeur pétainiste (Serge Reggiani), puis retourne à Marseille où est basé le réseau qu'il dirige effectivement.Le bras droit de Gerbier, Félix Lepercq (Paul Crauchet), a identifié un certain Paul (le jeune Dounat) comme le traître qui a dénoncé son chef. Avec l'aide de Guillaume Vermersch dit « Le Bison » (Christian Barbier), un colosse d'une loyauté absolue, ancien de la Légion, Félix et Gerbier conduisent Paul dans une maison inhabitée de Marseille pour l'y exécuter. Ils y retrouvent Claude Ullmann dit « Le Masque » (Claude Mann), un jeune résistant désireux de faire ses preuves dans une mission difficile. Il s'avère impossible d'abattre Paul au pistolet comme prévu car une famille a emménagé la veille dans la maison voisine et ne manquerait pas d'entendre les coups de feu. Ayant cherché en vain une autre méthode, Gerbier ordonne à ses hommes de l'aider à étrangler leur captif. Le Masque recule devant la manière de l'exécution, laquelle est pour lui la première, mais Gerbier le rabroue durement et lui confie avec une pointe d'émotion que c'est la première fois pour lui aussi. Le Masque se reprend et les trois hommes mènent à bien la besogne.
  • 3
    Chacal
     (1973)
    Synopsis : En 1963, trois dirigeants de l'OAS engagent un tueur professionnel pour assassiner le Général de Gaulle. Sans identité, sans visage, son nom de code est Chacal et ses services valent un demi million de dollars ! Pour collecter les fonds, l'OAS commet une série de hold-up qui éveille l'attention de la police française. Tandis que le Chacal organise avec méthode et dans le moindre détail son meurtre, la police tente de le prendre de vitesse.
  • 4
    La Carapate
     (1978)
    Comédie | 1h40
    Synopsis : En mai 1968, un avocat, Jean-Philippe Duroc, quitte Paris afin de rendre visite à son client en prison, Martial Gaulard. Accusé de meurtre, il lui annonce que son pourvoi en cassation a été rejeté, faisant de lui un condamné à la peine capitale. Alors qu'il apprend la terrible nouvelle, une mutinerie éclate : Gaulard en profite pour s'échapper, entraînant avec lui, son pauvre avocat dans une véritable course poursuite.
  • 5
    Le Grand Charles
    3h25
    Synopsis : Août 1944 : dans un Paris libéré, Charles de Gaulle descend les Champs-Élysées en triomphateur. À lui revient la charge de relever un pays exsangue et nul ne songe alors à contester son autorité. En quelques mois pourtant, l'unité forgée dans la Résistance vole en éclats, les querelles partisanes reprenant le dessus. De Gaulle, peu enclin au jeu politique, s'épuise en luttes stériles. Le 20 janvier 1946, il annonce brutalement sa démission. Sans doute envisage-t-il que son départ ce dimanche créera un choc salutaire et que les Français le rappelleront dans les semaines qui suivent. Mais rien de tel ne se produit. La Quatrième République s'affermit, le pays se redressant, le souvenir de la guerre s'estompant. Ainsi commence pour de Gaulle ce que l'histoire nommera la « traversée du désert », douze ans de solitude, d'espérances déçues et d'amertume. Heureusement, la rédaction de ses Mémoires occupe quotidiennement le Général. Au souvenir des dures épreuves du temps de guerre, oubliera-t-il la médiocrité des heures présentes ? L'évocation de ses rudes affrontements avec Churchill et Roosevelt compense-t-elle la pauvre réplique que lui opposent ses adversaires du moment ? D'où viendra l’étincelle ? Une situation imprévue pourra-t-elle le ramener à la tête du pays ?
  • 6
    Adieu De Gaulle, Adieu
    1h35
    Synopsis : Mai 1968. La France est secouée par des mouvements étudiants, bercés d'illusion lyrique et révolutionnaire. Charles de Gaulle, pris dans l'étau de l'utopie, est impuissant. Homme d'un autre siècle, sa politique n'a aucune influence sur le désordre étudiant qui s'installe. Décontenancé, le Président disparaît et trouve refuge à Baden Baden...
  • 7
    Grace de Monaco
     (2014)
    Drame | 1h43
    Synopsis : Lorsqu'elle épouse le Prince Rainier en 1956, Grace Kelly est alors une immense star de cinéma, promise à une carrière extraordinaire. Six ans plus tard, alors que son couple rencontre de sérieuses difficultés, Alfred Hitchcock lui propose de revenir à Hollywood, pour incarner Marnie dans son prochain film. Mais c'est aussi le moment ou la France menace d'annexer Monaco, ce petit pays dont elle est maintenant la Princesse. Grace est déchirée. Il lui faudra choisir entre la flamme artistique qui la consume encore ou devenir définitivement : Son Altesse Sérénissime, la Princesse Grace de Monaco.
  • 8
    Le Bon Plaisir
     (1983)
    Comédie, Drame | 1h48
    Synopsis : Une femme se fait voler son sac. Événement banal si ce n'est que le sac contenait une lettre de son ex-amant, aujourd'hui président de la république.
  • 9
    1974, une partie de campagne
    Documentaire | 1h30
    Synopsis : 1974, une partie de campagne, titré à l'origine 50,81 %, est un film documentaire de Raymond Depardon sur la campagne de Valéry Giscard d'Estaing à l'élection présidentielle de 1974. Réalisé en 1974 sur commande du futur président, le film fut longtemps censuré et ne fut diffusé pour la première fois que le 20 février 2002. Inspiré par le cinéma direct québécois, Depardon accepta ce travail sans rémunération, seul l'ingénieur du son était payé.
  • 10
    Le Promeneur du champ de Mars
    Drame | 1h57
    Synopsis : Ce film raconte l'histoire d'une fin de règne et d'une fin de vie : celle de François Mitterrand.Alors que le Président livre les derniers combats face à la maladie, un jeune journaliste passionné tente de lui arracher des leçons universelles sur la politique et l'histoire, sur l'amour et la littérature... Des certitudes sur la vie.Mais le vieil homme n'en a guère à dispenser car c'est pour lui le moment où passé, présent et futur se confondent en un seul temps ; ce temps où seuls les doutes demeurent, ce temps où tous les hommes sont égaux : celui de la proximité avec la mort.
  • 11
    Les Saveurs du palais
    Comédie | 1h35
    20%
    | Sa note :
    Synopsis : Hortense Laborie est une cuisinière réputée qui vit dans le Périgord. A sa grande surprise, le Président de la République la nomme responsable de ses repas personnels au Palais de l'Élysée. Malgré les jalousies des chefs de la cuisine centrale, Hortense s’impose avec son caractère bien trempé. L’authenticité de sa cuisine séduira rapidement le Président, mais dans les coulisses du pouvoir, les obstacles sont nombreux…
  • 12
    Dans la peau de Jacques Chirac
    Comédie | 1h30
    Synopsis : Autobiographie non autorisée. Docu-marrant. Un hommage à notre plus grand acteur français. De 1967 à nos jours, Jacques Chirac est apparu tous les jours à la télévision : des millions d'heures de gestes d'automate, de diction saccadée, de cavalcades fiévreuses. Et si à l'heure du bilan, Jacques Chirac décidait de dire tout, de rétablir sa vérité ?C'est le pari de Dans la peau de Jacques Chirac : Karl Zéro et Michel Royer revisitent les meilleurs moments de ces quarante années d'archives de la "geste chiraquienne". C'est le Président lui-même qui justifie le sens de cette quête éperdue du pouvoir... quand la réalité dépasse la fiction !
  • 13
    Président
     (2005)
    Thriller | 1h37
    Synopsis : Secrets d'Etat, convictions sincères, foules exaltées, train de vie royal, journalistes inquisiteurs, disparitions suspectes : les coulisses du pouvoir ou la vie quotidienne d'un Président. Entre l'amour d'un père pour sa fille et les contradictions d'un chef d'Etat, que reste-il d'essentiel quand on a le pouvoir suprême ?
  • 14
    Le Candidat
     (2006)
    Drame | 1h35
    Synopsis : Peu avant l'élection présidentielle d'un état européen, Michel Dedieu a remplacé au pied levé le candidat de son parti, contraint de se retirer à cause d'un cancer fulgurant. Au lendemain du premier tour, il ne lui reste que très peu de temps pour préparer avec son équipe rapprochée, le débat télévisé qui l'opposera à son adversaire. Peu apprécié des médias et de l'opinion, il doit à tout prix améliorer son image et affiner son argumentaire.A cette fin, il organise un week-end de travail dans sa propriété. Le candidat, d'abord docile et fragile se plie à toutes les exigences de son staff, quand, arrivé au bord de l'épuisement, il découvre qu'il est en fait prisonnier d'une terrible manipulation dont il ne s'extraira qu'en jouant sa propre partition...
  • 15
    La Conquête
     (2011)
    Drame | 1h45
    20%
    | Sa note :
    YLS
    Sa note :
    “ Une retranscription un peu scolaire et guignolesque de l'ascension de Sarkozy qui reste cependant une farce politique savoureuse. ” — YLS 9 janvier 2013
    Commenter
  • 16
    La dernière campagne
    1h45
    Synopsis : 15 décembre 2011. Devant un parterre ébahi, la sanction tombe : Jacques Chirac est condamné par le tribunal correctionnel de Paris à 2 ans de prison avec sursis. Jamais dans l’histoire de la République, un ancien président n’avait subi un tel affront. Le soir-même, le bureau de Jacques Chirac publie un communiqué. Le vieil homme renonce à faire appel. Il n’a plus la force de combattre. Mis hors-jeu par l’âge et la maladie, Jacques Chirac va-t-il se laisser engloutir par le temps qui passe ? Non, car il existe une parenthèse enchantée : le sommeil, porteur de rêve, qui efface l’âge, ranime le désir, ressuscite l’avenir. Convoquant le rêve, le grand fauve politique va s’inviter dans la campagne présidentielle. Tissant patiemment les fils de la réalité pour en faire la toile de ses rêves, Jacques Chirac s’immisce dans la joute qui oppose Nicolas Sarkozy et François Hollande. Chacun des deux a une certaine idée de la France. Laquelle va finalement s’imposer ?
8 commentaires
  • cath44
    commentaire modéré pas mal cette liste! Pour la petite histoire, le film de Girod "le bon plaisir" évoque +ou - l'histoire de l'enfant caché de Mitterrand
    4 avril 2015 Voir la discussion...
  • bredele
    commentaire modéré @cath44 non le roman a été écrit bien avant, mais quelle coincidence !
    4 avril 2015 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré @bredele oui, tout à fait, bien sûr, mais la coïncidence est incroyable!
    4 avril 2015 Voir la discussion...
  • bredele
    commentaire modéré @cath44 j'avais adoré ce film, déjà Trintignant un président c'est un rêve, et l'entendre dire que Normal Sup c'était le top, ça m'avait fait tellement plaisir ( vieille rancune des littéraires contre les X et les HEC).
    4 avril 2015 Voir la discussion...
  • YLS
    commentaire modéré Je vous laisse compléter la liste avec vos suggestions ;) (le seul critère est que le président soit au cœur de l'intrigue)
    4 avril 2015 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré @YLS http://www.vodkaster.com/films/la-carapate/7844 A. Cayla-Legrand, un petit rôle , incarnant De Gaulle
    4 avril 2015 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré @YLS André Penvern qui incarne de Gaulle dans G de Monaco http://www.vodkaster...ce-de-monaco/1201820
    4 avril 2015 Voir la discussion...
  • YLS
    commentaire modéré Merci ! C'est ajouté. J'ai un peu dérogé à la règle président = rôle principal ou moteur dramatique mais bon^^
    4 avril 2015 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de YLS
Listes appréciées par YLS
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -