MICHELANGELO ANTONIONI "LE LITTERAIRE DU CINEMA ITALIEN MODERNE" EN 4 FILMS

MICHELANGELO ANTONIONI "LE LITTERAIRE DU CINEMA ITALIEN MODERNE" EN 4 FILMS

Liste de 4 films par Pussycat
| 76 vues  | 3 personnes ont aimé

La filmographie de MA reste le reflet d'un lecteur désordonné (JE LE CITE), un lecteur avide et éclectique qui a su magnifier - avec intelligence - la Solitude, la difficulté et la fragilité des rapports humains ainsi que la Déshumanisation - l'Incommunicabilité - au travers de Villes "Parlantes" souvent désertes et désoeuvrées. Mais MA est aussi L'HOMME d'une trilogie mettant en exergue tous ces MAUX : sa caméra sobrement psychanalytique où le poids des images, des silences en réponse à la grande Souffrance de l'Homme Moderne. Je rajoute "Le Désert Rouge" (Continuité logique) dont Monica Vitti - Ange Mutin et compagne (un temps) du cinéaste italien demeure l'égérie de tous ces égarements.
"J'ai eu dans ma vie de grands amours littéraires" - Michelangelo Antonioni.

/block/list/vk_list_items?id=1308269&from_url=/listes-de-films/michelangelo-antonioni-le-litteraire-du-cinema-italien-moderne-en-4-films/1308269&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
9 commentaires
  • cath44
    commentaire modéré Je suis loin de les avoir tous vus ( 2/ 4) La nuit (vu récemment ) , et sinon , il y a plus longtemps "l'avventura" Très belles MC qui décrivent tellement bien l'atmosphère des films . (sinon, ravie de te revoir sur VK)
    3 juillet 2015 Voir la discussion...
  • Pussycat
    commentaire modéré @cath44 Grand, très grand cinéaste, Il n'avait pas son pareil pour décrire la solitude tout en critiquant la fragilité et l'inutilité de l'amour chez l'être humain. "L'éclipse" reste sa plus belle démonstration (l'un des plus beaux rôles de Delon, pour ma part). Merci bcp ^^ c'est un plaisir (aussi) de te (vous) retrouver :)
    3 juillet 2015 Voir la discussion...
  • gillou107
    commentaire modéré j ai vu dernierement le desert rouge que je n avais pas encore vu , tres cerebral mais vraiment interessant(super liste )
    8 juillet 2015 Voir la discussion...
  • Pussycat
    commentaire modéré @gillou107 Merci ^^ Très beau film : Antonioni a matérialisé la dépression avec les couleurs : de la plus chaude à la plus froide. Celle-ci illustrant un univers industriel glacé, un paysage urbain en constante progression où évolue Giuliania, étouffée par sa névrose.
    8 juillet 2015 Voir la discussion...
  • gillou107
    commentaire modéré je suis content de ton analyse car je n etais pas trop sur des couleurs par rapport a cette nevrose c est d ailleurs pour cela que j avais mis un point d interrogation sur ma mc
    8 juillet 2015 Voir la discussion...
  • gillou107
    commentaire modéré les avis divergent car j ai lu il n y a pas si longtemps que tarkocski aurait ecrit au sujet du film que les couleurs un peu criardes auraient nui au film
    8 juillet 2015 Voir la discussion...
  • gillou107
    commentaire modéré sorry tarkovski
    8 juillet 2015 Voir la discussion...
  • Pussycat
    commentaire modéré @gillou107 Elles demeurent essentielles/ Le cinéaste italien joue de cette palette de couleurs. De rajouter que c'était son premier film en couleur : une peinture vivante aux multitudes couleurs cristallisant l'évolution du progrès (plus qu'inévitable) dans cette société industrielle et du désert psychologique de Monica Vitti. cela reste mon avis de cinéphile :)
    8 juillet 2015 Voir la discussion...
  • gillou107
    commentaire modéré 100 pct d accord avec toi
    8 juillet 2015 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de Pussycat
Listes appréciées par Pussycat
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -