Ma liste classée de 10 films dressant le portrait d'un ou d'une artiste

Ma liste classée de 10 films dressant le portrait d'un ou d'une artiste

Liste de 10 films par FeydRautha
| 73 vues  | 7 personnes ont aimé

/block/list/vk_list_items?id=1301915&from_url=/listes-de-films/ma-liste-classee-de-10-films-dressant-le-portrait-d-un-ou-d-une-artiste/1301915&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    Huit et demi
    1
     (1963)
    82%
    | Sa note :
    Synopsis : Un cinéaste dépressif fuit le monde du cinéma et se réfugie dans un univers peuplé de souvenirs et de fantasmes. Surgissent des images de son passé, son enfance et l'école religieuse de sa jeunesse, la Saraghina qui dansait sur la plage pour les écoliers, ses rêves fous de « harem », ses parents décédés. Dans la station thermale où il s'est isolé, son épouse Louisa, sa maîtresse Carla, ses amis, ses acteurs, ses collaborateurs et son producteur viennent le visiter, pour qu'enfin soit réalisé le film sur lequel il doit travailler.
  • 2
    Boulevard du crépuscule
    2
    Drame | 1h50
    95%
    | Sa note :
    Synopsis : Boulevard du crépuscule (Sunset Boulevard ou Sunset Blvd.) est un film noir américain, réalisé et co-écrit par Billy Wilder, sorti sur les écrans en 1950, mêlant drame et humour noir. Il tire son nom du célèbre Sunset Boulevard, qui traverse Los Angeles et Beverly Hills, bordé de villas de vedettes hollywoodiennes.William Holden interprète le scénariste malchanceux Joe Gillis, et Gloria Swanson incarne Norma Desmond, une ancienne vedette du cinéma muet (comme elle), qui parvient à enfermer Gillis dans sa vie dominée par le fantasme d'un retour triomphant à l'écran. Erich von Stroheim, Nancy Olson, Fred Clark, Lloyd Gough et Jack Webb apparaissent dans des seconds rôles. Le réalisateur Cecil B. DeMille et la journaliste à scandales Hedda Hopper jouent leurs propres rôles, tandis qu'on peut voir une apparition fugace de vieilles stars du muet : Buster Keaton, H.B. Warner et Anna Q. Nilsson.Apprécié par la critique américaine à sa sortie, Boulevard du crépuscule obtient onze nominations aux Oscars du cinéma, et en remporte trois. Considéré depuis comme un classique, le film est parfois cité parmi les chefs-d'oeuvre du cinéma américain. C'est ainsi qu'il a été considéré comme « culturellement significatif » par la Bibliothèque du Congrès en 1989 qui l'a inclus dans sa première sélection de films pour faire partie du National Film Registry et y être restauré. L'American Film Institute l'a, en outre, placé en douzième place de son Top 100, en 1998.
  • 3
    Barton Fink
    3
     (1991)
    86%
    | Sa note :
    Synopsis : New York 1941. Barton Fink, jeune dramaturge, rencontre le succès grâce à un roman populaire. Hollywood s'intéresse à lui et Wallace Beery le charge d'écrire des scénarios sur le monde des lutteurs. Fink va découvrir les mystères d'Hollywood, l'angoisse de la page blanche et un étrange voisin qui lui révélera quelques secrets sur l'art de l'existence...
  • 4
    Ed Wood
    4
     (1994)
    Comédie, Drame | 2h06
    83%
    | Sa note :
    Synopsis : Les déboires du réalisateur sacré « le plus mauvais de tous les temps », Edward D. Wood, Jr. Trois métrages de Ed Wood sont les sujets du film : Glen or Glenda?, Bride of the Monster et Plan 9 from Outer Space (Ed Wood est un exemple de film contenant un film).
  • 5
    Faites le mur !
    5
     (2010)
    Documentaire | 1h26
    82%
    | Sa note :
    Synopsis : Dans un monde où nous sommes bombardés de messages publicitaires qui envahissent l’espace public, les œuvres de Banksy offrent un regard différent - un regard à la fois drôle et incisif, sans être dogmatique pour autant. Banksy a fini par convaincre l’Anglais moyen que les véritables vandales de notre société sont ceux qui construisent des immeubles plus hideux les uns que les autres et non ceux qui dessinent sur leurs murs.
  • 6
    Le Tombeau d'Alexandre
    6
    89%
    | Sa note :
    Synopsis : A travers le magnifique portrait du cinéaste soviétique Alexandre Medvedkine, une méditation sur l'histoire de l'ex-URSS.
  • 7
    Man On the Moon
    7
     (1999)
    Comédie, Drame | 1h57
    86%
    | Sa note :
    Synopsis : La carrière du comique américain Andy Kaufman, mort en 1984 d'un cancer du poumon. Né à New York en 1949, il débute dans de nombreux cabarets avant de se faire remarquer à la télévision dans la célèbre émission "Saturday Night Live". Il est une des vedettes de la série "Taxi" puis provoque les réactions les plus diverses en montant des spectacles originaux, notamment au Carnegie Hall de New York.
  • 8
    Tous les matins du monde
    8
    Drame | 1h54
    74%
    | Sa note :
    Synopsis : L'histoire de M. de Sainte Colombe, homme farouche et sombre, grand maitre de la viole de gambe et professeur de Marin Marais, prestigieux musicien de Louis XIV.
  • 9
    Buena Vista Social Club
    9
    Documentaire | 1h40
    76%
    | Sa note :
    Synopsis : Bienvenue au club ! Wim Wenders nous offre là un véritable bain de jouvence musical et cinématographique en nous entraînant à La Havane, à la découverte de ces fameux musiciens cubains légendaires, les "Super Abuelos" d'environ 90 ans. L'initiateur du projet, c'est le guitariste Ry Cooder (compositeur de Paris Texas, du même Wenders) parti en 1996 à la recherche des vieilles gloires de la musique cubaine. Enthousiasmé par l'aventure, le réalisateur l'accompagne lors d'un second voyage.
  • 10
    Sugar Man
    10
     (2012)
    Documentaire | 1h25
    90%
    | Sa note :
    FeydRautha
    Sa note :
    “ Pourquoi vous avez mis Moundir, l'aventurier de l'amour comme image pour ce film? ” — FeydRautha 7 mai 2014
    5 commentaires
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de FeydRautha
Listes appréciées par FeydRautha
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -