Si j'étais pohéteû ...

Si j'étais pohéteû ...

Liste de 18 films par TaoChess
| 350 vues  | 3 personnes ont aimé

Les poètes au cinéma.

°°°°°Oh ! Mais on dirait que cette liste possède un double fond...°°°°°
Voici des MC que j'aime beaucoup, une sorte de cercle des poètes (pas encore tous) disparus, sans ordre de préférence:

Aimer trop tôt, partir trottoir.
@lebateausobre, Une Femme douce

Filouterie de l'amour, filature de l'envie, ces Baisers volés suivent le pur mouvement du désir et se résignent dans sa chute inéluctable.
@Vernoris, Baisers Volés

Spéculation et finance, ordalie des temps modernes qui fait de ces loups de Wall Street, des maîtres de l'univers aux pieds d'argile.
@cath44, Le loup de Wall Street

Ignorant tous les codes de bonne conduite de son époque, Hitchcock a créé ceux de milliers de films à venir.
@marivaudage, Psychose

Drôle d'inadapté social est celui qui croit voir à travers l'écran le reflet d'un espace où s'incarner ; reste le drame de l'image névrosée.
@Woodyalleniste13, La Valse des Pantins

Guerre... Epée.
@itachi, Le roi Arthur

Pas un mot ! Pasolini coupe court à tout espoir de changer le monde marchand : à la fin, on se fait forcément dévorer. Sans voix.
@Barbey, Porcherie

Jean-Marc Barr joue un peu trop le merlan pour tenir la distance, mais Jean Reno est quand même grave coule. Dans l'ensemble cétacé bien.
@juliendg, Le Grand bleu

Histoire obsédante d'un film en devenir. Amphithéâtre des désirs et de la démesure. La mise en scène s’émerveille, s'abîme et trompe l'œil.
@huitetdemi, Huit et demi

Beau comme la rencontre fortuite sur un canapé inconfortable d'un VéloSoleX et d'un poisson fontaine. Grain de sable naïf et essentiel.
@huitetdemi, Mon Oncle

Un des films qu'on regardera dans soixante ans pour comprendre les années 2000.
@Franz, The Social Network

Véritable film pulsionnel où la logique narrative suit la logique mentale malade de son personnage, vers une vaine violence apocalyptique.
@JZed, Taxi Driver

L'humanité dans ses circonvolutions cérébrales, la culture comme un organisme à entretenir, de son patrimoine à son immortelle destinée.
@Jzed, Toute la mémoire du monde

"L'avenir est un long passé". Manau.
@RaphaelClair, La jetée

L'Exercice de l'Etat c'est la réduction au stade de strict corps humain de l'intouchable politique. Une belle proposition de cinéma.
@smwhr, L'exercice de l'Etat

Vies dont le futur a déjà un passé et le présent un éternel goût d’attente.
@huitetdemi, L'amour existe

Si un jour je devais le revoir, je pleurerais toutes les larmes de mon corps dès la première note, m'y noierais et ce serait déjà la fin.
@Lolograhame, Mort à Venise

Ce film est anti-existentialiste, haissable. Survie poético-tragique dans un monde capitaliste encouragé contre la liberté. A bas les rêves.
@Lolograhame, Mamma Roma

Densité, Douceur et Décadence : La Dolce Vita, le vrai cinéma en 3D.
@lebateausobre, La Dolce Vita

Ce n'est pas parce que l'on maquille la crétinerie et que l'on rimaille par-dessus qu'elle devient autre chose que de la crétinerie.
@lebateausobre, The rocky horror picture show

Contrairement à ce qu’ânonne une citation stupide, l'homme, non pas loup, n'est qu'un homme pour l'homme. Et c'est bien là toute l'affaire.
@lebateausobre, L'Aurore

Tout comme on ne cessera jamais de revivre Proust dès qu'on l'a ouvert, on ne se réveillera jamais de Fanny et Alexandre. Vertige définitif.
@lebateausobre, Fanny et Alexandre

La seule véritable anarchie est celle du pouvoir.
@zephsk, Salo ou les 120 journées de Sodome

Du désir d'évasion à l'évasion du désir, Monika nous prend à témoin pour qu'on juge notre propre liberté avant de juger la sienne.
@ElmerHunter, Monika

Sfar filme une comète comme s'il filmait la pousse d'un artichaut : le bureaucrate du cinéma.
@zephsk, Gainsbourg, vie héroïque

Vous avez vu le bébé. Vous avez vu ses yeux rouges et ses petits doigts fourchus. Vous avez pris une leçon de cinéma par Polanski.
@zephsk, Rosemary's Baby

Did you pentateuque my wife ?
@huitetdemi, La dernière tentation du Christ

Quand l'humanité cessera de semer le chaos, le plus beau des amours ressemblera à cette brise qui parcourt l'immensité d'un champ de blé.
@Yohanes, Le nouveau monde

Zuzu's petals are my shell-shaped cookies.
@zephsk, La vie est belle

Gott ist tot.
@F_Nietzsche, Only god forgives

Se suicider provoque la mort.
@zephsk, Super Size Me

On a du mal à s'intéresser à ces 4 connards (+ 1 connasse, Cotillard) qui passent des vacances de connards avec leur 4x4 de connards.
@marivaudage, Les petits mouchoirs

Invasion of the Body Snatchers : comment j'ai appris à ne plus m'en faire et à aimer la vie. Juarroz disait : le sommeil est un amour perdu.
@itachi, Body Snatchers

Lynch envoie paître l'apparat télévisuel et filme sa pétrifiante excroissance ciné comme une resucée romantique revenue d'entre les morts.
@REDACTED, Twin Peaks

Le summum du film partouzeur, brassant les étiquettes, les personnages et les musiques dans un continuum orgasmique repu de tout sérieux.
@REDACTED, Pulp Fiction

S'en tamponner.
@REDACTED, Always

Vertige de l'amour, j'ai dû rêver trop fort...
@xzerep, Vertigo

Kinski en Nosferatu, un romantisme froid, pathétique mais encore terrifiant. Et en plus Adjani, n'était pas encore un boudin.
@RaphaelClair, Nosferatu, fantôme de la nuit

No€l, c'€st €ss€nti€ll€m€nt un€ f€t€ r€ligi€us€...
@Theus, Le père Noël est une ordure

Éternellement vacillant, Bergman retire les masques, et dévoile l'être, égaré au cœur de l'inconscient, dédoublé, accablé. Persona, radical.
@Apocalypse12, Persona

Microcosme universel où les hommes croient à un monde censé être sensé. La Grande illusion, c'est la théâtralité de l'existence.
@JZed, La Grande Illusion

Kubrick nous montre comment la guerre déshumanise étape par étape. Quand on croit qu'on a vu le pire, il y a encore pire.
@Lusz, Full Metal Jacket

Humilité et humour, petits miracles quotidiens: tout sauf un testament (ni ancien / ni nouveau) plus un texte aimant, un cinéma qui tutoie.
@DickAutoMe, Le Paradis

Strates, vagues, limon : sédimentation du cinéma dans l'imaginaire, paléontologie du cœur. La Géologie de la Morale.
@zephsk, Mon Oncle d'Amérique

Quand je vois comment Chaplin est maître de son corps, je me dis qu'il aurait été tout aussi fascinant dans un film de kung-fu. Ou un porno.
@juliendg, Les temps modernes

L'Empire de l'essence.
@juliendg, Fast and furious : Tokyo drift

En allant d'Hitchcock vers Kubrick, le cinéma est passé par "Marienbad", extraordinaire étape qui fait battre le cerveau comme un cœur.
@ChrisBeney, L'année dernière à Marienbad

Montage brut, caméra malmenée, Herzog torpille l'académisme. Loin d'un geste de poseur, c'est la manière forte pour filmer un passé honteux.
@Jolafrite, Aguirre, la colère de Dieu

Dans la clarté aurorale, deux êtres vaincront les pulsions, la ville, la nuit, faisant tomber les oppositions qui pétrissent le monde.
@clemgeo, L'Aurore

Élégie d'amour et éloge du mouvement. Du désordre. Godard déstructure tout. Paris, les voix, le cinéma. Alphaville, capitale de la douleur.
@LEtranger, Alphaville

EraserheaD est l'enfant handicapé et puant que Lynch s'obstina à mettre au monde contre tous. Ode indigeste contre l'avortement créatif !
@Films_pas_chers, Eraserhead

Obsédant jeu de miroirs et de masques, défloraison sentimentale, où nos yeux abusés cherchent une semonce de vérité. Hypnose baroque.
@Blaster549, Eyes Wide Shut

°°°°To be continued.°°°°°°

/block/list/vk_list_items?id=1287323&from_url=/listes-de-films/si-j-etais-poheteu/1287323&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    Rimbaud Verlaine
    Drame | 1h43
    Synopsis : Septembre 1871. Arthur Rimbaud, jeune poète surdoué de 17 ans, quitte ses Ardennes natales pour Paris. Sur le quai de la gare de l'Est l'attend Paul Verlaine, l'une des figures de proue du Parnasse contemporain, un nouveau mouvement littéraire. Verlaine emmène Rimbaud chez lui, c'est-à-dire chez ses beaux-parents, les très respectables Mauté de Fleurville. Verlaine présente le jeune prodige de Charleville à ses amis du «Cercle des vilains bonhommes». Bientôt, la passion flambe entre les deux poètes. Verlaine change. Il multiplie les excentricités, sombre dans l'alcool et délaisse son travail de bureau...
  • 2
    V comme Vian
     (2009)
    Synopsis : 1946. Tout part d'un concours, pareil à ceux que Boris avait passés pour intégrer Centrale. Mais dans ceux-là, pas d'incertitude. On travaille et on réussit ou on ne fait pas le nécessaire et on échoue. Rien à voir avec le Prix de la Pléiade, concours littéraire organisé en interne par Gallimard pour ses poulains. Là tout compte, la chance, les appuis, les tendances, les combats d'avant et d'arrière-garde, toutes choses auxquelles le jeune homme n'est pas préparé et qu'il refuse même d'admettre. On lui a dit que son manuscrit l'Écume des jours était le meilleur, il devait avoir le Prix et non cet obscur Abbé Grosjean... Alors il massacre tout et tout le monde, irrite, énerve, finit même par exaspérer Jean Paulhan, le Directeur littéraire de Gallimard. Commence alors pour Boris Vian une longue traversée du désert qui durera jusqu'à sa mort en 1959. Quinze années pendant lesquelles il tentera avec l'énergie de sa jeunesse mais aussi du désespoir de prouver à tout le monde et notamment à Gallimard qu'il est un auteur et un grand, quelqu'un sur qui ils peuvent compter...
  • 3
    Gainsbourg, vie héroïque
    57%
    | Sa note :
    TaoChess
    Sa note :
    “ L'homme inerte à la tête de chou-fleur passé à la vapeur, ou le portrait raté de Sfar. Vian méritait mieux que cet énergumène de P Katerine. ” — TaoChess 7 mai 2013
    2 commentaires
  • 4
    Le Testament d'Orphée
    91%
    | Sa note :
    TaoChess
    Sa note :
    “ Une silhouette vole sur les ruines du temps. Les fragments du monde réunis sous nos yeux. A chaque battement de cils, une explosion du cœur. ” — TaoChess 29 janvier 2017
    11 commentaires
  • 5
    Ingrid Jonker
     (2011)
    Drame | 1h40
    Synopsis : Afrique du Sud, années 60. Alors qu'elle est sur le point de se noyer, Ingrid Jonker, fille du Ministre de la Censure, est sauvée par Jack Cope, un écrivain célèbre. C'est le coup de foudre. Fière et indépendante, Ingrid est également une poète inspirée. Mais son père lui dénie tout talent et s'agace de son engagement contre le régime de l'Apartheid. Tombée enceinte de Cope, Ingrid doit avorter et malgré la publication de son recueil de poèmes, sombre progressivement dans la dépression puis la folie...
  • 6
    Le Roi et l'oiseau
    Synopsis : Le Roi Charles V et Trois font Huit et Huit font Seize règne en tyran sur le royaume de Takicardie. Seul un Oiseau, enjoué et bavard, qui a construit son nid en haut du gigantesque palais, tout près des appartements secrets de Sa Majesté, ose le narguer. Le Roi aime les arts. Ainsi qu'une jolie Bergère qui figure auprès d'un jeune Ramoneur sur un tableau qui orne sa chambre royale. Ils sont épris l'un de l'autre et ils doivent s'enfuir pour échapper au Roi, qui les poursuit accompagné de ses sbires moustachus. Après une folle poursuite, avec l'aide de l'Oiseau, la Bergère et le Ramoneur se réfugient dans la ville basse où ils sont finalement capturés.
  • 7
    Jean de La Fontaine, le défi
    1h39
    Synopsis : Paris résonne de mille bruits en ce matin du 5 septembre 1661 : Fouquet, le puissant conseiller du roi, est arrêté sur ordre de Colbert ; le jeune Louis XIV devient le seul maître. Alors que les autres artistes se précipitent au service du monarque de droit divin, un homme se lève pour affirmer son soutien au surintendant déchu, le poète Jean de La Fontaine. Colbert se jure alors de faire plier le rebelle, seul artiste du royaume à situer son art au-dessus du roi. Dès lors, La Fontaine, même dans la misère, ne renoncera jamais à ses convictions. Sans argent, il résiste, s'amuse, observe, écrit les Fables, pamphlets assassins contre un régime despotique en pleine décadence. La Fontaine / Colbert, un affrontement qui durera jusqu'à la mort.
  • 8
    Oscar Wilde
     (1998)
    Drame | 1h55
    Synopsis : Evocation des amours peu conformes, pour son époque, de l'auteur du "Portrait de Dorian Gray", célèbre dans son pays avant d'avoir écrit une ligne par ses epigrammes et ses mots d'esprit. Après une liaison tumultueuse avec lord Alfred Douglas, alias Bosie, dont l'intelligence, la beauté et l'insolence le fascinaient, il est dénoncé comme sodomite par le marquis de Queensberry, le père de Bosie. L'écrivain, bien que passible de prison, refuse l'exil et décide courageusement de faire face en poursuivant le marquis pour calomnie.
  • 9
    Le Facteur
     (1994)
    Comédie, Drame | 1h40
    Synopsis : Mario a eu l'infortune de naître sur une île du sud de l'Italie qui ne vit que de la pêche et de détester cette activité. Aussi, grande est sa joie lorsqu'il apprend qu'il est engagé comme facteur dans le village voisin et qu'en outre son travail se limitera à desservir une seule adresse, mais quelle adresse : celle de Pablo Neruda, le poète chilien en exil. Neruda se laisse peu à peu séduire par cet admirateur enthousiaste qu'il trouvait envahissant aux débuts de leur relation. Une amitié naît entre les deux hommes. Neruda communique à l'homme qui concrétise son lien avec le monde l'amour des mots et le sens de leur agencement. Il l'aide même à conquérir la femme qu'il aime et qu'il pourra bientôt épouser...
  • 10
    Sylvia
     (2003)
    Drame | 1h50
    Synopsis : Une évocation de la vie de Ted Hughes, poète anglais de la seconde moitié du XXe siècle, et de son histoire d'amour avec la poétesse américaine Sylvia Plath. Leur mariage, célébré en 1956, se termina tragiquement en 1963.
  • 11
    Un Ange à ma table
    Drame | 2h38
    87%
    | Sa note :
    Synopsis : Janet Frame vit en Nouvelle-Zélande dans une famille pauvre et nombreuse. Son enfance est marquée par de tristes événements : sa soeur aînée se noie et son frère est frappé de crises d'épilepsie. Janet a du mal à communiquer avec ses camarades et se réfugie dans la lecture. Lorsqu'elle entre en faculté, elle tombe amoureuse de l'un de ses professeurs. Après une tentative de suicide, elle suit ses conseils et demande à être soignée dans un hôpital psychiatrique. Les médecins diagnostiquent un cas de schizophrénie et la traitent sans ménagement, à coups d'électrochocs et de supputations sur une éventuelle lobotomie expérimentale. Seule l'écriture la sauve de ce funeste destin...
  • 12
    Mademoiselle Kiki et les Montparnos
    14m
    50%
    Synopsis : Égérie du tout-Paris dans les années 1920, Alice Ernestine Prin dite Kiki de Montparnasse côtoie des artistes de renommée comme Kisling, Foujita, Desnos, Man Ray... leur inspirant amitié et passion. Un hommage subjectif et libre, sur le mode documentaire, à cette personnalité insolite.
  • 13
    Mishima
     (1984)
    Drame | 2h00
    Synopsis : Il s'agit d'une biographie filmée de l'écrivain japonais Yukio Mishima.
  • 14
    L'Histoire d'Adèle H
    Drame | 1h38
    Synopsis : Le film relate l'histoire d'Adèle Hugo, deuxième fille de Victor Hugo. Ce dernier, obnubilé par la mort accidentelle de son aînée, Léopoldine Hugo, avait délaissé la cadette. Adèle connaît par la suite un amour passionné, voire obsessionnel, pour le lieutenant britannique Pinson qui ne la paye pas de retour. Elle termine sa vie dans la déchéance et la folie.
  • 15
    Achik Kérib, conte d'un poète amoureux
    1h20
    Synopsis : Achik Kerib, jeune conteur pauvre et genereux qui joue de la saaze en glorifiant les exploits des preux du Turkestan, tombe amoureux de la belle Magoul-Meguerie, fille d'un riche marchand. Ne pouvant esperer l'epouser Achik part pour un voyage de sept ans pour faire fortune ou mourir.
  • 16
  • 17
    Howl
     (2009)
    Drame | 1h24
    Synopsis : Un biopic sur les jeunes année du poète Allen Ginsberg, un des membres fondateurs de la Beat generation.
  • 18
    Bright Star
     (2009)
    Drame | 1h59
    61%
    | Sa note :
    Synopsis : Londres, 1818. Un jeune poète anglais de 23 ans, John Keats, et sa voisine Fanny Brawne entament une liaison amoureuse secrète. Pourtant, les premiers contacts entre les deux jeunes gens sont assez froids.John trouve que Fanny est une jeune fille élégante mais trop effrontée, et elle-même n'est pas du tout impressionnée par la littérature.C'est la maladie du jeune frère de John qui va les rapprocher. Keats est touché par les efforts que déploie Fanny pour les aider, et il accepte de lui enseigner la poésie. La maladie de Keats va pourtant tout remettre en cause...
17 commentaires
  • TaoChess
    commentaire modéré Je suis une brêle sur ça aussi. Je l'aime bien Barbey. J'ai eu envie d'aller voir La prise de pouvoir par Louis XIV (que j'ai vraiment adoré) grâce à ses mc dithyrambiques sur Rossellini, rien que pour ça je lui dis merci (même si j'le connais pas).
    7 décembre 2015 Voir la discussion...
  • lebateausobre
    commentaire modéré C'est un être parfaitement doux et étonnant. Et qui s'y connaît bien que moi en cinéma, et qui a bien meilleur goût.
    7 décembre 2015 Voir la discussion...
  • Metaju
    commentaire modéré Il y a aussi "Bright Star" sur Shelley. Par contre, ce n'est pas un bon film.
    7 décembre 2015 Voir la discussion...
  • TaoChess
    commentaire modéré C'est vrai que sa connaissance du cinéma a l'air super pointue. Je suis souvent ses mc avec attention et son avis m'intéresse beaucoup (même si j'ai quelques gros désaccords, comme sur Le fils de Saul par exemple).
    7 décembre 2015 Voir la discussion...
  • TaoChess
    commentaire modéré @Metaju Oui, je l'avais oublié. Faut dire qu'il m'a particulièrement cassé les pieds.
    7 décembre 2015 Voir la discussion...
  • Barbey
    commentaire modéré @lebateausobre Oh ♥ Bon sinon, c'est une très belle liste avec des gens qui ont l'air d'avoir beaucoup de choses à dire et c'est très bien. Et puis, il est entendu qu'une place de choix soit réservé au bateausobre (qui en plus d'être d'un raffinement exquis, a les plus beaux cheveux qui soient)
    7 décembre 2015 Voir la discussion...
  • lebateausobre
    commentaire modéré Ahahahah
    7 décembre 2015 Voir la discussion...
  • TaoChess
    commentaire modéré @Barbey Merci ! :)
    Si je peux me permettre, je trouve que @lebateausobre a un air de ressemblance, sincère et fougueux, avec Balzac.
    7 décembre 2015 Voir la discussion...
  • lebateausobre
    commentaire modéré Balzac était super moche, génial ! http://coquelico.c.o...q1feo1_500_large.gif
    7 décembre 2015 Voir la discussion...
  • TaoChess
    commentaire modéré Pff, c'est n'importe quoi en plus. http://www.linternau...---auguste-rodin.jpg
    Sérieusement, j'ai jamais trouvé Balzac spécialement laid mais bon, je dois avoir un idéal masculin un peu spécial.
    Après, si, la moustache et tout, ça donne quand même un air balzacien.
    7 décembre 2015 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de TaoChess
Listes appréciées par TaoChess
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -