Top 10 2015

Top 10 2015

Liste de 10 films par Bliss
| 247 vues  | 1 personne a aimé

/block/list/vk_list_items?id=1297575&from_url=/listes-de-films/top-10-2015/1297575&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    Cemetery of Splendour
    1
    71%
    | Sa note :
    Synopsis : Des soldats atteints d’une mystérieuse maladie du sommeil sont transférés dans un hôpital provisoire installé dans une école abandonnée. Jenjira se porte volontaire pour s’occuper de Itt, un beau soldat auquel personne ne rend visite. Elle se lie d’amitié avec Keng, une jeune médium qui utilise ses pouvoirs pour aider les proches à communiquer avec les hommes endormis. Un jour, Jenjira trouve le journal intime de Itt, couvert d’écrits et de croquis étranges. Peut-être existe-t-il une connexion entre l’énigmatique syndrome des soldats et le site ancien mythique qui s’étend sous l’école ? La magie, la guérison, la romance et les rêves se mêlent sur la fragile route de Jenjira vers une conscience profonde d’elle-même et du monde qui l’entoure.
  • 2
    Le Pont des espions
    2
    Polar, Thriller, Drame | 2h21
    80%
    | Sa note :
    Synopsis : Un avocat est recruté par la CIA pendant la Guerre Froide, pour secourir un pilote prisonnier en Union Soviétique.
  • 3
    The Smell of Us
    3
     (2013)
    Drame | 1h28
    20%
    | Sa note :
    Synopsis : Paris, Le Trocadéro. Math, Marie, Pacman, JP, Guillaume et Toff se retrouvent tous les jours au Dôme, derrière le Palais de Tokyo. C’est là où ils font du skate, s’amusent et se défoncent, à deux pas du monde confiné des arts qu’ils côtoient sans connaître. Certains sont inséparables, liés par des vies de famille compliquées. Ils vivent l'instant, c’est l’attrait de l’argent facile, la drague anonyme sur Internet, les soirées trash "youth, sex, drugs & rock’n’roll". Toff, filme tout et tout le temps…
  • 4
    Inherent vice
    4
     (2014)
    Polar, Comédie | 2h28
    64%
    | Sa note :
    Synopsis : L'ex-petite amie du détective privé Doc Sportello surgit un beau jour, en lui racontant qu'elle est tombée amoureuse d'un promoteur immobilier milliardaire : elle craint que l'épouse de ce dernier et son amant ne conspirent tous les deux pour faire interner le milliardaire… Mais ce n'est pas si simple…
  • 5
    Foxcatcher
    5
     (2014)
    Drame | 2h10
    56%
    | Sa note :
    Synopsis : Inspiré d’une histoire vraie, Foxcatcher raconte l’histoire tragique et fascinante de la relation improbable entre un milliardaire excentrique et deux champions de lutte. Lorsque le médaillé d’or olympique Mark Schultz est invité par le riche héritier John du Pont à emménager dans sa magnifique propriété familiale pour aider à mettre en place un camp d’entraînement haut de gamme, dans l’optique des JO de Séoul de 1988, Schultz saute sur l’occasion : il espère pouvoir concentrer toute son attention sur son entraînement et ne plus souffrir d’être constamment éclipsé par son frère, Dave. Obnubilé par d’obscurs besoins, du Pont entend bien profiter de son soutien à Schultz et de son opportunité de « coacher » des lutteurs de réputation mondiale pour obtenir – enfin – le respect de ses pairs et, surtout, de sa mère qui le juge très durement. Flatté d’être l’objet de tant d’attentions de la part de du Pont, et ébloui par l’opulence de son monde, Mark voit chez son bienfaiteur un père de substitution, dont il recherche constamment l’approbation. S’il se montre d’abord encourageant, du Pont, profondément cyclothymique, change d’attitude et pousse Mark à adopter des habitudes malsaines qui risquent de nuire à son entraînement. Le comportement excentrique du milliardaire et son goût pour la manipulation ne tardent pas à entamer la confiance en soi du sportif, déjà fragile. Entretemps, du Pont s’intéresse de plus en plus à Dave, qui dégage une assurance dont manquent lui et Mark, et il est bien conscient qu’il s’agit d’une qualité que même sa fortune ne saurait acheter. Entre la paranoïa croissante de du Pont et son éloignement des deux frères, les trois hommes semblent se précipiter vers une fin tragique que personne n’aurait pu prévoir…
  • 6
    Vice-Versa
    6
     (2015)
    87%
    | Sa note :
    Synopsis : Grandir n’est pas de tout repos, et la petite Riley ne fait pas exception à la règle. À cause du travail de son père, elle vient de quitter le Midwest et la vie qu’elle a toujours connue pour emménager avec sa famille à San Francisco. Comme nous tous, Riley est guidée par ses émotions – la Joie, la Peur, la Colère, le Dégoût, et la Tristesse. Ces émotions vivent au Quartier Général, le centre de contrôle de l’esprit de Riley, et l’aident et la conseillent dans sa vie quotidienne. Tandis que Riley et ses émotions luttent pour se faire à leur nouvelle existence à San Francisco, le chaos s’empare du Quartier Général. Si la Joie, l’émotion dominante de Riley, tente de rester positive, les différentes émotions entrent en conflit pour définir la meilleure manière de s’en sortir quand on se retrouve brusquement dans une nouvelle ville, une nouvelle école et une nouvelle maison.
  • 7
    Jauja
    7
     (2014)
    Western, Drame | 1h41
    50%
    | Sa note :
    Synopsis : Un avant-poste reculé au fin fond de la Patagonie, en 1882, durant la prétendue « Conquête du désert », une campagne génocidaire contre la population indigène de la région. Les actes de sauvagerie se multiplient de tous côtés. Le Capitaine Gunnar Dinesen arrive du Danemark avec sa fille de quinze ans afin d’occuper un poste d’ingénieur dans l’armée argentine. Seule femme dans les environs, Ingeborg met les hommes en émoi. Elle tombe amoureuse d’un jeune soldat, et tous deux s’enfuient à la faveur de la nuit. À son réveil, le Capitaine Dinesen comprend la situation et décide de s’enfoncer dans le territoire ennemi pour retrouver le jeune couple. JAUJA est l’histoire de la quête désespérée d’un homme pour retrouver sa fille, une quête solitaire qui nous conduit dans un lieu hors du temps, où le passé n’est plus et l’avenir n’a aucun sens.
  • 8
    Knight of Cups
    8
     (2015)
    Drame | 1h58
    55%
    | Sa note :
    Synopsis : Il était une fois un jeune prince que son père, souverain du royaume d’Orient, avait envoyé en Egypte afin qu’il y trouve une perle. Lorsque le prince arriva, le peuple lui offrit une coupe pour étancher sa soif. En buvant, le prince oublia qu’il était fils de roi ; il oublia sa quête et sombra dans un profond sommeil. Le père de Rick (Christian Bale) lui lisait cette histoire lorsqu’il était enfant. Aujourd’hui, Rick est devenu auteur de comédies et vit à Santa Monica. Il aspire à autre chose, sans savoir réellement quoi, et se demande quel chemin prendre. La mort de son frère Billy le hante. Joseph, son père (Brian Dennehy) se sent coupable de cette mort. L’autre frère de Rick, Barry, est au plus bas. Il vient de quitter le Missouri où ils ont grandi pour s’installer à Los Angeles. Rick l’aide à reprendre pied. Rick cherche à se distraire en compagnie des femmes : Della (Imogen Poots) ; son ancienne femme Nancy (Cate Blanchett), qui est médecin ; Helen, un mannequin (Freida Pinto) ; Elizabeth (Natalie Portman), qui est enceinte de lui ; une strip-teaseuse nommée Karen (Teresa Palmer) ; et une jeune femme qui l’aide, Isabel (Isabel Lucas). Ces femmes semblent en savoir plus long que lui. Elles lui permettent de se rapprocher du cœur des choses, jusqu’à espérer atteindre le mystère. Rick n’a pas collectionné que des réussites. Les fêtes, les rencontres sans lendemain, sa carrière… Rien de tout cela ne le satisfait. Et pourtant, chaque femme, chaque homme qu’il a croisé dans sa vie lui a servi d’une façon ou d’une autre de guide, de messager. À présent, la route de l’Orient s’ouvre à lui. Rick se mettra-t-il en chemin ? Aura-t-il assez de courage ? Saura-t-il rester éveillé ? Ou tout cela ne restera-t-il qu’un rêve, un espoir, une lubie éphémère ? Le voyage vient de commencer.
  • 9
    Mia Madre
    9
     (2015)
    Drame | 1h42
    76%
    | Sa note :
    Synopsis : Margherita réalise un film avec le célèbre acteur américain Barry Huggins, difficilement gérable sur le tournage. Loin du plateau, Margherita tente de garder le contrôle de sa vie, se sentant impuissante face à la maladie de sa mère et l’adolescence de sa fille.
  • 10
    Realité
    10
     (2014)
    Comédie, Drame | 1h27
    77%
    | Sa note :
    Synopsis : Un réalisateur de films d'horreur qui a 48 heures pour trouver le "cri parfait", condition indispensable pour pouvoir produire son nouveau long métrage.
5 commentaires
  • PiarviRecherreen
    commentaire modéré Encore une fois, mon année ressemble énormément à la tienne, j'ai aimé tous les films de ta liste que j'ai vus : The Smell of us, Inherent vice, Foxcatcher, Vice-versa, Réalité, La Sapienza. Même Mad Max que je suis allé voir à reculons, en pensant que j'allais détester, m'a convaincu. Par contre, je n'ai pas eu envie de me déplacer pour American Sniper, peut-être je me rattraperai plus tard si l'occasion se présente. Sinon, le seul film que j'ai aimé et qui n'est pas dans ta liste, c'est 'Jauja' de Lisandro Alonso. Tu n'as pas eu l'occasion de le voir ? Ou tu ne l'as pas aimé ?
    27 juin 2015 Voir la discussion...
  • Bliss
    commentaire modéré J'ai eu la chance de voir American Sniper alors que je ne savais rien du film et qu'il n'y avait pas toutes ces "polémiques" encore autour, du coup j'ai pu l'apprécier sans préjugés. Pour "Jauja", comme "l'Ombre des femmes", les horaires n'ont pas collé et je n'ai pas eu l'occasion de les voir mais j'en aurais eu envie ! En tout cas, cette année est un vrai retour en force des Etats-Unis, l'année dernière j'avais qu'un seul film américain, à la 10ème place, et toi aucun, et là ils occupent la moitié du top !
    27 juin 2015 Voir la discussion...
  • PiarviRecherreen
    commentaire modéré @Blissfully Ah oui, 2015 est une année américaine pour le moment, le reste du monde a du mal à soutenir la comparaison ! 'L'Ombre des femmes' m'a un petit peu déçu, du moins en comparaison avec 'La Jalousie'. Tu me diras ce que t'en penses quand tu l'auras vu.
    28 juin 2015 Voir la discussion...
  • Bliss
    commentaire modéré @PiarviRecherreen J'y manquerai pas. ;) J'avais aussi beaucoup aimé "La jalousie", ce qui m'intrigue avec "l'Ombre des femmes" est le contraste des critiques presse dithyrambiques et de l'accueil public très mitigé (vodkaster).
    28 juin 2015 Voir la discussion...
  • PiarviRecherreen
    commentaire modéré @Blissfully Tiens, oui, suite à ton message, je viens de découvrir que Garrel s'en prend plein la gueule de la part des vodkastos, je trouve ça très injuste. En même temps, le côté positif pour lui, c'est qu'il ne se retrouve pas dans la même catégorie qu'un 'Birdman', ce cinéma clinquant beaucoup plus apprécié par ici ...
    2 juillet 2015 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de Bliss
Listes appréciées par Bliss
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -