LIEU DE MEMOIRE ET D'IDENTITE : LA PEAU

LIEU DE MEMOIRE ET D'IDENTITE : LA PEAU

Liste de 36 films par cath44
| 591 vues  | 7 personnes ont aimé

À l’instar des premiers hommes qui l’ont utilisée comme support pour dire leur appartenance et leur identité avant qu’adviennent l’écriture et le papier, la peau devient parfois un véritable palimpseste, le parchemin de la mémoire, une feuille de route identitaire, à travers les traces, les tatouages, les cicatrices. La peau est une enveloppe, enclos de l’identité, lieu du corps qui se donne à voir, à lire, où s’inscrit l’histoire…Peau du corps ou du visage, elle incarne la personne en la distinguant des autres, elle dessine les limites de soi… Elle est surface d’inscription du sens et doublement agent de contact. Elle incarne l’intériorité. La peau sépare le dedans et le dehors de manière vivante, parfois poreuse, car elle est ouverture au monde. Comme le dit Didier Anzieu, un psychanalyste en parlant du Moi Peau comme d’une métaphore « la peau est l’enveloppe du corps qui tout comme le moi, tend à envelopper l’appareil psychique »
La peau est un objet paradoxal du cinéma…. Quand et comment la peau fait-elle surface et comment devient-elle objet de trouble ?

/block/list/vk_list_items?id=1291835&from_url=/listes-de-films/lieu-de-memoire-et-d-identite-la-peau/1291835&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
23 commentaires
  • CYHSY
    commentaire modéré @cath44 J’y pense là tout de suite, alors hop, je t’en fais part immédiatement.
    Je pense à “Dragon Rouge”, où le psychopathe joué par Ralph Fiennes voue un culte à une série d’aquarelles de William Blake : http://tinyurl.com/bz2ajg , et s’en est donc fait tatouer une partie dans son dos : http://tinyurl.com/kxhhx8s . Son profil et sa méthode sont inextricablement liés à cette représentation icônique à laquelle il s’identifie plastiquement.
    Quand je compare à “12 Years a Slave”, je réalise qu’il y a donc une donnée très importante dans cette thématique de la mémoire et de la peau : il y a l’acte volontaire d’inscription, et celui que l’on subit. Lequel est le plus violent ?
    Tu peux aller faire un tour sur ce lien sinon : http://tinyurl.com/pd2o64g .
    Ciao ciao !
    27 octobre 2014 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré @CYHSY merci beaucoup! Dragon Rouge , bien sûr .... non seulement, il l"inscrit sur sa peau mais l'incorpore pour le "Devenir"! .
    27 octobre 2014 Voir la discussion...
  • ginlange
    commentaire modéré Je me demandais si "The human centiped" avait place dans cette liste ! ^^
    24 novembre 2014 Voir la discussion...
  • typhonpurple
    commentaire modéré Tout d'abord, superbe liste! Je pense à Seven de Fincher où Kevin Spacey s'arrache la peau des doigts pour effacer son identité; je pense également à Zelig de Woody Allen, où l'homme-caméléon trouve son identité dans la multiplicité des peaux qu'il prend, et donc dans l'absence de sa propre peau :)
    10 janvier 2015 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré @typhonpurple mais oui! merci ...si tu as d'autres idées n'hésite pas! .....
    10 janvier 2015 Voir la discussion...
  • CYHSY
    commentaire modéré Hello @cath44 :) J'ai fait un tour à l'exposition "Tatoueurs Tatoués" du musée du quai Branly à Paris cet après-midi. C'était passionnant, et j'y retourne demain car je n'ai pas eu le temps de tout lire (je suis un grand obsessionnel dans un musée...). Dans la partie "Japon", il passait des extraits de "La Vie d'un homme tatoué" ( http://tinyurl.com/nw6tg57 ) et d'"Outrage" ( http://tinyurl.com/llzzmd5 ), les deux mettent en scène des yakuzas, et tu dois connaître l'importance des tatouages pour les triades. Du coup, j'ai pensé à "Crying Freeman" ( http://tinyurl.com/nurmouq ), que je n'ai pas vu depuis longtemps, mais j'ai toujours en mémoire le massif dos tatoué de Dacascos. Sur le thème des triades, de la mafia (notamment "Les Promesses de l'ombre" que tu as déjà inclus dans ta liste), on doit pouvoir creuser. Du côté de l'Océanie, j'ai pensé à "L'Âme des guerriers" de Tamahori ( http://tinyurl.com/qxslpyh ) que je n'ai pas vu, mais au regard de l'importance tribale du tatouage en Nouvelle-Zélande et du visuel de l'affiche, j'imagine que cela vaut peut-être le coup d'œil. Et pour finir, je pense aussi à "l'Atalante", que je ne connais pas non plus, mais Simon me semble tatoué sur tout le corps, ce qui, pour l'époque, était un signe très fort d'individualité (voire de rebellion, de marginalité) au sein du corps social. Voili voiloù, à bientôt :).
    8 mars 2015 Voir la discussion...
  • cath44
    commentaire modéré @CYHSY merci pour les suggestions, je pense que cette expo me plairait beaucoup !
    8 mars 2015 Voir la discussion...
  • CYHSY
    commentaire modéré Elle dure jusqu'en septembre 2015... Just saying.
    8 mars 2015 Voir la discussion...
  • Obiterdictum
    commentaire modéré Je suggère Les nerfs à vif de Scorsese (plusieurs scènes s'attardent sur les nombreux tatouages de Max Cady).
    4 avril 2016 Voir la discussion...
  • Klaus_K
    commentaire modéré Je me permets une petite proposition, en passant : http://www.vodkaster...es-blessures/1310511
    17 août 2017 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de cath44
Listes appréciées par cath44
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -