Sade au cinéma

Sade au cinéma

Liste de 13 films par xzerep
| 2948 vues 

/block/list/vk_list_items?id=1289623&from_url=/listes-de-films/sade-au-cinema/1289623&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    Salo ou les 120 journées de Sodome
    74%
    | Sa note :
    xzerep
    Sa note :
    “ Appliquant au poétique Pasolinien 1 rigorisme Kubrickien,Salo reproduit le dispositif de surabondance nauséeuse & obscène déchargée par Sade ” — xzerep 26 janvier 2016
    Commenter
  • 2
    Marquis
     (1988)
    39%
    | Sa note :
    Synopsis : 1789. Dans une cellule de la Bastille, le Marquis écrit clandestinement et débat avec son sexe qui exige d'être satisfait. Une jeune femme enceinte d'un enfant bâtard du roi est emprisonnée non loin de lui. Afin d'éviter le scandale que cette naissance causerait, un prêtre corrompu décide de faire croire que le Marquis est le père du bébé.
  • 3
    L'Age d'or
     (1930)
    69%
    | Sa note :
    Synopsis : Sur un scenario de Bunuel et Dali des images folles, un film choc qui fut longtemps frappe d'interdiction et provoqua la parution du "Manifeste surrealiste".
  • 4
    Les Inassouvies
     (1970)
    35%
    | Sa note :
    Synopsis : Mistival, un aristocrate décadent, confie pour le week-end sa fille Eugénie à sa maîtresse, la perverse Madame de Saint-Ange. La jeune ingénue arrive sur l’île où Madame de Saint-Ange et son frère Mirvel, avec lequel elle entretien une relation incestueuse, vont l’initier aux plaisirs de la chair, et aux différentes formes de débauche. Ils forcent Eugénie à avoir une relation sexuelle avec une femme, avant de la fouetter, de la droguer, de la torturer. Eugénie trouve peu à peu le plaisir au-delà de la douleur et participe aux orgies organisées par Dolmance, un mystérieux libertin.
  • 5
    La Voie lactée
     (1968)
    Comédie, Drame | 1h32
    56%
    | Sa note :
    Synopsis : La plupart des grandes hérésies sont évoquées, ainsi que les rapports entre la religion et l'ordre social ou la vie intime dans un climat souvent onirique ainsi qu'il est de coutume chez Buñuel.
  • 6
    Marat/Sade
     (1966)
    Drame | 1h56
    Synopsis : La Persécution et l'Assassinat de Jean-Paul Marat représentés par le groupe théâtral de l'hospice de Charenton sous la direction de Monsieur de Sade (en allemand Die Verfolgung und Ermordung Jean Paul Marats dargestellt durch die Schauspielgruppe des Hospizes zu Charenton unter Anleitung des Herrn de Sade) est une pièce de théâtre allemande de Peter Weiss retraçant la vie du marquis de Sade durant son emprisonnement. Elle est souvent désignée sous le nom court de Marat-Sade. Elle a été publiée en 1963 et traduite en français par Jean Baudrillard aux éditions du Seuil en 1965.Elle a été représentée pour la première fois en français le 20 septembre 1966 au Théâtre Sarah-Bernhardt, dans une mise en scène de Jean Tasso et [Gilles Segal|a:Gilles-Segal].La pièce a été adaptée au cinéma par Peter Brook, un film intitulé La Persécution et l'Assassinat de Jean-Paul Marat tel que monté par les patients de l'asile de Charenton sous la direction du Marquis de Sade, nommé Marat-Sade par souci d'économie. Portail du théâtre
  • 7
    De Sade : Les infortunés de la vertu
    2h04
    82%
    | Sa note :
    Synopsis : A la mort de leurs parents, Justine et Juliette se voient livrées à elles-mêmes. Sans argent, Juliette décide bien vite de vendre son corps tandis que Justine découvre avec peine la sauvagerie du monde extérieur. Un long chemin de perversion l'attend alors...
  • 8
    Waxwork
     (1988)
    59%
    | Sa note :
    Synopsis : Un groupe d'adolescents est invité dans un curieux musée de cire qui reprend de célèbres classiques de la littérature.
  • 9
    Le Vice et la vertu
    1h41
    Synopsis : 1944 : Justine est arrêtée tandis que sa soeur Juliette devient la maîtresse de Schorndorf. Justine est déportée à la "Commanderie", en compagnie d'autres jolies filles, pour être les instruments de plaisir des chefs S.S.Alors que le Troisième Reich est en train de s'effondrer, Schorndorf, avec Juliette, se réfugie à la "Commanderie", où la vie continue suivant les règles imposées par Schorndorf. Retrouvant sa soeur, Juliette essaie de la faire évader. Mais Justine veut subir le sort de ses compagnes. Quand arrive la nouvelle de la mort d'Hitler, les dignitaires nazis cherchent à fuir.
  • 10
    Quills - la plume et le sang
    Drame | 2h04
    Synopsis : Emprisonné à l'asile de Charenton, dirigé par l'Abbé du Coulmier (Joaquin Phoenix), le marquis de Sade (Geoffrey Rush) parvient à faire passer nombre de ses écrits via une jeune lingère travaillant au couvent, Madeleine (Kate Winslet), fascinée par l'homme, tout en étant attirée par l'Abbé, qui lui refuse son amour. Mais l'administration estime que les méthodes de l'abbé sont trop « libérales », et le docteur Royer-Collard (Michael Caine) est envoyé à l'asile pour tenter de « soigner » le marquis, en le privant petit à petit de ses moyens d'expression. (source : wikipedia.fr)
  • 11
    De Sade
     (1969)
    Synopsis : Evocation de la vie de Sade entre ses démêlés familiaux et ses fantasmes.
  • 12
    Sade
     (2000)
    Drame | 1h40
    Synopsis : 1794. Le Marquis de Sade (Daniel Auteuil), écrivain libertin, est un homme considéré comme indigne de la société et immoral. Sous le régime de la Terreur, il est renvoyé en prison du fait de sa noblesse, puis transféré dans une fausse maison de cure, la clinique de Picpus, où la petite noblesse et l'aristocratie arrêtée tente d’échapper à une mort sanglante en soudoyant les geôliers pour échapper au procès à l’issue certaine. Sade y rencontre sa maîtresse Marie-Constance Quesnet, à qui il doit la survie alors qu'il se retrouve complètement ruiné. Au milieu de femmes aimantes et sans maris, Sade se recrée son univers de débauche et y étanche sa soif de liberté. Il ne tarde pas à les séduire et à les prendre à ses jeux pervers.
  • 13
    La residence
     (1969)
    | Sa note :
    xzerep
    Sa note :
    “ Œuvre regorgeant d'une sensualité inouïe d'où émane une cruauté sourde, latente, quasi sadienne, hélas gâchée par un dénouement giallesque. ” — xzerep 6 octobre 2014
    Commenter
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de xzerep
Listes appréciées par xzerep
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -